Tag Archives: Mai

2019-Faits marquants du mois de Mai

Température en baisse Un mois de mai frais

Les températures moyennes se sont situées en dessous des moyennes de saison de 0,5 degrés à 1,5 degrés, avec un déficit plus marqué sur un quart sud-est de la Vienne. Les températures minimales ont contribué à cette fraîcheur, l’écart aux normales varie de -0,5 à 1 degré sur les trois quarts du Poitou, de -1,5 à -2 degrés du Plateau Mellois aux frontières avec l’Indre. Les maximales aussi ont été en dessous des valeurs habituelles : entre 0,5 degrés et 1,5 degrés de déficit.

pluvioSPIEA

La lame d’eau moyenne sur le Poitou est assez proche des valeurs normales, mais reste déficitaire.

Il est tombé entre une grosse trentaine de millimètres et un peu moins de 75 mm d’eau ce mois-ci.

Le déficit est quasi généralisé sur les Deux Sèvres avec suivant les secteurs : un déficit de 40 à 30 % de la normale sur la frontière nord et nord-ouest des Deux-Sèvres et entre 15 et 5 % ailleurs.

Sur la Vienne, le déficit est moins marqué et on relève même un excédent sur les Gâtines et sur un quart sud du département : 28 % de précipitations en plus sur Benassay et 13 % sur Civray. Les 3 à 4 jours de pluies conséquentes se sont étalés sur la première et deuxième décade. Ces jours ont construit les inégalités pluviométriques sur le Poitou.

Icone_SoleilVoilé

Ensoleillement normale

Poitiers affiche 208h 23mn d’ensoleillement soit un peu moins de deux heures de plus que la normale mensuelle. Sur Niort et Loudun il y a un petit déficit de quelques dizaines de minutes. Ainsi pas d’excès de soleil durant ce mois de mai 2019. Les éclaircies ont été plus larges et plus nombreuses en deuxième décade ainsi c’est cette période qui a contribué à éviter un déficit plus important d’ensoleillement sur cette période.

Icone_Manche_Air

Les vents ont été parfois soutenus, voir assez forts à forts de secteur sud-ouest à nord à nord-est.

Les plus fortes rafales ont été relevées les 8 et 9 mai lors du passage d’un profond thalweg. On a enregistré 100,4 km/h sur les Gatines à Scillé (79) et ailleurs elles ont été de 65 à 85 km/h suivant les secteurs et jusqu’à 90,7 km/h à Niort ce jour là !

2019-05 : Synthèse climatique du mois de mai sur le Poitou

Analyse générale – Frais, avec des précipitations sans excès, ensoleillé sans plus

Le 1 mai : pluvio-orageux

Une goutte froide circule sur le pays. Le soleil brille en début de journée puis se couvre, avant l’arrivée d’une perturbation en soirée qui s’accompagne d’un vent d’ouest soutenu et de pluies orageuses.

Du 2 au 6 mai : faiblement perturbé

Des conditions anticycloniques de nord à nord-ouest s’établissent. C’est un temps parfois nuageux avec encore quelques averses résiduelles le 2 mai, puis généralement ensoleillé avec des gelées blanches matinales ( les 5 et 6 ) qui s’installe en ce début mai.

Du 7 mai au 11 mai : dégradation

Une dégradation se met en place dans la journée du 7mai avec le retour des pluies dans la nuit suivante. Un passage perturbé, pluvio-orageux gagne le Poitou dans la nuit du 8 au 9 mai, précédé et accompagné d’un renforcement des vents de sud-ouest. A la suite, c’est un ciel de traîne avec quelques averses et des vents souvent soutenus qui perdure.

Du 12 mai au 16 mai : anticyclonique

C’est un temps sec et souvent ensoleillé dans une ambiance à peine de saison avec des vents de nord-ouest à nord-est souvent modérés à assez forts qui s’établit.

Du 17 mai au 23 mai : variable et frais

Dans un flux variable et rapide de surface, avec toujours un vent sensible, des averses ou des pluies se produisent parfois. Le soleil revient avec quelques bancs de brouillard matinaux à compter du 21 mai.

Du 24 mai au 28 mai : instable

Une dégradation pluvio-orageuse gagne le Poitou par le sud au cours de la journée du 24 mai et donne des précipitations significatives. A l’arrière, le soleil gagne du terrain, il est un peu contrarié par le passage d’une zone faiblement perturbée dans la journée du 27 mai et l’occurrence de quelques averses résiduelles le 28 mai sur le nord-ouest de la région.

Du 29 au 30 mai : hausse des pressions et chaleur

Le soleil est de retour après la dissipation des brumes ou bancs de brouillard matinaux, dans une ambiance de plus en plus estivale.

