Tag Archives: Août

2020–Faits marquants du mois d’Aout

Température en hausse

Chaud et caniculaire

Avec des températures supérieurs de 2 à 3°C au-dessus des normales, ce mois d’aout a été chaud. Les températures moyennes maximales ont été de 28,6°C à Montmorillon, 28°C à Poitiers, et inférieur à 28°C sur les Deux-Sèvres et le nord de la Vienne.

Nous avons enregistré 10 jours de canicule (températures maximales supérieurs ou égale à 30°C) 

Icone_Orage&Pluie

Mois contrasté

Le mois d’août a été irrégulièrement arrosé, les précipitations sous formes orageuses sont tombées en une dizaine de jours seulement. Ils est tombé moins de 50% des précipitations sur la régions de Montmorillon, de Thouars et de Châtellerault, alors que sur le reste du Poitou les pluies sont proches des normales, voir excédentaires sur le sud de la Vienne (125%) et des Deux-Sèvres (115%), ainsi que sur Loudun (135%).

Icone_Orage_Nuage_Pluie_Soleil

Ensoleillement moyen

L’insolation total du mois est déficitaire malgré une première décade très ensoleillée. 225 heures de soleil à Poitiers pour une moyenne de 242 heures. 219 heures à Niort et à Loudun, seulement 214 heures à Montmorillon.

Manche à Air

Pas de vent significatif de mesuré pour ce mois d’aout sur le Poitou.

2020-08 : Synthèse climatique du mois d’aout sur le Poitou

Un mois très contrasté sur la région

Malgré un ensoleillement tout juste conforme par endroits, la moyenne des températures est de 1 à 3 degrés plus élevée que la normale. En excès localement, les pluies orageuses donnent des cumuls généralement déficitaires. Après un début de mois sec, plusieurs vagues orageuses circulent sur le sud-ouest de la France du 9 au 21. Du 28 au 30, une dernière perturbation vient atténuer les déficits dans le sud. Finalement, les précipitations sont excédentaires au nord de la côte, entre le Cap- Ferret, Bordeaux, Saintes et Oléron, et ponctuellement ailleurs ; le reste de la région présente souvent des déficits variant de 30 à 60%. Si quelques journées et nuits sont fraîches, surtout en début et fin de mois, les températures dépassent les 30°C du 5 au 12, et avoisinent même les 40°C le 7, faisant de ce mois d’août 2020 le 4ème mois d’août le plus chaud depuis 1950. L’ensoleillement du mois est globalement proche de la normale, avec une succession de petites périodes ensoleillées et de temps plus nuageux.

Un épisode caniculaire remarquable

image
Écart à la normale de l’indicateur thermique moyen depuis 50 ans

Dès le 5, les températures dépassent presque partout les 30°C. La très grande majorité des départements de Nouvelle Aquitaine passe alors en vigilance "canicule" dans l’après-midi. Et, si la couleur est d’abord jaune pour cette vigilance, elle passe à l’orange dès le lendemain après-midi sur toute la région hors les départements côtiers. Cette vigilance canicule ne sera levée que le 12 dans l’après-midi avec la promesse d’un nette rafraichissement le jour suivant. C’est donc 6 à 7 jours de très fortes chaleurs (couleur orange de la canicule) qu’aura connu notre région, cet épisode de 2020 étant le plus intense depuis 1950, après bien sûr celui de 2003. C’est la journée du 7 qui a été la plus chaude, avec des températures maximales souvent voisines de 40°C. Quelques records absolus ont ainsi été battus : 41.6°C à Barbezieux (16).

