Tag Archives: 2014

2014–Les précipitations de l’année

Précipitations de Janvier à Décembre 2014


Mise à jour le 5 janvier 2015
  image
 

Précipitations mois par mois sur le Poitou pour l’année 2014.

image
Précipitations du mois de janvier 2014 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de février 2014 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de mars 2014 sur le Poitou

image
Précipitations du mois d’avril 2014 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de mai 2014 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de juin 2014 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de juillet 2014 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de aout 2014 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de septembre 2014 sur le Poitou

image
Précipitations du mois d’octobre 2014 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de novembre 2014 sur le Poitou

 image
Précipitations du mois de Décembre 2014 sur le Poitou

2014-12 : Synthèse climatique du mois de décembre 2014 sur le Poitou

Analyse générale :

La remarquable douceur des mois précédents ne s’est pas prolongée sur ce mois de décembre et les températures sont proches de la normale. Les précipitations sont nettement déficitaires sur tout le Poitou. On aurait pu attendre en contrepartie un soleil généreux, mais l’insolation est elle aussi nettement déficitaire. Décembre fut en effet plutôt anticyclonique et nous avons été fréquemment soumis à un courant perturbé océanique très peu actif.

Précipitations :

On a grossièrement un dégradé qui va du sud au nord-est du Poitou. Dans le sud, on est en deçà des 40% d’une pluviométrie normale. Dans le nord-est, on dépasse à peine les 70%. On a par exemple 30 mm (31%) à Niort, 32,4 mm (33%) à Civray, 41,8 mm (42%) à Bressuire, 28,1 mm (41%) à Poitiers, 33,4 mm (52%) à Loudun et 50 mm (73%) à Thuré.

Du 1er au 11, nous avons de nombreux petits passages pluvieux.

Le 12, les pluies s’attardent toute la journée sur une ligne traversant le nord des Deux-Sèvres et donnent jusqu’à 24,4 mm à Pougne-Hérisson, la plus forte valeur quotidienne relevée ce mois.

Des pluies le plus souvent faibles se produisent ensuite jusqu’au 19.

A partir du 20, nous notons deux périodes sèches du 20 au 23 et du 28 au 31. Entre les deux, on retiendra la journée assez arrosée du 26 avec 11,8 mm à Thuré.

Températures :

Les températures mensuelles sont très proches des valeurs de saison sur tout le Poitou. Tout juste relève-t-on une petite douceur sur les minimales, principalement dans la Vienne, mais n’atteignant même pas 1 degré au –dessus de la moyenne.

La répartition sur le mois est en revanche très irrégulière.

On note une première période froide du 1er au 9, où ce sont surtout les maximales qui ont souffert. Le 3 en effet , la température ne dépassait pas 3,5°C à Montmorillon ; le 4, elle plafonnait à 3,1°C à Scillé. Les premières gelées sous abri ont eu lieu le 7 : -4,6°C à Pougne-Hérisson.

Ensuite, nous avons bénéficié d’une douceur marquée jusqu’au 22, avec toutefois une petite interruption les 14 et 15. Au sujet des maximales, on retiendra 13,7°C le 10 à Thénezay, 13,6°C le 12 à Prin-Deyrançon, 13,8°C le 18 à Martaizé et 13,3°C le 19 à Thouars, alors que la moyenne saisonnière avoisine les 8 degrés. La douceur est encore plus remarquable pour les minimales : alors que la moyenne saisonnière avoisine les 2 ou 3 degrés, nous relevons 11,5°C le 18 à Dangé-Saint-Romain et 10,8°C le 19 à Saint-Maixent-l’Ecole.

A partir du 28, les températures dégringolent et nous avons de fortes gelées : -8,1°C le 29 à Martaizé (c’est la plus basse valeur du mois en Poitou), -6,6°C le 30 à Chizé et –6,0°C le 31 à Loudun.

Une seule journée sans dégel a été mesurée : le 31, la température n’a pas dépassé –0,8°C à Martaizé, privé de soleil par des nuages bas tenaces.

Insolation :

Elle est nettement déficitaire. Nous avons dû nous contenter de 60 à 70% de la normale. Le soleil a brillé 44 h à Niort au lieu de 75 h, et 41 h à Poitiers au lieu de 65 h.

Les journées bien ensoleillées ne sont pas légion : on retiendra les 6, 9, 15, 29 et 31. A l’inverse, nous avons dû subir de nombreuses journées sans soleil : nous en avons dénombré 12 à Poitiers, 7 à Niort.

Les vents :

Les périodes froides ont été logiquement accompagnées d’un vent de secteur nord, les périodes douces d’un vent de sud-ouest. Le secteur sud-est est totalement absent.

Les pointes maximales ont été mesurées le 12 avec 76 km/h de sud-ouest à Bressuire, et le 27 avec 73 km/h de nord-ouest à Poitiers.

