Tag Archives: Septembre

2018-Fait marquants du mois de septembre

Température en hausse

Poursuite des températures caniculaires pour le troisième mois consécutif…
Les températures maximales moyennes sont 2 à 3 °C supérieur aux normales pour un mois de septembre. 

La journée la plus chaude a été le 12 septembre, avec des températures maximales comprises entre 29 et 33 degrés, le mercure perdant 7 à 10 degrés le lendemain…

Icone_pluvioSPIEA

 

Le mois de septembre a été le mois le plus sec depuis le début de l’année. Le déficit atteint en effet 80 à 85% sur l’ensemble de Poitou avec une exception sur le Vigeant où le déficit est seulement de 60%.

Avec 8,3 mm à Poitiers, nous enregistrons le mois de septembre le plus sec depuis plus de 70 ans.

Icone_SoleilCanicule

Les conditions anticycloniques ont favorisé l’ensoleillement.
Avec 260 heures d’insolation en moyenne sur le Poitou, c’est 60 heures de plus que la normales, cela représente 2 heures de soleil en plus par jour.

Ce mois de septembre est dans le top 5 des mois de septembre les plus ensoleillé.

Icone_Manche_Air

Le vent de Nord-Est a été dominant ce mois avec quelques passages en secteur Nord-Ouest.
Mais ce vent est resté soutenu avec des vitesses souvent comprises entre 40 et 60 km/h ce qui a asséché encore plus les sols.

2018-09 : Synthèse climatique du mois de septembre sur le Poitou

Analyse générale – Exceptionnellement sec, chaud et ensoleillé !

Les conditions ont été anticycloniques la majeure partie du mois, assurant un temps chaud, sec et largement ensoleillé. Une baisse relative des pressions a malgré tout permis aux nuages de prendre provisoirement le dessus :

– Les 5 et 6, des nuages instables gagnent notre ciel, occasionnant des averses locales, plutôt sur le Nord et le Sud de la région.

– Du 18 au 23, les pressions sont à la baisse. Des petites pluies touchent la moitié Sud-Est de la région le 18, puis, après deux journées brumeuses mais finalement assez bien ensoleillées, une perturbation traverse la région du Nord-Ouest au Sud-Est le 21, apportant 7 à 11 mm d’eau. Après le retour provisoire du soleil le 22, une nouvelle zone très faiblement pluvieuse traverse la région le 23, apportant 1 à 3 mm d’eau.

Précipitations – La sécheresse joue les prolongations.

Avec seulement 8 mm à Thouars (poste le moins arrosé) et 26 mm à Le Vigeant (poste le plus arrosé), ce mois de Septembre s’est avéré exceptionnellement sec. Le déficit atteint en effet 80 à 85 % sur la grande majorité des postes, seul celui de Le Vigeant ayant un déficit de « seulement » 60 %. Septembre 2018 arrive ainsi souvent dans le top 5 des mois de Septembre les plus secs depuis 70 ans, avec même un podium pour Moncoutant et Poitiers, et une deuxième place pour Thouars.

Températures – Encore beaucoup de douceur !

Septembre 2018 a été plus chaud que la normale de 1 à 2 degrés, avec un écart moindre (0,7 à 1 degré) sur le Nord du Thouarsais, et un écart localement plus important (+2,2 degrés à Montmorillon, +2,5 degrés à Surin). Mais cette douceur est surtout dûe aux températures maximales, plus chaudes de 2 à 3 degrés, et même un peu plus sur le Sud-Est de la Vienne (+3.9 degrés à Montmorillon).

Ces températures maximales sont restées au-dessus des normales presque tout au long du mois, avec juste un petit rafraîchissement du 21 au 25 et en fin de mois.

La journée la plus chaude a été celle du 12, avec 29 à 33 degrés, le mercure perdant 7 à 10 degrés le lendemain…

Insolation – Une très belle fin d’été !

Le soleil s’est montré particulièrement généreux ce mois-ci, avec près de 260 heures de présence, contre autour de 200 heures normalement : l’excédent est donc d’environ 60 heures, soit 2 heures par jour de soleil en plus. Septembre 2018 arrive ainsi respectivement en 4ème position (pour Poitiers) ou en 5ème position (pour Niort) des mois de Septembre les plus ensoleillés depuis 1946 !