Températures

Si, comme on l’a vu, les températures sont globalement plus chaudes de 1 à 3 degrés par rapport aux normales, il convient de faire un distinguo entre les départements de l’ouest, des Deux-Sèvres et ceux du reste de la région. En effet, les températures moyennes mensuelles ne sont plus élevées que de 1 à 2 degrés sur l’ouest, voire même se rapprochent des normales localement, à Ménigoute (79). Alors que sur les autres départements, l’écart atteint le plus souvent 2 à 3 degrés. Cela se traduit notamment par un nombre de jours où la température maximale a atteint ou dépassé 30°C qui va de 5 dans le nord-ouest de la Charente Maritime. A noter malgré tout un mois qui finit dans une relative fraicheur, avec des températures maximales en-dessous de normales de -3 à -5 degrés entre le 28 et le 31, avec cependant un écart moindre (environ 1 degré) pour les températures minimales.

imageIndicateurs quotidiens des températures minimales et maximales

Précipitations

Du fait du caractère orageux des précipitations, on observe beaucoup de disparité sur le rapport aux normales du cumul mensuel, même si on peut, un peu comme pour les températures, faire un distinguo entre les Deux-Sèvres, plus arrosé, et le reste de la région, plus sec. En effet, les pluies sont souvent excédentaires, de +20 à +40%. A contrario, le manque d’eau est plus fréquent sur l’est, avec un déficit atteignant généralement -20 à -40%, et même autour de -60% localement, sur l’est de la Vienne. La station la plus arrosée a été Mauprévoir (86), avec 73,6 mm (normale à 58,2 mm). La station la plus sèche a été Archigny (86) où il n’est tombé que 18.6 mm (normale à 49 mm).

2019-Faits marquants du mois d’Août

Température en hausse

Toujours au-dessus des normales

Les températures, sur le mois, sont en moyenne plus chaudes d’environ 0.9 degré. Mais c’est du côté des maximales que l’écart est le plus important (+1.4 degrés), les minimales se rapprochant des normales (+0.4 degré).

Icone_pluvioSPIEA

Poursuite de la sècheresse

le déficit est général ailleurs, atteignant 20 à 50 %, et même 60 à 75 % sur le Sud-Est de la Vienne (moins de 15 mm à Montmorillon). Une exception sur une large bande allant de Moncoutant à Châtellerault, les fortes pluies instables de la nuit du 6 au 7, ont donné plus de 10 mm, voire plus de 25 mm.

Icone_SoleilCanicule

Un ensoleillement proche de la normalité

Ainsi, globalement, avec respectivement 246 et 253 heures, l’ensoleillement de ce mois d’Août est très légèrement déficitaire à Niort (-2 heures), et excédentaire à Poitiers (+11 heures).

Manche à Air

Le vent est resté sage

Ils sont assez nettement dominants de Sud-Ouest à Ouest, avec donc un apport d’humidité et de nuages. Le secteur Nord-Est est aussi bien représenté, principalement sur la troisième décade ensoleillée. On note quelques pointes voisines de 50 km/h, mais aucun vent égal ou supérieur à 60 km/h.

2019-08 : Synthèse climatique du mois d’août sur le Poitou

Analyse générale – Sec, assez chaud, et tardivement ensoleillé.

Du 1er au 6 : estival.

Le mois commence avec des conditions anticycloniques, et, même si les pressions baissent ensuite, le soleil est à son avantage. Quelques averses orageuses cependant le 1er en fin de journée, touchant surtout le Sud du Poitou. Les températures sont de saison, temporairement chaudes les 3 et 4 puisque dépassant les 30°C. Vent, d’abord de secteur Nord, puis s’orientant Ouest-Sud-Ouest.

Du 7 au 12 : instable.

Dans un flux d’Ouest à Sud-Ouest, d’abord dépressionnaire puis faiblement anticyclonique, les nuages se font plus menaçants et occasionnent des averses quotidiennement. Ce sont d’abord des pluies instables, très localement orageuses sur la Gâtine, qui sévissent le 7, dès la fin de nuit, donnant des pluies conséquentes (72 mm à Moncoutant ! ) n’épargnant que le Sud-Est de la Vienne. Les jours suivant, les averses sont plus localisées, mais généralisées le 11, et encore assez nombreuses voire localement orageuses le 12. Le mercure grimpe jusqu’au 8, dépassant alors les 30°C, puis baissent ensuite régulièrement, pour passer sous les normales à partir du 11.

Du 13 au 19 : frais et nuageux.

Le flux de Sud-Ouest à Ouest se maintient, mais avec des conditions anticycloniques. Les nuages, malgré quelques périodes ensoleillées, gardent la mainmise, et donnent même des petites pluies les 14, 17 et 18. Les températures restent en-dessous des normales de saison.