Précipitations – Assez proches des normales

Il est tombé entre une grosse trentaine de millimètres et un peu moins de 75 mm d’eau ce mois-ci. Le déficit est quasi généralisé sur les Deux Sèvres avec suivant les secteurs : un déficit de 40 à 30 % de la normale sur la frontière nord et nord-ouest des Deux-Sèvres et entre 15 et 5 % ailleurs. Sur la Vienne, le déficit est moins marqué et on relève même un excédent sur les Gâtines et sur un quart sud du département : 28 % de précipitations en plus sur Benassay et 13 % sur Civray. Les 3 à 4 jours de pluies conséquentes se sont étalés sur la première et deuxième décade. Ces jours ont construit les inégalités pluviométriques sur le Poitou. Ainsi la fête du 1 mai a vu ses défilés arrosés en fin de journée avec l’arrivée d’une zone pluvio-orageuse fortement pluviogénique  qui a donné des cumuls journaliers irréguliers : 28,6mm à Ténezay (79), 24,6 mn sur Glénay (79) alors que l’on ne relevait que 5,4 mm à La Ferrière-Airoux (86). De nouveau dans la journée du 8 mai et la nuit suivante des pluies ou averses parfois orageuses donnent de bons cumuls en particulier au sud d’une zone allant des Aubiers en Deux Sèvres à la Roche Posay en Vienne. C’est en Gâtines à Pougne Hérisson que l’on relève jusqu’à 23,4 mm, ailleurs les précipitations se situent entre 15 et 20 mm. Les pluies font un retour plus modeste le 17 et le 18 mai avec des cumuls allant d’à peine 1 mm sur la région de Mauléon (79) à plus de 20 mm dans le sud Civraisien pour les deux jours cumulés. Après ce sont de petites pluies passagères sans grande conséquence,

Températures – Plutôt souvent frais pour la saison

Les températures moyennes se sont situées en dessous des moyennes de saison de 0,5 degrés à 1,5 degrés, avec un déficit plus marqué sur un quart sud-est de la Vienne. Les températures minimales ont contribué à cette fraîcheur, l’écart aux normales varie de -0,5 à 1 degré sur les trois quarts du Poitou, de -1,5 à -2 degrés du Plateau Mellois aux frontières avec l’Indre. Les maximales aussi ont été en dessous des valeurs habituelles : entre 0,5 degrés et 1,5 degrés de déficit. Les 5 et 6 mai, il y a eu des gelées matinales en particulier sur le sud de la Vienne et au voisinage de l’Anjou. Elles ont été bien plus faibles et rares le 7 mai au matin, ne touchant que l’extrême sud du département de la Vienne : -0,1°C à Mauprévoir. Il n’y a pas eu de gelée après cette date sur le Poitou, cependant les minimales ont souvent été basses comme le 29 mai où on a relevé 3,8°C à Mauléon ce jour-là. Les maximales ont été souvent à la peine : le 18 mai on enregistré encore des valeurs comprises entre 12 et 18 degrés du sud au nord du Poitou ! Le thermomètre s’est emballé en toute fin de mois avec des valeurs comprises entre 26 et 28,5°C : 28,4°C à Surin(79), 28,1°C à Châtellerault( 86).

Insolation – Un ensoleillement dans la moyenne

Poitiers affiche 208h 23mn d’ensoleillement soit un peu moins de deux heures de plus que la normale mensuelle. Sur Niort et Loudun il y a un petit déficit de quelques dizaines de minutes. Ainsi pas d’excès de soleil durant ce mois de mai 2019. Les éclaircies ont été plus larges et plus nombreuses en deuxième décade ainsi c’est cette période qui a contribué à éviter un déficit plus important d’ensoleillement sur cette période.

Les vents – Souvent faibles

Les vents ont été parfois soutenus, voir assez forts à forts de secteur sud-ouest à nord à nord-est,. Les plus fortes rafales ont été relevées les 8 et 9 mai lors du passage d’un profond thalweg. On a enregistré 100,4 km/h sur les Gâtines à Scillé (79) et ailleurs elles ont été de 65 à 85 km/h suivant les secteurs et jusqu’à 90,7 km/h à Niort ce jour là !

2018-Faits marquants du mois de mai

Température en hausse

Toujours la même tendance ! Le mai est plus chaud que la normale

Sur le mois, les températures minimales sont plus chaudes de +0.5 à +1 degré, voire localement proches des normales ; les températures maximales sont, elles, plus chaudes de +1 à +2.5 degrés. Au final, ce mois de Mai 2018 s’est révélé plus chaud de +1 à +1.5 degrés.

Icone_Pluvio_SPIEA

Ce mois de mai a été exceptionnellement orageux, les précipitations sont tombées sous forme d’averses parfois violentes.

Le maximum de précipitation en 24H a donc été relevé à la station automatique de Surin (79), avec 65.2 mm (52.4 mm au poste bénévole), dont 24.9 mm en 30 minutes, 24.5 mm en 1 heure, et 58.3 mm en 3 heures ! A Saint-Saviol (86) (38 mm le 8 mai)

La majorité du Poitou a été très bien arrosé ce mois de mai, sauf à l’extrême EST et à l’extrême OUEST. Avec seulement 34% des valeurs normale pour MAULEON (79), 71% pour PRIN-DEYRANCON (79) et 75% à Montmorillon (86). Mais nous sommes au-dessus de 150% pour BRUX et CIVRAY.

Icone_SoleilNuageux

Le soleil s’est montré particulièrement généreux durant les 2 premières décades, avec 179 heures d’ensoleillement aussi bien à Poitiers qu’à Niort, soit environ 85 % de la normale mensuelle. Par contre, le soleil a dû baisser pavillon devant les nombreux nuages instables durant la troisième décade, avec 60 heures d’ensoleillement à Niort et 65 heures à Poitiers, soit un déficit de 22 heures à Poitiers, et de 26 heures à Niort, du 21 au 31 mai.