Et l’ensoleillement est resté excédentaire tout au long des décades, avec environ 20 heures de plus pour chaque décade.

Les vents – Anticyclonique.

Les vents ont été nettement dominants de secteur Nord-Est, avec également une prédominance des secteurs Nord-Ouest à Nord, en étroite relation avec les conditions anticycloniques qui ont régné sur une bonne partie du mois.

Ils ont souvent été modérés, avec fréquemment des pointes de 40 à 60 km/h, mais n’ont que très rarement dépassé les 60 km/h : 61.2 km/h le 24 à Thénezay, 61.6 km/h le 23 à Scillé, et 64.4 km/h le 25 à Melle.

2017-Faits marquants du mois de septembre

clip_image001

Le mois de septembre a été frais, la moyenne des températures maximales ne dépassent pas les 22°C,  c’est un déficit de 1 à 3°C par rapport aux normales. La moyenne des températures minimales reste inférieurs à 12°C, là aussi, c’est un déficit de plusieurs degrés par rapport aux normales pour un mois de septembre.

clip_image002

Les précipitations sont proches des valeurs normales pour un mois de septembre. Elles oscillent entre 80 mm sur le sud des Deux-Sèvres et 40 mm du nord des Gâtines jusqu’à Poitiers. Ces précipitations sont malheureusement pas suffisantes pour combler  le déficit hydrique.

clip_image003

L’insolation est à l’image des températures : déficitaire !
Malgré une troisième décade bien ensoleillé, cela ne suffit pas à combler le retard. A Poitiers nous avons enregistré 164 heures de soleil, il nous manque 30 heures pour atteindre la moyenne,  avec 152 heures à Loudun et 154 heures à Montmorillon, ce n’est pas mieux. A Niort avec 172 heures il manque 31 heures pour atteindre les 203 heures de la normale d’insolation.

clip_image004

Le vent de secteur sud-ouest dominant est resté généralement faible à modéré. Les vent les plus fort ont eu lieu le 13 septembre avec une force maximale enregistrée à Poitiers de 74 km/h.

2017-09 : Synthèse climatique du mois de septembre 2017 sur le Poitou

Analyse générale

Temps perturbé et automnal en début de mois puis plus ensoleillé en fin de mois.

En ce début de mois, l’anticyclone des Açores reste centré bien au large sur l’Océan Atlantique. En conséquence, le champ est libre pour qu’une circulation d’Ouest se mette en place sur la France, rythmée par le passage de centres de basses pressions, impulsés par des gouttes froides d’altitude, peut-être un peu basses en latitude en cette période de l’année. Durant la première quinzaine du mois, les conditions météorologiques sur la région du Poitou sont généralement médiocres, le ciel est souvent gris, parfois pluvieux, les températures de l’air sont bien en dessous des normales de la saison. L’automne semble s’inviter avant l’heure.

Il faut attendre la dernière décade du mois pour voir le temps s’améliorer sous l’influence d’une puissante dorsale du champ atmosphérique. Des masses d’air plus sèches et plus chaudes progressent de la Péninsule Ibérique vers notre région et c’est alors le retour de conditions plus clémentes et quasi estivales.

Précipitations : Proches des normales.

Les pluies se concentrent sur les deux premières décades du mois avec deux journées marquées par des épisodes pluvieux plus intenses. Le 8 septembre, lors du passage d’un front pluvieux, la quantité d’eau recueillie dépasse, partout sur la région, les 10 mm et plus particulièrement à Surin, dans le département des Deux-Sèvres, jusqu’à 26 mm de pluie sont comptabilisés. La journée du 13 est également bien arrosée notamment dans le Sud de la région : 16 mm à Melle, 13 mm à Civray.

En fin de mois, après une période de beau temps sec , les pluies reviennent par le Sud de la région en cours de journée du 29 septembre. Les pluviomètres mesurent jusqu’à 10 mm à Melle et à Brux, 13 mm à la Ferrière Airoux et jusqu’à 15 mm au Vigeant.