Du 20 au 31 : ensoleillé et rapidement chaud.

Avec des conditions majoritairement anticycloniques et un vent plus sec, dominant de Nord-Est à Est, le soleil reprend nettement le dessus et règne en maître. Il est malgré tout contrarié par de la grisaille matinale le 25 sur le Sud, puis par des nuages océaniques les 27 et 28 suite aux averses orageuses de la nuit du 26 au 27. Les températures remontent peu à peu pour osciller entre 30 et 35° du 22 au 26, puis chutent brusquement le 27 pour revenir aux valeurs de saison, avant un dernier coup de chaud les 2 derniers jours.

Précipitations – La sécheresse se poursuit.

Si l’on excepte les fortes pluies instables de la nuit du 6 au 7, qui ont souvent donné + de 10 mm, voire + de 25 mm sur une large bande allant de Moncoutant à Châtellerault, et même + de 50 mm au Nord de la Gâtine, le manque d’eau a été flagrant ce mois-ci. En effet, si le cumul mensuel se rapproche des normales sur ces régions bien arrosées, voire les explose à Moncoutant (+70%), le déficit est général ailleurs, atteignant 20 à 50 %, et même 60 à 75 % sur le Sud-Est de la Vienne (moins de 15 mm à Montmorillon ! ).

A noter que les 71.8 mm du 6 à Moucoutant sont un record pour un mois d’Août sur ce poste, et se rapprochent grandement du record quotidien observé le 29 Septembre 1999 avec 72.6 mm.

Températures – Globalement chaud malgré une petite période plus fraîche.

Les températures, sur le mois, sont en moyenne plus chaudes d’environ 0.9 degré. Mais c’est du côté des maximales que l’écart est le plus important (+1.4 degrés), les minimales se rapprochant des normales (+0.4 degré). Les petits « coups de chaud », où la température maximale a avoisiné les 30°C, notamment du 22 au 26, avec des maximales entre 30 et 35°C, ont donc largement compensé la période un peu plus fraîche, du 11 au 19, où les températures étaient en-dessous des normales.

La région la plus chaude a été le Montmorillonnais, avec un écart de +3 degrés pour les maximales, Août 2019 arrivant ainsi en 4ème position depuis 1966 des mois d’Août les plus chauds, pour les maximales, assez proche de 2016 et 2018, mais loin derrière 2003.

Insolation – Le soleil a pris son temps !

La première décade, avec moins de 80 heures, n’a été que presque normalement ensoleillée. La deuxième décade, par contre, avec moins de 60 heures, s’est révélée plutôt grise, avec 20 à 25 heures de soleil en moins. Heureusement, la troisième décade a été très bien ensoleillée, avec près de 115 heures, en faisant une des 3ème décades d’Août les plus ensoleillées (3ème rang à Poitiers et 5ème rang à Niort).

Ainsi, globalement, avec respectivement 246 et 253 heures, l’ensoleillement de ce mois d’Août est très légèrement déficitaire à Niort (-2 heures), et excédentaire à Poitiers (+11 heures)

Les vents – Faibles à modérés et océaniques.

Ils sont assez nettement dominants de Sud-Ouest à Ouest, avec donc un apport d’humidité et de nuages. Le secteur Nord-Est est aussi bien représenté, principalement sur la troisième décade ensoleillée. On note quelques pointes voisines de 50 km/h, mais aucun vent égal ou supérieur à 60 km/h.

2018-Fait marquants du mois Août

Température en hausse

La canicule de juillet s’est poursuivi en août.

Ce mois d’Août se classe en troisième position des mois d’Août les plus chauds, après 2003 et 1997.

Nous sommes 2 degrés au-dessus des normales de températures pour un mois d’août.

Avec 21,3°C à Poitiers pour une températures moyenne normale de 19,4°C et  22°C à Niort pour une normale de 20,1°C.

Bilan de l’été, c’est le deuxième été le plus chaud jamais enregistré après l’été 2003.

Icone_pluvioSPIEA

Le mois d’août a été très déficitaire au niveau des précipitations et il fait suite à un mois de juillet lui aussi très sec.