Sur le mois, il y a eu 38 heures de soleil en plus à Poitiers (244 heures contre 206 normalement), et 24 heures de plus à Niort (239 heures contre 215 normalement).

Icone_Manche_Air

Un mois plutôt calme, avec des vents le plus souvent faibles à modérés.

Sauf pendant les orages du 26, où une large bande centrale du Poitou a été touchée par des vents voisins de 100 km/h en rafales : 91 km/h à Archigny, 96 km/h à Thénezay, 99 km/h à Loudun, 100 km/h à Civray, et 105 km/h à Poitiers.

2018-05 : Synthèse climatique du mois de mai 2018 sur le Poitou

Analyse générale – Mois d’abord sec et ensoleillé, puis franchement orageux.

Si, globalement, le mois a été plutôt arrosé, doux et bien ensoleillé, il faut distinguer les 2 premières décades de la troisième.

En effet, avec des conditions anticycloniques prédominantes, les 2 premières décades ont vu le soleil dominer sur la majeure partie de la période, avec juste une forte évolution orageuse le 8, touchant surtout les Deux-Sèvres, 2 passages pluvieux les 12 et 14, entrecoupés le 13 de quelques averses. Mais, malgré la belle présence du soleil, les vents dominants de Nord à Nord-Est ont limité la hausse du mercure, avec certes une belle période de douceur du 5 au 8, mais aussi un peu de fraîcheur du 12 au 14.

Le changement de temps a été radical sur la troisième décade. Dans un flux de secteur Sud en altitude, et une zone de basses pressions relative en surface, des averses orageuses n’ont cessé de remonter du Sud pour toucher notre région, avec des pluies parfois assez fortes, voire localement de la grêle, et même un gros coup de vent le 26. Les températures ont alors été très douces, surtout du côté des minimales, mais le soleil a dû céder beaucoup de terrain aux nombreux nuages instables.

Précipitations – Des pluies orageuses fréquentes et quasi-généralisées.

Les précipitations sont déficitaires sur l’Est de la Vienne (jusqu’à 30%), l’extrême Sud-Ouest des Deux-Sèvres (de 30 % à Prin-Deyrançon), et le Bocage Bressuire (de 50 % à Bressuire, à 65 % à Mauléon). Partout ailleurs, elles sont localement proches des normales, mais le plus souvent excédentaires, de 10 à 30 %, et même de 30 à 50 % localement . Comme on l’a vu, ces précipitations, à part les passages pluvieux des 12 et 14, sont tombées sous forme d’averses, parfois fortes et orageuses.

Les premiers orages, le 8, ont plus touché les Deux-Sèvres, avec notamment 24 mm à Saint-Maixent-l’Ecole, 46 mm à Pougne-Hérisson, et surtout, 65 mm à Surin, mais aussi un peu la Vienne, vers Mirebeau et Civray (38 mm à Saint-Saviol). Ensuite, durant la troisième décade, ils ont été quotidiens : le plus souvent localisés mais parfois assez forts (le 23 : 29 mm à Civray et 32 mm à Scillé ; le 30 : 24 mm à Poitiers…), ils ont été généralisés le 26, donnant 10 à 20 mm sur une large partie centrale du Poitou, avec de violentes rafales de vent.

Le maximum en 24H a donc été relevé à la station automatique de Surin (79), avec 65.2 mm (52.4 mm au poste bénévole), dont 24.9 mm en 30 minutes, 24.5 mm en 1 heure, et 58.3 mm en 3 heures !

Températures – Globalement très doux malgré un peu de fraîcheur aux « saints de glace »…

Si le mois commence dans la fraîcheur (petites gelées dans le Sud Vienne le 2), les températures remontent à partir du 4 avec une bonne douceur (28 à 29°C le 7) jusqu’au 11. Puis le temps se rafraîchît sensiblement du 12 au 14 (11 à 14°C seulement au plus chaud du 12). La douceur domine ensuite jusqu’à la fin du mois, avec des minimales entre 10 et 15 degrés, et de maximales entre 20 et 25 degrés.

Sur le mois, les températures minimales sont plus chaudes de +0.5 à +1 degré, voire localement proches des normales ; les températures maximales sont, elles, plus chaudes de +1 à +2.5 degrés. Au final, ce mois de Mai 2018 s’est révélé plus chaud de +1 à +1.5 degrés.

Insolation – Belle présence du soleil malgré une dernière décade nuageuse.

Le soleil s’est montré particulièrement généreux durant les 2 premières décades, avec 179 heures d’ensoleillement aussi bien à Poitiers qu’à Niort, soit environ 85 % de la normale mensuelle. Par contre, le soleil a dû baisser pavillon devant les nombreux nuages instables durant la troisième décade, avec 60 heures d’ensoleillement à Niort et 65 heures à Poitiers, soit un déficit de 22 heures à Poitiers, et de 26 heures à Niort.

Sur le mois, il y a eu 38 heures de soleil en plus à Poitiers (244 heures contre 206 normalement), et 24 heures de plus à Niort (239 heures contre 215 normalement).

Les vents – Un mois plutôt calme, avec des vents le plus souvent faibles à modérés.