Températures : Très contrastées.

Nous aurions aimé une belle arrière saison ! Mais ce mois de septembre 2017 ne tient pas ses normales de saison. Il faut dire que tout le début du mois et jusqu’au 20, la fraîcheur s’invite sans détour et semble vouloir s’installer. A Poitiers, seulement 16,1 degrés au maximum de la journée du 17 et 3,7 degrés le matin du 18 septembre ! Cette précocité de l’arrivée de l’automne se trouve toutefois contrariée par un sursaut estival en dernière décade du mois. Après être descendu 6 degrés en dessous des valeurs saisonnières à la mi-septembre, nous repassons jusqu’à 7 degrés au-dessus des normales vers la fin du mois.

Insolation : Moins de soleil que d’habitude.

Le temps perturbé de ce début de mois ne va pas faciliter les apparitions du soleil. En conséquence, nous mesurons moitié moins de l’insolation habituelle lors de la première décade et à peine la quantité normale lors de la seconde décade. Heureusement, les derniers jours du mois sont plus ensoleillés ce qui permet de ramener le déficit d’insolation à environ 15 %.

Les vents : Plein Ouest.

Le flux océanique perturbé qui s’est maintenu pratiquement tout au long du mois, donne à la rose des vents, la forme bien caractéristique des vents de secteur Ouest à Sud-Ouest dominants.

Loin de nous, les vents des cyclones tropicaux d’Irma ou de Maria qui ont dévasté les Antilles durant ce mois de septembre 2017.

Dans notre région du Poitou, les rafales n’ont pas dépassé les 75 km/h, le 13 lors du passage d’un front un peu plus actif que les autres.

2016-09 : Synthèse climatique du mois de septembre 2016 sur le Poitou

Analyse générale

Les conditions sont restées quasiment anticycloniques tout au long du mois. On note le passage fortement perturbé les 13 et 14 septembre qui s’est accompagné de la vigilance orange sur le Poitou, et deux faiblesses passagères les 16 et 30 septembre qui n’ont donné des précipitations plus ou moins marquées. Ce fût donc un mois irrégulièrement, et faiblement arrosé, très chaud et normalement ensoleillé.

Précipitations

Elles sont partout déficitaires, le déficit est plus marqué au centre du Poitou et sur les marches limousines. Les rapports aux normales varient entre 80 à 90 % à la frontière des Charentes et à celles de l’Anjou, ailleurs les valeurs oscillent entre 40% et 60% des valeurs moyennes mensuelles de saison. Peu d’épisodes pluvieux ont contribué à alimenter la pluviométrie, on note essentiellement les 13 et 14 septembre avec une certaine variabilité spatiale : sur les Deux Sèvres on enregistre des valeurs généralement comprises entre 15 et 35 mm , alors que sur le Vienne ils varient plus entre 5 à 25 mm, imposant un relatif dégradé ouest-est. Le 16 et le 30 septembre autres journées pluvieuses ont vu des cumuls de l’ordre de 5 à 10mm pour le 16 septembre, beaucoup plus irrégulières les averses et pluies du 30 ont donné des cumuls variant de 22.6 mm à Mauléon (79) à quelques gouttes à Poitiers ( 0.4mm). Ces précipitation se sont accompagnées d’orages le 13 sur l’ensemble du Poitou, ils ont été plus localisés le 30, allant de l’extrême sud-est des Deux Sèvres au Chauvinois. A total, les cumuls mensuels de pluie varient entre une vingtaine de millimètres dans la région de Poitiers et plus de 60mm aux confins des Deux Sèvres à la frontière de l’Anjou : 63.7 mm à Mauléon.