70% de déficit sur la majeur partie de la Vienne, sauf le nord avec plus de 40 mm à Thuré. Le quart nord-ouest des Deux-Sèvres sont seulement déficitaires de 20 à 30% et le sud deux-sèvres avoisine les 50% de déficit.

Icone_SoleilCanicule

Le mois d’août a été très en soleillé avec 293 heures à Niort (+46 h par rapport à la normale), 291 heures à Loudun (+57 h par rapport à la normale), 288 heures à Poitiers (+42 h par rapport à la normale), et 268 heures à Montmorillon.

Mais  nous sommes encore loin des records de 1998 où nous dépassions les 300 heures d’ensoleillement.

Icone_Manche_Air

Les situations anticycloniques ne favorisent par les vents forts, seul les orages sont accompagnés parfois de vent violent, c’est sous le front orageux qui a traversé le Poitou le 29 aout que nous avons enregistré les vents les plus forts avec 97 km/h à Poitiers, 91 km/h à Scillé, 85 km/h à Niort, 84 km/h à Archigny et 77 km/h à Melle et à Civray.

2018-08 : Synthèse climatique du mois d’Août 2018 sur le Poitou

Analyse générale : Chaud et largement ensoleillé

Du 1er au 6 : temps sec, très largement ensoleillé, et caniculaire dès le 2. Les températures maximales passent alors souvent la barre des 35]C, avec un pic jusqu’à 37 voire 38 degrés le 6, tandis que les températures de la nuit ne descendent pas en dessous de 18 ou 19 degrés.

Du 7 au 9 : les nuages reviennent, le temps devient instable et des pluies orageuses se produisent durant la nuit du 8 au 9. L’activité pluvieuse est plus marquée sur la moitié nord-ouest des Deux-Sèvres, avec de 20 à 25 mm du côté de Bressuire, tandis que les impacts orageux sont plus fréquents sur l’extrême sud-est de la Vienne. Les températures maximales perdent au final plus d’une douzaine de degrés en l’espace de ces trois jours.

Du 10 au 23 : Rétablissement durable de conditions majoritairement anticycloniques, avec cependant quelques faiblesses les 13, 16 et 17, donnant lieu à un peu d’instabilité. Des averses se produisent le 13, essentiellement sur les Deux-Sèvres, et plus particulièrement du côté de Surin. Puis de faibles pluies sont enregistrées les 16 et 17, cette fois davantage sur le Nord-est de la Vienne. Les températures restent nettement au-dessus des normales durant toute la période, avec encore quelques pointes remarquables les 12, 16 et 22, autour de 32 ou 33 degrés.

Du 24 au 31 : Un flux à dominante Ouest se met en place, entraînant la baisse généralisée du mercure, mise à part une dernière pointe jusqu’aux environs de 33 ou 34 degrés le 28. Des zones faiblement perturbées touchent le Poitou mais n’apportent majoritairement que des nuages et seulement quelques millimètres, excepté de nouveau le passage orageux plus conséquent de la nuit du 28 au 29, accompagné de rafales de vent.

Précipitations :

Avec seulement 15 à 35 mm, un peu plus sur le Nord-Ouest des Deux-Sèvres, les précipitations sont globalement déficitaires sur le Poitou d’environ 50 %, avec un maximum sur la façade Sud-Est de la Vienne qui affiche -70 %. Le quart Nord-Ouest des Deux-Sèvres ainsi que le Nord de la Vienne sont un peu moins défavorisés, avec un déficit de « seulement » 20 %, en raison respectivement des pluies du 8 et des averses orageuses de la nuit du 28 au 29.

Températures : .

Les températures moyennes affichent environ 2 degrés de plus que la normale, L’écart est cependant plus marqué au niveau des maximales (+2,5 degrés) qu’au niveau des minimales (+1,5 degrés).

Ce mois d’Août se classe ainsi en troisième ou quatrième position des mois d’Août les plus chauds, après 2003 bien sûr, 1997, et aussi parfois 1991.