Les vents ont été dominants d’un large secteur Nord, avec une prédominance des vents de Nord-Est pour nombre de postes, mais également de Nord pour certains, voire localement de Nord-Ouest. Ils sont restés modérés, ne dépassant jamais les 55 km/h, sauf pendant les orages du 26, où une large bande centrale du Poitou a été touchée par des vents voisins de 100 km/h en rafales : 91 km/h à Archigny, 96 km/h à Thénezay, 99 km/h à Loudun, 100 km/h à Civray, et 105 km/h à Poitiers.

2017-Faits marquants du mois de mai

Température en hausse

De plus en plus doux, ce mois de mai 2017 affiche une température moyenne supérieure de 1 à 2 degrés par rapport à la normale. Ce sont les températures maximales qui ont été les plus chaudes avec des excédents de 1.5 à 2.5 degrés.
Les minimales sont plus proches des normales, surtout sur une zone centrale du Poitou.
Les 26 et 28 mai, les températures maximales se sont envolées et ont dépassé les 30 degrés avec 34.2 degrés à Prin-Deyrançon (79), 32.9 degrés à St Maixent l’Ecole ( 79), 32.5 degrés à Melle (79), 32.4 degrés à Thouars(79), 32 degrés au Vigeant (86) et 31.7 degrés à Montmorillon (86).

Icone_Pluvio_SPIEA

Ce mois a été ponctué d’arrosages hétérogènes, dû à des passages perturbés souvent très instables. Mais au final les précipitations tombées sur le département sont voisines des normales climatiques.

La journée la plus arrosée a été, en de nombreux endroits, le 18 mai. Les cumuls journaliers les plus importants ont été relevés en Vienne où ils ont varié entre une dizaine de millimètres et plus de 30 mm : 31.7 mm à Brux, 31 mm à Montmorillon, 30.5 mm à Poitiers Biard, ce jour là.

Icone_SoleilCanicule

Le soleil a brillé en mai : L’insolation mensuelle affiche, au total, un excédent de entre 10 et 20% par rapport à la normale. Le mois de mai a été plus ensoleillé au nord qu’au sud du Poitou, avec à Poitiers 228h9mn contre 206h31mn habituellement, et Loudun 234h55mn et au total, Niort affiche 232h39mn contre 215h2mn pour la normale.

Manche à Air

Le vent a été peu marqué, les directions privilégiées ont été le sud-ouest et le nord-est avec des vents faibles à modérés., témoignant bien de l’alternance que nous avons eu entre conditions plus océaniques et instables et les conditions anticycloniques continentales de la dernière décade.

2017-05 : Synthèse climatique du mois de mai 2017 sur le Poitou

Analyse générale : chaud et bien ensoleillé

Les flux de nord-est et sud-ouest ont été dominants. Les précipitations ont été souvent associées à des précipitations instables voire orageuses et parfois associées localement à de fortes rafales de vent. Deux périodes chaudes ont marqué le mois, les maximales dépassent les 25 degrés du 15 au 17 mai, elles s’envolent vers les 30 degrés, voire plus du 24 au 28 mai.

Précipitations : quasi normales

Ce mois a été ponctué d’arrosages hétérogènes, dû à des passages perturbés souvent très instables. Comme à l’accoutumée dans ce genre de situation, tous les territoires ne sont pas touchés de façon similaire et il y a alors une grande variabilité des cumuls pluviométriques journaliers. Au final, cependant, pour ce mois de mai 2017, la lame d’eau mensuelle sur le Poitou est, à quelques exceptions près, assez homogène et comprise entre 55 et 80 mm. L’excédent est de l’ordre de 20% sur une zone en arc, bordant les deux départements et allant du Thouarsais au Civraisien, ailleurs les cumuls sont proches des normales ou affiche un déficit de 10 à très localement 30% comme en Pays Mélusin ou Niortais.

Les quantités d’eau tombées en 24 heures sous ces plus fortes précipitations parfois orageuses, ont participé souvent à elles seules, à plus d’un quart, voire le tiers du total mensuel. Quelques journées seulement ont ainsi fortement contribué à l’apport mensuel. Il y a eu aussi des évènements très localisés qui ont pu comme le 12 mai en journée, à Archigny (86), donner 11 mm en moins d’une heure.

Le 5 mai, les cumuls ont varié de 22 mm à Mauléon (79) à 5.2 mm à Brux (86). La journée la plus arrosée a été, en de nombreux endroits, le 18 mai. Les cumuls journaliers les plus importants ont été relevés en Vienne où ils ont varié entre une dizaine de millimètres et plus de 30 mm : 31.7 mm à Brux (86), 31 mm à Montmorillon( 86), 30.5 mm à Poitiers Biard (86), ce jour là.

L’activité orageuse a été réelle, elle a émaillé tout le mois et presque tous les territoires  : on relève 8 jours où le Poitou a été touché par des orages plus ou moins nombreux et ventilés. Le 12 mai, ils ont été nombreux sur un axe allant de Couhé ( 86) à la Roche Posay (86).

Températures : chaud

De plus en plus doux, ce mois de mai 2017 affiche une température moyenne supérieure de 1 à 2 degrés par rapport à la normale. Ce sont les températures maximales qui ont été les plus chaudes avec des excédents de 1.5 à 2.5 degrés, un peu plus marqués sur les Deux Sèvres que la Vienne, avec un petit glacis allant de ouest en est. Les minimales sont plus proches des normales, surtout sur une zone centrale du Poitou allant de Loudun, en débordant jusqu’à Parthenay et jusqu’aux frontières du Confolentais.