Températures

Sur le mois, les températures moyennes ont été plus chaudes d’environ +2 degrés en moyenne, allant un peu moins de 2 à 3 degrés d’ouest en est du Poitou. L’excédent est plus marqué pour les températures maximales que pour les minimales. Septembre a débuté dans une chaleur très estivale avec 3 jours de températures maximales supérieures à 30 degrés, après un début de journée agréable et parfois un peu frais. C’est la première décade à la suite d’août qui a été chaude voire très chaude avec des températures maximales qui ne sont pas descendues en dessous de 25 degrés. Le 12 septembre a été la journée la plus chaude : 35.3 degrés à Prin Deyrançon, 34.5 degrés à St Maixent l’Ecole et à Montmorillon. De nombreux records ont été battus : 34.1 degrés à Niort la températures maximales la plus élevée depuis 1959 à cette date, ainsi qu’à Poitiers avec 33.5 degrés, le précédent record étant de 32.1 degrés en 2000 sur une période glissante de 7 jours. C’est le 3eme mois le plus chaud pour les températures moyenne mensuelle et maximale mensuelle après 1961 qui fut le mois de septembre le plus chaud depuis 1946.

Insolation

Avec des valeurs se situant autour de 200h de présence (197 heures à Niort et 203 heures à Poitiers), le soleil a été présent sans excès. La 2ème décade a été moins ensoleillée qu’à l’accoutumé, les deux autres malgré le bon niveau d’ensoleillement permettent d’afficher un ensoleillement dans la norme. Sur les Deux Sèvres l’ensoleillement affiche un léger déficit alors que l’effet continental a permis à la Vienne d’afficher elle un petit excédent.

Les vents

Les vent sont restés faible et souvent variable, de nord-ouest à sud-est dominant. L’épisode du 13 et 14 septembre qui a balayé le Poitou s’est accompagné de fortes, voire violences rafales : 91.4 km de sud-sud-ouest le 13/09, 87 km/h à Thénezay et en Charente pas très loin de Civray, à Tusson on a relevé 119 km/h.

2015-09 : Synthèse climatique du mois de septembre 2015 sur le Poitou

Analyse générale :

La circulation générale d’altitude est majoritairement océanique et dépressionnaire. Les passages pluvieux, assez rares, sont accompagnés d’une instabilité marquée et sont très souvent orageux. En surface, la dominante est nettement anticyclonique, excepté la période du 11 au 18 qui apporte l’essentiel des pluies.

Globalement un mois très arrosé, mais avec des pluies localement intenses et concentrées presque exclusivement en deuxième décade, un mois frais, aussi bien au niveau des minimales que des maximales, et un mois moyennement ensoleillé.

Précipitations :

La répartition est très irrégulière. La première décade est totalement sèche . Nous avons ensuite des pluies du 11 au 18, et c’est quasiment tout jusqu’à la fin du mois, mis à part quelques averses les 21 et 22. Les journées les plus arrosées sont les 12, 13 et 16, mais avec de très fortes disparités d’un secteur à l’autre du Poitou. Le 12, on relève 39,2 mm à Pougne-Hérisson mais seulement 2,8 mm à Montmorillon. Le 13, on relève 39,8 mm (dont 30,7 mm en 36 minutes) à Prin-Deyrançon mais seulement 5,5 mm à Archigny. Le 16, on relève 41,9 mm à Saint-Maixent, mais seulement 11 mm à Journet comme au Vigeant.

A l’échelle du mois, les quantités d’eau sont importantes et seul l’extrême est de la Vienne recueille des quantités proches de la normale : on a 55 mm à Archigny, soit 95% de la normale. A l’opposé, nous avons 150 mm à Prin-Deyrançon, soit 259% de la normale.

Températures :

Un mois relativement tranquille : pas de pic de forte chaleur, pas de période très froide non plus.

On note une brève bouffée estivale les 9, 10 et 11, avec des températures culminant vers 27°C le 10 (28,0°C à Prin-Deyrançon, maximum absolu du mois en Poitou).

Globalement, un mois un peu frais, surtout à cause des températures maximales, inférieures de 2°C environ à la normale. Les températures minimales rendent elles aussi fréquemment 2°C à la moyenne, sauf pendant la période des pluies, du 12 au 19. Minimum absolu : 4,1°C le 23 à Niort.

Insolation :

Elle est très proche de la moyenne : 104% à Poitiers (202 h) comme à Niort (211 h).