Le nombre de jours chauds (Tx sup à 25°C) est de 22 à Niort (contre 17,4 normalement), et de 23 à Poitiers (contre 16 normalement). Le nombre de jours très chauds (Tx sup à 30°C) est de 10 à Niort (contre 5,3 normalement), et de 11 à Poitiers (contre 5,1 normalement).

La période de canicule, du 1 au 7 pour la vigilance JAUNE et du 2 au 6 pour la vigilance ORANGE, a été bien moins marquée que celle de 2003, car bien plus courte (5 jours au lieu de 11), et moins chaude, les températures maximales ne dépassant pas les 38°C (contre 42°C en 2003).

Insolation :

Le mois d’août a été très ensoleillé avec avec 293 heures à Niort (+46 h par rapport à la normale), 291 heures à Loudun (+57 h par rapport à la normale),288 heures à Poitiers (+42 h par rapport à la normale), et 268 heures à Montmorillon. Ce bon ensoleillement est du surtout aux première et deuxième décade, la troisième décade se révélant plus proche des normales.

Mais  nous sommes encore loin des records de 1998 où nous dépassions les 300 heures d’ensoleillement.

Les vents :

Les vents ont été dominants de Nord-Est et de Sud-Ouest sur le tiers Sud de la région, mais plutôt de Sud-Ouest et de secteur Nord-Ouest plus au Nord. Il a été faible à modéré en général, avec quelques pointes de 50 à 70 km/h.

En début de nuit du 28 au 29, une vaste zone orageuse a traversé la région du Sud au Nord, avec de fortes rafales de vent dépassant partout les 65 km/h : 84.2 km/h à Archigny, 85 km/h à Niort, 88.2 km/h à Thénezay, 91.4 km/h à Scillé, et 97.2 km/h à Poitiers.

2017-Faits marquants du mois d’août

Température en hausse Températures : C’est maintenant une habitude, les températures restent en dessus des normales de saison, la fraicheur relative du début août étant largement compensé par les pics de chaleurs de la mi-août et l’épisode caniculaire de la fin du mois.
Nous avons enregistré entre 17 et 20 jours où la température a dépassée les 25°C et entre 6 et 8 jours où la température a franchi les 30°C

Icone_pluvioSPIEA

Précipitations : Le déficit en précipitations s’est encore accentué ce mois d’août, il est compris entre 10 et 50 % sur la Vienne et 10 et 60% sur les Deux-Sèvres. Les pluies sont tombées en trois périodes, du 7 au 10, puis le 18 et le 30 août. Ces pluies ont été peu efficaces car tombées sur des sols très sec et suivies de températures élevées.

Icone_SoleilNuageux

Insolation : Nous avons manqué d’ensoleillement, principalement la dernière décade du mois d’août. Avec 230 heures à Poitiers, 234 heures à Niort et 213 heures à Montmorillon, c’est une dizaine d’heure d’insolation qu’il nous manque malgré les 20 premiers jours d’août excédentaires.

Manche à Air

Les vent : A part quelques rafales sous des orages locaux, le vent à dominante sud-ouest est resté faible à modéré. La pointe maximale enregistrée à Poitiers est un vent d’ouest à 64 km/h le 9 août.

2017-08 : Synthèse climatique du mois de août 2017 sur le Poitou

Analyse générale : chaud et souvent instable.

Du 1 au 6, dans un flux rapide d’altitude de sud-ouest, le Poitou reste plus ou moins en marge de perturbations peu actives qui ne donnent tout au plus lieu qu’à quelques gouttes. Les 2 et 6 bénéficient même de belles périodes ensoleillées, dans une ambiance plutôt chaude.

Du 7 au 10, l’atmosphère se déstabilise : des orages se produisent et l’air se rafraîchit sensiblement.

Le temps reste frais et souvent nuageux ensuite, mais plus calme. Puis de l’air chaud remonte sur la région le 14 et de nouveaux orages se produisent la nuit suivante. Par la suite, jusqu’au 19, les nuages dominent encore, avec en particulier le passage d’une perturbation relativement active le 18. Et les températures restent nettement en dessous des normales.