Les nuits les plus froides se situent autour des 1er, 3, 4, 9 et 21, avec un mercure qui descend assez généralement vers 3 à 5 degrés. Au cours du mois, les minimales ont évolué en dents de scie avec une hausse progressive et remarquable en troisième décade. Certaines valeurs nocturnes sont très douces et des records ont été battus en particulier en fin de mois (les 28 et 29 mai) : avec 17.3 degrés à Poitiers le 29 mai a battu le record journalier depuis 1946. Avec 18.6 degrés, le 28 mai, le record journalier et sur une période glissante de 7 jours de température minimale la plus élevée depuis 1958 a été battu à Niort, témoignant de la valeur exceptionnelle enregistrée ce jour là.

Les températures maximales sont élevées, un peu en yoyo comme en fin de deuxième décade où entre le 17 et le 18 mai, elles perdent une dizaine de degrés, elles ré-augmentent ensuite pour atteindre des valeurs très estivales du 24 mai au 28 mai et à nouveau le 29 mai elles perdent entre 7 et 9 degrés du jour au lendemain . Les journées les plus chaudes du mois sont sans conteste les 26 et 28 mai. Le 26 mai, on a registré pratiquement partout sur le Poitou des températures supérieures à 30 degrés : 33.2 degrés à St Maixent l’Ecole (79), 32.4 degrés à Niort (79) où on a battu un record de chaleur journalier et sur la période glissante ce jour là et cela depuis ouverture de la station en 1958, 32.1 degrés au Vigeant (86), 30.8 degrés à Poitiers. Le 28 mai, comme pour le 26, les températures maximales se sont envolées et ont dépassé les 30 degrés : on a même relevé jusqu’à 34.2 degrés à Prin-Deyrançon (79), 32.9 degrés à St Maixent l’Ecole ( 79), 32.5 degrés à Melle (79), 32.4 degrés à Thouars(79), 32 degrés au Vigeant (86) et 31.7 degrés à Montmorillon (86).

Insolation : ensoleillé

Aidée par un soleil très généreux en dernière décade, l’insolation mensuelle affiche, au total, un excédent de entre 10 et 20% par rapport à la normale. Le mois de mai a été plus ensoleillé au nord qu’au sud du Poitou. Au total, Niort affiche 232h et 39mn contre 215h et 2mn habituellement, Poitiers 228h 9mn contre 206h et 31mn habituellement, Loudun 234h et 55mn.

Les vents : peu marqués

Les directions privilégiées ont été le sud-ouest et le nord-est avec des vents faibles à modérés., témoignant bien de l’alternance que nous avons eu entre conditions plus océaniques et instables et les conditions anticycloniques continentales de la dernière décade. Des rafales ont été possibles sous orages tout au long de la période. Quelques pointes de vent plus marquées : 65.5 km/h le 6 à l’avant de la perturbation à Montmorillon le 6 mai, ainsi que 59km/h à Niort ce jour là. 67km/h à Poitiers d’un vent de sud le 19 mai avec le passage d’un profond thalweg sur le pays.

2016-05 : Synthèse climatique du mois de mai 2016 sur le Poitou

Analyse générale

Ce mois de Mai 2016 débute sous l’influence d’un anticyclone à 1028 hPa et d’un flux de Nord à Nord-Ouest, induisant des matins frisquets mais un beau soleil les après-midi. Dès le 5, le champ de pression baisse sensiblement présageant un changement de type de temps avec une rotation des vents à l’Est puis au Sud-Est se renforçant à plus de 50 km/h le 8. Le ciel se charge franchement le 9 avec l’arrivée des premières pluies dans un flux de sud-ouest apportant douceur, nuages et humidité océaniques.

La deuxième décade apparait bien morose avec un gros déficit d’ensoleillement dans un flux d’ouest dominant. La fraicheur est même de retour le 14 avec des températures en cours de journée nettement en dessous des normales pour une mi-mai. Plutôt frais les matins, pas très chauds non plus les après-midi, la fin de cette seconde décade se déroule souvent sous un ciel très nuageux dans un flux d’ouest à sud-ouest dominant. Le soleil et le beau temps printanier se font toujours attendre…

Et ce sont les pluies qui marquent la fin du mois avec une troisième décade qui bat des records. En effet, les quantités d’eau recueillies sont remarquables avec des épisodes perturbés qui semblent ne pas vouloir quitter le Poitou. Les orages s’invitent même le 28 et ce joli mois de Mai se finit les 29, 30 et 31 sous la grisaille et des pluies quasi continues.

Précipitations

Trois épisodes pluvieux caractérisent donc ce mois de mai qui bat des records de précipitations.

Le premier épisode de pluie du 9 au 13 : déjà 57 mm à Montmorillon et une lame d’eau voisine de 30 mm sur le Gâtinais et du côté de Civray, Benassay et Loudun ; un peu moins, autour des 20 mm, partout ailleurs.

Le second épisode de pluie, les 21 et 22 : le Sud-Est de la Vienne recueille à le Vigeant 42 mm, à Montmorillon 38 mm ; on relève autour des 20 mm de pluie sur les autres postes du Poitou.

