2021-04 : Synthèse climatique du mois d’avril sur le Poitou-Charentes

Mois globalement très doux et bien arrosé, mais finalement contrasté

Ce mois d’Avril débute comme le précédent a terminé, sous le soleil et la chaleur, avec des températures 10 à 12 degrés au-dessus des normales. Puis le vent s’établit au Nord-Est à partir du 3, rafraîchissant sensiblement l’atmosphère jusqu’à la matinée du 8, avec de fortes gelées locales. S’en suit jusqu’au 11 un temps faiblement perturbé avec des petites pluies passagères, plus conséquentes sur l’Est. Les conditions redeviennent anticycloniques à partir du 12, dans un flux froid de Nord-Est à Nord (retour des gelées), sous un ciel parfois encombré de nuages mais sans pluie significative (quelques petites ondées éparses le 21). Le flux passe à l’Est-Nord-Est du 22 au 25, avec de l’air qui se réchauffe, sous un franc soleil, cependant masqué par un voile nuageux de + en + épais gagnant par le Sud le 25. Nouvelle période faiblement dépressionnaire à la fin du mois avec alternance d’éclaircies et de nuages parfois accompagnés d’averses.

Précipitations :

Si le Sud-Est de la Vienne et le Nord-Est de la Charente arrive un peu à limiter la sécheresse, avec un déficit n’excédant pas 15 à 40 %, elle est très importante ailleurs, les pluies ne représentant que 10 à 40 % de la normale ! Il faut dire que le cumul mensuel est le plus souvent inférieur à 10 mm sur la moitié Nord-Ouest de la région, ne dépassant les 20 mm que sur le quart Est, et les 40 mm que dans la région déjà citée. C’est ainsi le Nord-Ouest de la Charente Maritime qui a été le plus sec, avec 1.2 mm à Marans et 1 mm à Saint-Clément des Baleines.

Ce sont les pluies du 10 qui ont apporté une grande partie des précipitations du mois, avec même des hauteurs remarquables sur le Sud-Est de la Vienne : 35 mm à La Trimouille et Mauprévoir, 39 mm à Availles-Limouzine, et 41 mm à Montmorillon et Le Vigeant. Pour le poste de Montmorillon, il s’agit même d’un record pour un mois d’Avril depuis 1943 (précédent record : 33.4 mm le 30 Avril 2001) !

Sur la moitié Nord-Ouest de la région, la plus sèche, ce mois d’Avril 2021 s’avère être un des plus secs de ces 60 dernières années :

– en 3ème position à : Saint-Clément des Baleines (depuis 1946) avec 1.0 mm, après 1984 (0.8 mm) et 1955 (0.9 mm) ; Saint-Laurent Prée (depuis 1965) avec 3.5 mm, après 1984 (2.5 mm) et 1982 (2.7 mm) ; Chassiron (depuis 1947) avec 2.6 mm, après 1955 (0.0 mm) et 1984 (1.2 mm) ; Bressuire (depuis 1966) avec 11.6 mm, après 1984 (4.1 mm) et 1982 (6.0 mm) ; Secondigny (depuis 1957) avec 6.8 mm, après 1984 (3.3 mm) et 1982 (6.3 mm) ; Thénezay (depuis 1978) avec 9.4 mm, après 1984 (2.9 mm) et 1982 (4.6 mm) ; Thouars (depuis 1958) avec 7.0 mm, après 1984 (2.4 mm) et 1982 (4.5 mm) ; Châtellerault (depuis 1932) avec 6.0 mm, après 1955 (0.0 mm) et 1984 (2.9 mm) ;

– en 2ème position à : Royan (depuis 1970) avec 5.2 mm, après 1982 (4.6 mm) ; Glénay (depuis 1952) avec 2.4 mm, après 1955 (0.0 mm) ; Parthenay (depuis 1948) avec 4.2 mm, après 1955 (0.3 mm) ; Prin-Deyrançon (1971) avec 5.0 mm, après 1984 (4.1 mm) ;

un record à : Marans (depuis 1963) avec 1.2 mm (précédent record : 1.9 mm en 1984) ; Surin (depuis 1959) avec 4.2 mm (précédent record : 5.5 mm en 1984) !

Températures :

Malgré un début de mois exceptionnellement chaud, les températures, sur l’ensemble du mois, sont globalement proches des normales, légèrement inférieures sur la moitié Nord-Est et légèrement supérieures sur la moitié Sud-Ouest. Il faut dire que, même si les températures maximales sont souvent plus chaude de 1 à 2 degrés (jusqu’à +2.6 degrés à Saintes), les températures minimales se sont elles révélées plus froide de 1 à 2 degrés également, et même presque 3 degrés à Ménigoute (79). Il faut dire que, excepté en se rapprochant des côtes, le nombre de jours de gelées a été particulièrement élevés ce mois-ci, notamment sur le Poitou et le Nord des Charentes, dépassant localement les 10 jours (11 jours à La Trimouille, 13 jours à Ménigoute) : il s’agit même d’un record à Lezay (depuis 1959) avec 8 jours, Ménigoute (depuis 1959) et Thouars (depuis 1975) avec 5 jours !

A noter qu’à Ménigoute, un record de froid (depuis 1959) a été battu le 8 Avril, avec -5.1°C ( précédent record : -3.6°C le 5 Avril 1975) ! Et c’est à Tusson qu’il a fait le plus froid, avec -6.2°C le 8, constituant là aussi un record depuis 1986 (ancien record : -4.8°C le 7 Avril 2008).

Insolation :

Le soleil s’est montré particulièrement généreux ce mois-ci, avec 240 à 270 heures de présence dans les terres, et 280 à 290 heures sur le littoral (295 heures à La Rochelle). Cela représente un excédent de 40 à 50 %, faisant de ce mois d’Avril 2021, en moyenne, le 7ème mois d’Avril le plus ensoleillé depuis l’après-guerre, assez loin toutefois du mois d’Avril record de 1997.

Cela se traduit par un nombre élevé de jours où l’ensoleillement quotidien a été supérieur ou égal à 80 % de la durée du jour théorique, allant de 15 à 17 (12 à Montmorillon et 21 à La Rochelle) contre 6 normalement.

Cet ensoleillement s’est assez bien réparti sur les décades, même si la 3ème décade a vu plus de nuages, surtout sur les Charentes.

Vent :

Les vents sont assez nettement dominants d’un large secteur Nord-Est, généralement modérés et parfois même assez forts. S’ils ont assez souvent dépassé les 50 km/h en pointes, ils n’ont que rarement dépassé les 70 km/h :

– le 3 à Chassiron (76.3 km/h), à Scillé (76.7 km/h) et à Saint-Clément des Baleines (77.8 km/h), et le 15 à Cognac (70.2 km/h).

Comments are closed.