La troisième décade voit enfin le soleil s’établir et la chaleur s’accroître au fil des jours, avec un pic remarquable le 28. Dans le même temps, des nuages instables se développent par endroits à partir du 27, et occasionnent quelques ondées.

Le mois se termine dans la fraîcheur, à la suite d’averses généralisées le 30, et même si le soleil revient le 31.

Précipitations : irrégulières et souvent insuffisantes

La pluviométrie de la région affiche une moyenne proche de 40 mm. Mais les pluies s’étant majoritairement produites sous forme d‘averses ou d’orages, les disparités entre les postes de mesures sont importantes. Les déficits par rapport à la normale sont ainsi de l’ordre de 40% sur l’Est de la Vienne, et même de 50% sur l’extrême Sud-Ouest des Deux-Sèvres, du côté de Prin-Deyrançon. A contrario, le Mellois, et surtout le Bocage et la Gâtine Deux-Sévriens ont été quasiment « normalement » arrosés.

Les précipitations ont été enregistrées essentiellement durant la période du 7 au 10, du 15 au 18, et enfin le 30. Le nord-ouest des Deux-Sèvres a bénéficié de pluies plus conséquentes le 9, puis le 17, tandis que les précipitations du 18 ont davantage touché le Mellois ainsi que le sud de la Vienne. La quantité quotidienne la plus élevée a d’ailleurs été enregistrée ce jour-là à Brux avec 19,3 mm.

Températures : globalement plutôt douces

Sur l’ensemble du mois, les températures minimales et maximales sont proches, voire légèrement supérieures aux normales.

Cependant là aussi, les disparités chronologiques sont importantes. Les deux premières décades sont en réalité globalement plutôt fraîches. Le 15 mis à part, les températures du lever du jour affichent à plusieurs reprises une dizaine de degrés seulement, avec un minimum absolu pour le mois enregistré le 19 ou le 20 : 8,0°C le 20 à Archigny et à Bressuire, 7,4°C à Mauléon et au Vigeant le 20 également, et 6,2°C à Niort le 19. A comparer aux 19 à 21°C enregistrés les matins des 28 et 29…

Quant aux maximales, hormis les deux premiers jours du mois plus chaud, et le pic de chaleur autour de 30 ou 31°C le 14, elles ont aussi souvent du mal à atteindre les normales jusqu’au 20, et sont même souvent inférieures à 20°C les 9 et 10. La tendance s’inverse nettement durant la dernière décade : les températures passent à plusieurs reprises le seuil des 30°C, et avoisinent souvent les 36°C le 28, jusqu’à 36,8°C au Vigeant et à Surin.

Insolation : correcte

Du fait de la présence persistante des nuages durant les deux premières décades, l’insolation affiche un déficit de 10 à 20% sur cette période. Ce déficit n’est cependant plus que d’environ 5% si on considère le total mensuel, grâce à l’ensoleillement conséquent de la troisième décade, qui représente à lui seul environ 40% de la normale d’insolation d’un mois d’août.

Les vents :

Les vents de secteur Ouest à Sud-Ouest ont largement dominé. Ils se sont montrés un peu plus soutenus du 7 au 10, puis autour du 15. La plus forte rafale a été enregistrée le 9 à Poitiers, avec 64,1 km/h.

2016-08 : Synthèse climatique du mois de août 2016 sur le Poitou

Analyse générale

Les conditions sont restées anticycloniques quasiment tout au long du mois. On note juste une petite faiblesse le 4, où sont tombées les principales précipitations du mois, et du 16 au 20, avec pour conséquences des nuages plus nombreux mais qui n’ont donné que peu voire pas de précipitation. Ce fût donc un mois particulièrement sec, chaud et ensoleillé, avec même quelques records à la clé.

Précipitations

Elles sont partout très largement déficitaires : de 45 à 60% entre Surin, Benassay et Thuré (avec un total mensuel de 20 à 28 mm) ; de 80 à 90 % sur la pointe du Bocage Bressuirais et le tiers Sud-Est de la Vienne (total mensuel inférieur à 10 mm) ; et de 60 à 80 % ailleurs (total mensuel de 10 à 20 mm). Il s’agit même d’un record à la station de Montmorillon, où jamais, depuis le début des mesures en 1943, un mois d’août n’avait été aussi sec !