Le troisième épisode et le plus conséquent des trois en toute fin du mois du 28 au 31 : c’est Montmorillon qui l’emporte avec 89 mm, puis Doussay avec 82 mm et l’Est de la Vienne largement plus arrosé que les Deux-Sèvres qui enregistrent tout de même 52 mm à Melle.

Les cumuls durant ce mois de Mai 2016 sont remarquables et on pulvérise les records à Montmorillon 191 mm pour un précédent record de 132 mm, 150 mm à Archigny contre 108 mm, idem pour Thuré, Doussay, Dange-Fléau, bref toute la façade Est du département de la Vienne.

Températures

Les températures contrairement aux pluies restent globalement dans les normes de saison. Juste une petite gelée matinale le 1er Mai à Mauléon avec –1.2 °C, –0.4 °C à Pougné-Hérisson, -1.3°C à Le Vigeant et le 2 Mai à Niort avec un 0 degré sous abri.

Quelques journées de chaleur sont enregistrées avec donc une température maximale supérieure à 25 degrés les 5 et 21.

Insolation

Même si le soleil l’emporte largement durant les premiers jours du mois, la grisaille et les pluies contrarient énormément l’insolation dès le 9 et ensuite tout au long du reste du mois.

Les quelques 80 heures cumulées lors de la première décade traduisent un excédent de 25%.

Par contre, les deux dernières décades ne brillent qu’à 70% de leur normale.

Les vents

Les vents dominants viennent du Sud-Ouest. Ils apportent leur lot de pluie et leur douceur océanique.

La journée la plus agitée sur l’ensemble de la région du Poitou est celle du 21 avec des pluies conséquentes et un vent soufflant les 82 km/h à Poitiers, un peu moins à Niort, à Melle et à Montmorillon avec 66 km/h. Notons toutefois une pointe de vent à 68 km/h à Loudun lors de l’orage du 28.

2015-05 : Synthèse climatique du mois de mai 2015 sur le Poitou

Analyse générale

Malgré une sensible dominante anticyclonique, ce mois de mai fût ni chaud, ni frais car souvent proche des normales côté températures même si on note quelques poches plus fraîches. Plutôt contrasté coté précipitations avec des hauteurs d’eau proches des normales voire en léger excédent sur la moitié Sud des Deux-Sèvres, déficitaires partout ailleurs avec un déficit qui s’accroit en allant vers l’Est de la Vienne. L’ensoleillement est légèrement excédentaire sans plus.

Précipitations

Les cumuls mensuels varient entre 36 mm à Martaizé dans le loudunais et 82 mm à Niort, le plus arrosé. D’ailleurs sur le Pays Niortais en allant vers le Mellois et en remontant vers les Gâtines les cumuls sont proches des normales voire en léger excédent ( +17% à Niort, +10% à Surin, +6% à St Maixent ). Partout ailleurs, le déficit est présent, de l’ordre de 15 à 25% sur la moitié Nord des Deux-Sèvres; il est de 10 à 30% sur la Vienne et dépasse même les 30% sur la frange Est de la Vienne : 26% à Poitiers, 36% à Archigny.

En cumul cela donne des valeurs qui tournent autour des 40 mm dans le thouarsais et le loudunais, 46-48 mm de Poitiers vers le Chatelleraudais, 53-55 mm dans le montmorillonnais et le bocage bressuirais, 60 à 80 mm du Nord-Ouest civraisien aux Gâtines.

Les pluies se sont produites principalement du 1 au 4, les 7 et 8, le 14 et en fin de mois les 30 et 31. Parfois de bons arrosages comme le 1er mais surtout le 2 mais ces arrosages sont contrastés: le 1er on relève déjà 14,0 mm au Vigeant, 15,5 mm à St Maixent, plus de 16 mm à Melle et Niort mais seulement 3,0 mm à Thénezay et 4,8 mm à Poitiers. Le 2, on double quasiment ces valeurs : 27 mm à Brux, 29 mm à Niort, 31 mm à Melle et 32,5 mm à Surin. Ce 2 mai, journée très arrosée on dépasse presque partout les 15 mm sur le Poitou excepté sur le thouarsais et le loudunais qui se contentent de 11 à 13 mm. On peut noter que presque la moitié des cumuls mensuels voire parfois davantage sur la moitié Sud des Deux-Sèvres se sont fait sur ces 2 jours bien arrosés. On a donc une 1ère décade arrosée soumise aux perturbations du 1 au 4 puis ensuite 2 décades beaucoup plus sèches, alimentées par seulement de courts passages pluvieux.

Températures

Ce mois de mai fût globalement assez proche des normales en températures, on est souvent à quelques 1/10ème dans les écarts, rien de bien marquant : tout juste, on note quelques poches un peu plus douces de Poitiers vers le civraisien et du thouarsais au bocage bressuirais mais très limitées. Quelques autres poches légèrement plus fraîches du Mêllois au Haut Val de Sèvre et dans le loudunais.

Difficile de faire ressortir si ce sont les maximales ou les minimales qui ont influencé ces légers écarts qui souvent se compensent. Une remarque malgré tout concernant les minimales qui sont les plus élevées en 1ère décade dû principalement à un début de mois perturbé qui a apporté de nombreux nuages. Les maximales restent dans le classique en montant crescendo au fil du mois. La période la plus chaude s’étalant du 10 au 13 avec des températures maximales souvent supérieures à 23°C mais la journée la plus chaude fût bien le 11 : on relève ce jour là, 28,4°C à Civray, 28,8°C à Thouars, 29,2°C à Journet et Le Vigeant.. Mais en moyenne on est à 2 jours de températures supérieures à 25°C pour une normale de 4 ou 5 jours.