On note un ensoleillement assez bon durant la première décade, très bon en fin de mois. Entre les deux, l’ensoleillement est variable, limité par les passages nuageux et pluvieux.

Les vents :

Les vents les plus forts sont mesurés sous les averses orageuses du 14 au 18 ; maximum absolu : 86 km/h le 16 à Scillé. Quelques vents assez forts sont aussi mesurés par situation anticyclonique de nord-est les 8, 28 et 29 (67 km/h le 29 à Scillé). Secteur nord dominant en première décade, secteur sud-ouest ensuite jusqu’au 18, puis nord-est soutenu à partir du 26.

2014-09 : Synthèse climatique du mois de septembre 2014 sur le Poitou

Analyse générale :

Après un mois d’août maussade, septembre nous a offert soleil et douceur. Les conditions anticycloniques ont prédominé, laissant la place à des passages orageux parfois violents le 8 et sur la période du 17 au 21. Les précipitations sont de ce fait très irrégulières, mais se situent majoritairement nettement en dessous de la normale.

Précipitations :

La répartition sur l’ensemble du Poitou est extrêmement contrastée. Les cumuls vont de 4 mm seulement à Niort jusqu’à 97 mm à Thuré. Le secteur le plus arrosé du Poitou, dépassant les 40 mm, s’étend globalement de Châtellerault à Montmorillon.Le mois est marqué par une première vague orageuse le 8.

Les pluies sont localement intenses : 47 mm à Journet, 69 mm à Mirebeau.

Deuxième vague orageuse débutant le 17 et s’achevant le 21. On relève notamment 25 mm le 17 à La Ferrière-Airoux, 36 mm le 18 à La Touche, 51 mm le 20 à Thuré, 43 mm le même jour à Thouars, 28 mm le 21 de nouveau à Thuré.

Le mois se termine par deux passages pluvieux le 29, donnant au total 13 mm à Bressuire.

Températures :

Les températures sont agréables, tant pour les minimales que pour les maximales.

Les températures minimales affichent un gain d’environ 1 degré par rapport à la normale, les maximales environ 2 degrés, avec un effet un peu plus sensible dans les Deux-Sèvres.

On retiendra trois périodes particulièrement chaudes : du 7 au 9 (30,7°C à Chizé, 29,9°C à Thouars, 29,1°C à Doussay, 29,4°C à Melle), du 15 au 20 (30,5°C à Vouillé, 31,7°C à Prin-Deyrançon, 29,9°C à Martaizé, 30,3°C à Saint-Maixent, 30,1°C à Niort, 29,8°C à La Ferrière-Airoux), et du 27 au 30 (fréquentes pointes vers 26°C le 28).

Une période un peu fraîche à retenir également : du 22 au 26 (3,9°C à Pougne-Hérisson, 4,6°C au Vigeant, 5,0°C à Glénay).

Insolation :

Très généreuse, elle excède les moyennes mensuelles de 30%. 251 h au lieu de 194 h à Poitiers, 265 h au lieu de 203 h à Niort.

On ne note pas sur Poitiers et Niort de journée sans ensoleillement. Minimum : 1 h 31 min le 21 à Poitiers.

La première quinzaine est la plus ensoleillée, et on observe sur Poitiers 10 journées dépassant les 10 h de soleil, 9 sur Niort.

Les vents :

Le vent le plus fort a été mesuré à Thénezay : 71 km/h le 20.

Le vent a soufflé très majoritairement du nord-est.

2013-09 : Synthèse climatique du mois de septembre 2013 dans la Vienne

Analyse générale : Arrosage irrégulier mais conséquent, temps doux

Les situations dépressionnaires et les conditions anticycloniques sont assez équitablement réparties dans le mois. Au final c’est un mois de septembre plutôt doux, assez bien ensoleillé et bien, voire très bien arrosé. Les précipitations sont en effet largement excédentaires sur une grande partie du département, mais les cumuls quotidiens importants sont généralement concentrés sur deux journées : les 14 et 28.