Ces précipitations sont essentiellement tombées sur la journée du 4 (avec une hauteur comptabilisée sur le 3 et le 4), où il est généralement tombé entre 5 et 10 mm, voire autour de 20 mm au Sud de la Gâtine.

Ce mois d’août faisant suite à un mois de Juillet également sec (avec pas mal de records), on peut dire que la sècheresse s’est véritablement installée sur notre région.

Températures

Sur le mois, les températures moyennes ont été plus chaudes d’environ +1.5 degrés en moyenne. Mais ce n’est pas grâce aux températures minimales, globalement au-dessus des normales de +0.5 degré, mais plutôt aux températures maximales, plus hautes de +2.5 degrés en moyenne. Cet écart est même supérieur à +3.5 degrés à Bressuire et Montmorillon, qui arrivent ainsi respectivement en 3ème (après 2003 et 1991) et 2ème (après 2003) position des mois d’Août les plus chaud, pour les températures maximales, depuis le début des mesures.

En fait, après une 1ère décade un peu fraîche, la 2ème décade s’est révélée particulièrement chaude, mais finalement moins que la 3ème décade, qui est devenue caniculaire avec des températures record. En effet, jamais depuis le début des mesures une 3ème décade d’Août n’a été aussi chaude, concernant les températures maximales, et ce sur l’ensemble des postes de mesure !

Ces températures excessives ont d’ailleurs amené à une vigilance canicule, JAUNE sur les Deux-Sèvres et ORANGE sur la Vienne, sur la période du 23 au 27, avec des températures souvent supérieures à 35°C. Sachant que notre région avait déjà été en vigilance JAUNE canicule du 14 au 16…

Insolation

Avec plus de 290 heures de présence (292 heures à Niort et 296 heures à Poitiers), le soleil s’est montré particulièrement généreux, avec au final un excédent de 18% à Niort et de 22% à Poitiers. Mais ce sont surtout les 2ème et 3ème décades qui se sont montrées exceptionnellement ensoleillées, arrivant dans le top 5 des décades d’Août les plus ensoleillées. On totalise en effet près de 210 heures de soleil sur ces 2 décades, aussi bien à Niort qu’à Poitiers, soit en moyenne 10 heures par jour !

Les vents

Les vents ont été globalement dominants de secteur Sud-Ouest sur toute la région, mais plus de secteur Ouest à Niort. On note aussi pas mal de vents de secteur Nord à Nord-Ouest, avec une dominante de Nord-Est à Scillé.

Ils sont restés généralement faibles voire modérés, et n’ont que très rarement dépassé les 50 km/h, avec un maximum de 60.1 km/h relevé le 9 à Bressuire.

2015-08 : Synthèse climatique du mois d’ août 2015 sur le Poitou

Analyse générale :

La circulation générale d’altitude durant le mois était majoritairement d’ouest à sud-ouest, chaque passage d’un thalweg engendrant des vagues orageuses remontant du Golfe de Gascogne. Celles-ci se sont accompagnées de vents parfois forts, mais ont surtout généré de grands contrastes sur les cumuls de précipitations partout conséquents, plaçant ce mois d’août comme l’un des plus pluvieux avec août 2014.

L’ambiance était néanmoins saisonnière, même un peu plus chaude qu’habituellement, avec des températures moyennes placées un demi à un degré au-dessus des normales.

Enfin, de belles journées estivales ont égrené le mois, contribuant à un ensoleillement presque normal.

Précipitations :

Les cumuls mensuels de précipitations s’étagent de 77.5 mm sur Pougne-Hérisson à 190.6mm sur St Maixent. Conformément aux répartitions climatiques, les cumuls sont plus faibles sur le Nord du Poitou (102.7 mm à Bressuire, 90.5 mm à Thouars, 92mm à Loudun), mais ils y représentent tout de même 200 à 237% des normales. Ce rapport est similaire sur l’Est de la Vienne et le sud du Poitou, de 175% sur Montmorillon (98.8mm) à 236% sur Civray (132.8mm), avec 211% sur Melle (112.7mm) et 217% sur Dangé (104mm). Du marais Poitevin au Châtelleraudais, l’arrosage est encore plus abondant, notamment à cause de la vague pluvio-orageuse du 31 août : les cumuls sont compris entre 142.8mm sur Thuré et 190.6mm sur St Maixent, en passant par 151.2mm sur Poitiers et 175.4mm sur Niort, ce qui correspond à un rapport à la normale de 280 à 390% !