Insolation

Les conditions souvent anticycloniques ont contribué au développement de belles éclaircies avec quelques journées bien ensoleillées comme les 11, 13, 17, 27 et 28. Globalement un très léger excédent se dégage sur le mois : 3% sur le Nord Poitou et l’ensemble des Deux-Sèvres, un peu plus vers Poitiers avec 10%. Soit 220h de soleil à Niort ( +5h ), 224h à Loudun ( +5h ) et 228h à Poitiers ( +22h ).

Sur l’étalement de l’ensoleillement, la 1ère décade est en très léger déficit avec l’apport de nuages des passages perturbés, la seconde a été particulièrement bien ensoleillée partout et la 3ème est dans la norme au Sud mais déficitaire en allant vers le Nord.

Vents

Les vents de secteur Sud-Ouest ont dominé ce mois surtout dans les périodes perturbées du début de mois et plus épisodiquement ensuite mais les vents de Nord-Ouest ne sont pas en reste. Ces derniers sont dû à l’anticyclone souvent positionné sur le proche atlantique. Les vents les plus forts ont été relevés pendant la période perturbée du 1 au 5 : 81,7 km/h à Poitiers le 5, 74 km/h à Bressuire le 5, 73 km/h à Niort le 5, 73 km/h à Montmorillon le 4, 70 km/h à Melle le 5.

2014-05 : Synthèse climatique du mois de mai 2014 dans la Vienne

Analyse générale

La caractère printanier du mois d’avril ne s’est pas prolongé en mai. Nous avons en effet vécu un mois frais et fortement pluvieux. Seule l’insolation est voisine de la normale.

Du 1er au 18, nous avons une situation anticyclonique, d’où un temps majoritairement sec, mais avec toutefois une parenthèse instable du 11 au 13 donnant localement des giboulées. Les températures sont variables, globalement proches des moyennes saisonnières. A partir du 19, un temps dépressionnaire et instable prend le relais, et nous donne fraîcheur marquée et passages fortement pluvieux.

Précipitations

Elles sont abondantes. Sur le mois, nous pouvons grossièrement découper la Vienne en deux : une moitié nord-ouest qui a reçu environ 200% de la quantité normale d’un mois de mai (214% à Poitiers), et une moitié sud-est qui en a reçu environ 150% (155% à Montmorillon).

Mai commence par une journée arrosée : on relève 9 mm à Marigny-Brizay comme à Journet. Amélioration le 2 avec l’établissement d’une zone de hautes pressions qui domine jusqu’au 18. Cependant du 11 au 13, la masse d’air est instable et donne localement de bonnes averses : 5 mm le 11 à Journet, 9 mm le 12 à Montmorillon, 7 mm le 13 à Archigny. Une franche dégradation intervient par l’ouest dans la soirée du 19. Les quantités d’eau tombées du 19 au 21 inclus sont impressionnantes et se situent presque partout au dessus des 50 mm : 67 mm à Montmorillon, 81 mm à Martaizé, 85 mm à Poitiers, 93 mm à Benassay. Dans l’après-midi du 21, on a relevé à Poitiers une quantité diluvienne de 19,1 mm en 12 minutes ; en comparaison, 40 minutes à cette intensité suffirait pour donner tout le mois de mai ! A partir du 22, un temps très changeant et fréquemment pluvieux s’établit : on relève notamment 8 mm le 24 à Brux, 10 mm le 25 à Journet, 20 mm le 26 à Poitiers, 10 mm le 29 à Journet, 19 mm le 30 à Brux.

Températures

Elles sont déficitaires. Les minimales se situent vers 0,5 à 1°C en dessous de la moyenne. Les maximales sont encore plus fraîches : il manque environ 1 à 1,5°C.

L’évolution des températures au cours du mois est en dents de scie. On peut toutefois dégager quelques journées ou périodes marquantes. Le 6, douceur avec des températures dépassant partout les 20 degrés. Du 11 au 16, fraîcheur, notamment le 12 où les maximales plafonnent à 12,7°C à Journet, et le 14 où les minimales s’abaissent à 2,7°C au Vigeant. Les 18 et 19, les températures s’envolent vers 26 ou 27°C. Le 20, sous les pluies, elles perdent plus de 10 degrés : 14,5°C seulement à Poitiers au plus chaud. Les températures maximales restent basses jusqu’au 27 : 13,0°C le 21 à Vouillé, 13,2°C le 23 à Archigny, 14,7°C le 26 à Montmorillon. Les températures remontent tout doucement en fin de mois.

Insolation :

Globalement proche de la normale (104% à Poitiers), mais avec une répartition très irrégulière. Le soleil a brillé 214h à Poitiers, 212h à Loudun.

Les journées les plus ensoleillées sont les 4 et 5, et surtout la période du 15 au 19 avec un ensoleillement total du 15 au 18. Aucune journée sans soleil n’est à déplorer sur Poitiers.

Les vents :

Le vent est très variable en direction. La composante océanique domine, mais alterne avec des rotations au nord-est à est, passagèrement sud-est.