Précipitations :

Hormis la pointe nord de la Vienne, proche de la normale pour un mois de septembre, les précipitations sont largement excédentaires sur le département. Pour le sud du département et le nord-est du Châtellerauldais l’excédent dépasse les 40%, il reste plus modeste autour de Poitiers.

Nous avons connu à peu près une douzaine de jours de pluies, mais peu significatives sauf pour deux dates, les 14 et 28.

Le 14, il a plus la journée entière et l’abat d’eau est spectaculaire pour certains postes : on a relevé 60 mm à Marigny-Brizay, 57 mm à Thuré. Dans le sud de la Vienne on approche les 50 mm au Vigeant. Si on excepte Loudun – où le cumul de la journée atteint quand même 25 mm – tous nos postes mesurent des valeurs supérieures aux 30 ou 40 mm.

Les valeurs sont plus raisonnables le 28 du mois, mais des averses orageuses marquées ont touché certaines zones, ainsi on a relevé 34.9 mm à La Ferrière Airoux et 34 mm à Montmorillon.

A noter que la région de Mirebeau, de manière isolée, a connu une averse orageuse très intense le 29 avec 36.8 mm mesurés pour un épisode qui a duré à peine une demi-heure.

Températures :

Coup de chaud en début de mois avec des températures maximales proches ou légèrement supérieures à 30 degrés le 3, puis nettement au dessus de ces 30 degrés les 4 et 5 : on atteint les 34.3 degrés à Journet le 4 septembre, on a encore 33.2 le lendemain à Montmorillon. A noter que les températures nocturnes sont restées relativement fraîches sur cette période.

Les maximales sont un peu en dessous des normales durant la seconde décade, et plutôt au dessus dans la dernière décade. Du côté des températures minimales, peu de nuits en dessous des 8 à 10 degrés, et c’est cette douceur nocturne qui nous donne un mois de septembre plutôt doux relativement à la normale.

Insolation :

L’ensoleillement est un peu déficitaire dans une large partie sud de la Vienne, très proche de la normale au nord. Si les journées les plus chaudes se sont produites sous un ciel clair, le reste du mois a été assez bien partagé entre nuages et soleil, que l’alternance se produise dans la journée ou d’une période à l’autre. Légère prédominance des nuages donc sur le mois.

Les vents :

Mois plutôt calme du côté du vent, avec des régimes faiblement perturbés et des situations orageuses qui se sont cantonnées à de fortes averses, sans être accompagnées de rafales de vent vraiment significatives. On a relevé un peu plus de 60 km/h à Loudun le 17.

2012-09 : Synthèse climatique du mois de septembre 2012 dans la Vienne

Analyse générale :

D’après les moyennes, Septembre 2012 est un mois en tout points normal. Les cumuls de précipitations s’étagent autour des valeurs habituelles, les températures aussi, l’insolation affiche également des valeurs conformes à celles escomptés. Le vent nous vient aussi des secteurs coutumiers. Mais ces moyennes cachent une succession de périodes ayant leurs caractéristiques propres : une première très estivale, ensoleillée et très chaude, une seconde remarquable par sa normalité (journées tantôt belles, tantôt ordinaires) et enfin une dernière période très perturbée, qui à elle seule remplit les réserves d’eau du mois et affole les anémomètres.

Précipitations :

Les cumuls de précipitations suivent un dégradé Nord-Sud. Le poste le moins arrosé est Loudun, avec 28.2mm, les plus arrosé est Le Vigeant avec 75mm, en passant par 50.4mm à Poitiers. Le rapport à la normale suit la même tendance : déficitaire sur un large tiers Nord-Ouest du département, allant de 60% sur Loudun à 80% sur Benassay, Marigny-Brizay et Dangé-St-Romain ; ce rapport est moyen ailleurs, compris entre 90 et 110% sur la majeure partie de la Vienne. Mais il approche tout de même 120% sur Civray et Le Vigeant, et frôle 140% autour de Lussac-les-Châteaux.