En synthèse, ce mois d’août 2015 se montre très arrosé, affichant de 2 à près de 4 fois la norme.

Les journées les plus arrosées se produisent les 3, 8, 22, 23 et surtout 31, s’ajoutent les 12, 14, 26 et 27 sur la moitié Nord. L’événement le plus marquant se produit dans la soirée et la nuit du 31, avec de violents orages qui donnent 64.8mm à Niort (dont 50mm en 1h), 66.5mm à Doussay (dont 38mm en 1h), 70.2mm à Poitiers (dont 41.5mm en 1h), et 87.9mm à St Maixent (dont 52.6mm en 1h) !

Au final, sur la majeure partie des postes, ce mois d’août 2015 fait partie des 5 mois d’août les plus arrosés depuis l’ouverture des stations ; il est souvent le second après août 2014 (Bressuire, Mauléon, Niort, Scillé, Thénezay, Poitiers, Journet, et Loudun) ; il est même le plus arrosé sur Prin-Deyrançon, La Touche Poupard, St Maixent, Surin, Benassay, Brux, Civray, Doussay et Thuré.

Températures :

La moyenne sur le Poitou des températures minimales mensuelles affiche 14.3°C, pour une normale vers 13.5°C, celle des maximales vaut 26.7°C pour une normale à 26.1°C. Les températures sont donc en moyenne légèrement plus hautes qu’habituellement, avec bien sûr des disparités géographiques. Par exemple, les après-midi se sont montrés plus frais sur les Gâtines (-1.7°C à Scillé, -0.6°C à Glénay), alors que les matinées sont plutôt plus douces à Surin (les minimales affichent +1.2°C par rapport aux normales), Poitiers (+1.4°C) et Thénezay (+1.8°C).

Les matinées les plus fraîches sont celles des 2, 5, 16, 18, 19 et 25, avec 7 à 10°C seulement.

Les après-midi les plus chauds se produisent les 3 et 12, avec des maximales comprises entre 31.5°C (Scillé) et 36.9°C (Le Vigeant), et généralement voisines de 34°C ; puis les 22, 29 et 30 avec souvent 32 à 34°C.

Insolation :

L’ensoleillement du mois est proche de la normale mais légèrement déficitaire, avec un rapport à la normale allant de 89% sur Loudun (209h51) à 93% sur Niort (230h01) avec 92% sur Poitiers (222h36).

7 ou 8 journées sont très nuageuses, pour 4 ou 5 selon les normales, dont deux journées complètement couvertes (pour une habituellement). Par ailleurs, on relève 8 et 10 journées très ensoleillées sur Niort et Poitiers (pour 10 de normales) mais seulement 5 sur Loudun, habitué à en avoir 8 en août.

Enfin, si la première décade est excédentaire en soleil, les seconde et troisième sont elles déficitaires.

Vents :

Les vents dominants se placent entre sud et ouest-nord-ouest, donc essentiellement de tendance océanique.

Les plus fortes rafales de vent se produisent le 24, avec le passage d’une dépression bien creuse sur les pays de la Loire : de direction sud-ouest, elles atteignent 75 km/h sur Civray, 76 km/h à Loudun, 82 km/h à Montmorillon, 87 à 90 km/h sur Melle, Poitiers, Bressuire et Thénezay, 95 km/h à Niort et 99 km/h sur Scillé.

Quelques bonnes rafales sont également relevées sous orages : de 57 à 75 km/h le 13, 67 km/h à Civray et 63 km/h à Montmorillon le 23, 58 à 60 km/h le 25 sur la moitié Nord, 60 à 62 km/h sur Loudun Thénezay et Poitiers le 26, 59 à 62 km/h sur Civray et Poitiers le 31.