Le vent le plus fort du mois est relevé à Montmorillon : 75 km/h le 21, dans une situation orageuse marquée.

2013-05 : Synthèse climatique du mois de mai 2013 dans la Vienne

Analyse générale :

Il y a eu une forte dominante de flux cycloniques de sud-ouest à ouest, puis nord-ouest en lien avec une goutte froide qui s’est installée durablement sur l’ouest de l’Europe. Ces flux, souvent très perturbés et bien alimentés, ont amené beaucoup de nuages et d’humidité, ils ont contribué à faire de mai, après la mois d’avril, un mois très pluvieux, très frais et très peu ensoleillé. Les journées où des pluies ou des averses se sont produites été nombreuses et se comptent sur les doigts des deux mains. Il est à noter les 3 jours du 18 au 20 mai particulièrement qui ont donné plus de la moitié des cumuls mensuels et délimité les inégalités pluviométriques à l’échelle du département. Du coté des températures, le déficit est généralisé mais ce sont les températures maximales qui ont été particulièrement fraîches. Le soleil a été aux abonnés absents et l’ensoleillement est très déficitaire.

Précipitations :

L’excédent est généralisé et important, il dépasse en de nombreux endroits le double des cumuls mensuels moyens. Les précipitations parfois instables et localisées ont construit la variabilité pluviométrique de ce mois à l’échelle du département. Ainsi les cumuls les plus importants se situent dans la partie sud-ouest du département, du pays des Six Vallées au Civraisien : on relève 129 mm à Benassay, 124.5 à Lusignan. Les cumuls sont aussi importants dans le Montmorillonais : 129.8 mm du coté de Civaux, 119.6 mm à Montmorillon. Un peu moins de pluie sur une moitié nord du Loudunais au Chatelleraudais avec des cumuls compris entre 80 mm et 100 mm. Cependant cette zone qui subit souvent les effets des Gâtines a été aussi particulièrement arrosée par rapport à l’habitude avec des rapports aux normales variant de plus de 200% sur la frontière ouest des Deux Sèvres et Maine et Loire et 150% en allant les frontières est avec l’Indre et Loire. Il est à noter trois journées successives particulièrement pluvieuses du 18 au 20 mai où les cumuls enregistrés ont été compris entre 75 mm et 60 mm sur les trois quart du département, 40 mm à 50 mm par place et seulement 35 mm sur Civray. Ces précipitations ont déclenché une vigilance jaune crue sur le bassin du Clain. Le 30 mai, on a enregistré des cumuls importants sur toute la façade ouest du département, du Loudunais au Civraisien : 15mm à Martaizé et 25 mm à Benassay ce jour là. Les averses ont pris aussi parfois un caractère orageux, cette instabilité orageuse s’est essentiellement développée dans le sud du département, les 8, 17 ou 29 mai. A Poitiers Biard, Mai 2013, avec un cumul mensuel de 105.5mm, est le 10eme mois de Mai le plus pluvieux depuis 1946, bien après 1977 où on avait enregistré alors 153 mm.

Températures :

Ce mois de Mai 2013 est vraiment un mois à oublier tant la combinaison pluies et températures particulièrement fraîches nous a fait remonter dans le temps et retrouver une ambiance d’une fin d’hiver plutôt que celle attendue d’une fin de printemps. Le déficit thermique est généralisé, sur les températures moyennes mensuelles il est de –2 à –3 degrés par rapport aux normales de saison. Ce sont les maximales qui ont été les plus sensibles, avec des valeurs moyennes mensuelles inférieures de –3 à –4.5 degrés par rapport aux valeurs de saison. Les minimales affichent un déficit moindre : -1 à –2 degrés. Quelques journées comme les journées très pluvieuses du 18 au 20 mai et le 30 mai ont été particulièrement maussades avec des valeurs dignes d’un mois de mars. L’amplitude thermique a été très faible ces jours là, les minimales étant comprises entre 7 et 9 degrés et les maximales entre 10 et 12 degrés. A noter aussi des matinées très fraîches avec certainement des températures minimales proches de zéro degré ou même de petites gelées isolées, les 16 et 26 mai. Les journées où le thermomètre a dépassé les 20 degrés ne sont pas légion. Seulement deux jours sur Poitiers, plaçant mai 2013 en 3eme position depuis 1946, à noter il y a peu, un mois de mai 2011 où on avait enregistré 25 jours de températures maximales supérieures à 20 degrés. On remarquera le « petit pic de chaleur » en début de mois le 7 mai avec des valeurs maximales comprises entre 21 et 24 degrés : 23.9 degrés à Martaizé, 23.6 degrés à Dangé St Romain. A Poitiers Biard, pour les températures moyennes mensuelles mai 2013 est le 4eme mois de mai le plus frais depuis 1946, et pour les températures maximales moyennes mensuelles il est le deuxième mois le plus frais

Insolation :

Le soleil a été aux abonnés absents, il manque sur Poitiers Biard plus de 70 heures d’ensoleillement par rapport à la normale. Le déficit s’est étalé sur tout le mois et il a été difficile de trouver une journée où le soleil s’est affirmé du début à la fin de journée.

Les vents :

Ont été de sud-ouest et nord-ouest dominants, le 28 mai on a enregistré des rafales proches de 60km/h.