Ces précipitations, hétérogènes mais en moyenne relativement proches des normales, ne sont pourtant issues que de quelques jours dans le mois : entre le 9 et le 13, sous forme d’ondées ou d’averses éparses, qui n’apportent, çà et là, qu’1 ou 2mm. Le mardi 11, les averses sont plus marquées et localement orageuses, elles concernent exclusivement la moitié Nord, qui enregistre 9mm sur Naintré et Marigny-Brizay, 5mm à Poitiers, et autour de 3mm sur les autres postes. La journée du 21 subit un passage pluvieux, qui donne de 1 à 4 mm de pluies et quelques coups de tonnerre.

Mais, la majeure partie des apports en eau du mois se fait entre le 23 et le 26. Le flux de Sud-Ouest, alors très perturbé, s’accompagne d’un temps abondamment pluvieux et venteux. Soirée et nuit du 23 apportent entre 3 et 10mm, la journée du 24 est l’épicentre, avec 10 à 20mm au Nord, et 20 à 36mm au Sud, celle du 25 donne généralement entre 10 et 25mm, enfin le 26 retrouve une traine, dont les averses apportent de 3 à 11mm supplémentaires.

Températures :

A l’échelle du mois et du département, les températures moyennes sont voisines des normales saisonnières.

Les minimales sont toutefois un peu fraîches, affichant généralement 1 à 1.5°C de moins que les normales. A Martaizé, l’écart est même de 2°C, tandis qu’il est nul à Marigny-Brizay. Mais la fraîcheur des matinées est généralement compensée par une douceur voire même une chaleur en cours de journée. Les maximales dépassent ainsi de 0.5 à 1°C les normales.

-La première décade est très estivale : le soleil fait progressivement grimper les températures pour donner trois journées très chaudes les 7, 8 et 9. La température maximale du mois se produit ainsi partout le 8, avec 31 ou 32°C, même 33°C à Vouillé et Naintré.

-La seconde décade est plus partagée : de belles journées, comme le 14, le 16 ou surtout 17 avec 27 à 29°C, alternent avec des journées plus nuageuses, ordinaires par les températures.

-La troisième décade débute avec la plus fraiche matinée du mois, celle du 20 : première petite gelée pour Martaizé avec –0.5°C, grande fraîcheur ailleurs avec 0.3°C à La Ferrière-Airoux et Dangé-St-Romain, 0.6°C à Journet, entre 1 et 4°C sur quasiment tout le reste du département. Contraste saisissant avec le coup de chaud du dimanche 23, où les températures atteignent alors de 29 à 31°C. Une chaleur qui tourne à l’orage le soir, puis à un temps frais et perturbé pour les jours suivants. La plus fraiche après-midi se produit ainsi le mardi 25, très maussade, arrosé, le mercure plafonne à 15 ou 16 °C seulement. Les derniers jours du mois retrouvent un ciel souvent dégagé, avec des matinées assez fraîches et des après-midi presque saisonnières.

Insolation :

La première décade profite d’un généreux ensoleillement, qui dépasse de près de 20 heures la moyenne. La deuxième décade est plus dans la moyenne, avec une alternance de journées plutôt belles et d’autres plus chargées. Enfin, la troisième décade s’est montrée bien perturbée, donc le plus souvent très nuageuse. Le soleil revient en fin de mois sans parvenir à combler le déficit d’ensoleillement.

Au final, avec un peu plus de 200 heures, l’insolation mensuelle est normale, très proche de ce que l’on attend pour un mois de septembre.

Les vents :

La direction dominante des vents du mois se place sur un large secteur, entre Nord et Nord-Est. La plage est encore plus grande en remontant vers le Loudunais, oscillant entre Ouest-Nord-Ouest et Est-Nord-Est. Ces vents se sont montrés le plus souvent faibles à modérés, et ont concerné principalement les deux premières décades.

La dernière décade du mois voit des vents plus soutenus, modérés à assez fort, parfois forts, venant d’une large tendance Sud-Ouest, ou de Nord lors d’orages.

Les rafales les plus fortes du mois se sont produites entre le 23 et le 25 : de Sud-Ouest pour Civray et Poitiers, avec respectivement 68 et 75 km/h, de Nord pour Loudun et Montmorillon, avec 68 et 80 km/h.