2014-11 : Synthèse climatique du mois de novembre 2014 sur le Poitou

Analyse générale :

Dans la continuité des mois de septembre et octobre, novembre nous a de nouveau offert un mois très doux, voire exceptionnellement doux, avec un ensoleillement par contre légèrement en retrait et une pluviométrie contrastée globalement déficitaire sur le Poitou sauf à la limite du département de la Charente-Maritime en Deux-Sèvres. Le déficit le plus marqué se situant en Vienne sur un axe Lusignan-Poitiers-La Roche Posay. La douceur généralisée s’expliquant par une dominante des vents du secteur Sud apportant de l’air très doux de méditerranée et d’Afrique.

Précipitations :

La répartition est une nouvelle fois très contrastée mais principalement d’Ouest en Est. Les Deux-Sèvres ont été un peu plus arrosées que la Vienne. Quelques zones en excédent dans le Thouarsais, le bocage Bressuirais et sur la frange limite avec la Charente-Maritime de l’ordre de 10% localement 20% : on relève par exemple, 107 mm à Prin-Deyrançon et Cerizay, 113 mm à Chizé. Sinon, le déficit moyen est de 10 à 20% sur le reste du Poitou : on relève par exemple 55mm sur le Chatelleraudais, 45 à 52 mm sur Loudunais, autour de 63 mm sur le Montmorillonais, autour de 70 mm sur le Civraisien en Vienne ; de 83 à 90 mm dans le Mellois et la région de Niort, très contrasté en Gâtine avec 45 à 60 mm sur l’Est (45mm à Thénezay) pour aller crescendo vers l’Ouest jusqu’à 98 mm à Scillé en Deux-Sèvres. Sur l’axe précité plus haut, de Lusignan à La Roche-Posay en passant par Poitiers, le déficit atteint les 30 à 40% : donnant 40mm à Poitiers-Biard, 53 mm à Archigny ou 54 mm à Lusignan et La Ferrière-Airoux.

En répartition, les pluies se sont surtout produites du 1er au 17 puis les 24 et 25 mais irrégulièrement, la journée du 3 étant globalement la plus arrosée avec 14 mm à Archigny (86) pour le plus faible arrosage…pour atteindre 45 mm à Cerizay(79), 26 mm à Loudun, 34,5 mm à Thouars, 40 mm à Scillé. Souvent les pluies étaient plus intenses en Deux-Sèvres et moindre en Vienne comme les 7, 8, 12, 13, 15 et 24.

Températures :

Les températures sont donc restées très douces pour le 3ème mois d’affilé en cet d’automne en grimpant encore d’un cran. En effet, les températures moyennes sont globalement supérieures de 3,0°C à 3,5°C à la normale. Mais cette fois ce sont les minimales qui ont légèrement eu plus d’influence : elles sont au dessus de la normale de 3,1°C à 4°C dans une répartition plutôt équilibrée sur le Poitou alors que les maximales sont elles au dessus de 2,8°C à 3,5°C avec un petit plus en répartition sur le Sud Poitou. On note que les gelées sont quasi inexistantes en Vienne pour une normale de l’ordre de 4 à 6 jours ; mais quelques gelées se sont produites en Deux-Sèvres le 6 : -0,3°C à Parthenay, -0,7°C à Chizé, -0,8°C à Bressuire et Pougne-Hérisson, très localement le 5 dans la région de Chizé soit également bien en dessous de la normale de 4 à 5 jours. Ce mois de novembre est à Poitiers le 2ème mois le plus doux depuis 1924 ( T°moy :11,2°C derrière les 11,6°C de novembre 2011). Idem à Niort depuis 1959 (T°moy :11,8°C derrière les 12,5°C de novembre 2011). Le soleil n’a pas trop aidé les maximales à grimper, l’effet de douceur est plutôt la conséquence de masses d’air très douces venues de méditerranée et d’Afrique alimentées par des de vents venant du Sud ou du Sud-Est.

Insolation :

L’ensoleillement de ce mois de novembre est globalement en léger retrait par rapport à la normale sauf sur le montmorillonais et l’extrême Nord du bocage bressuirais proche de la normale voire en très léger excédent. Le déficit est proche de 10% en Vienne : 74h de soleil à Poitiers-Biard et Loudun au lieu de 82h ; il est plus limité en Deux-Sèvres, 84h de soleil à Niort au lieu des 90h normales. On constate donc que le soleil n’a pas vraiment été un moteur de la hausse des maximales. En répartition, la 1ère décade est ensoleillée dans la norme, la seconde plutôt déficitaire et la 3ème assez inégale, proche de la normale en Deux-Sèvres et légèrement déficitaire en Vienne impactée par des nuages bas prédominants toute la journée du 30. Sur le mois on note 3 jours sans soleil sur le Poitou (les 3, 24 et 25).

Les vents :

Les vents ont une large prédominance au secteur Sud à Sud-Est, rien d’étonnant, ce qui confirme la grande douceur ressentie pour ce mois avec l’apport d’air doux venant de méditerranée et d’Afrique. A un degrés moindre, on peut citer aussi quelques vents venant du secteur Nord-Est .

Concernant les pointes maximales relevées : 76 km/h à Niort (79) d’Ouest le 7, 71 km/h à Scillé (79) de Sud-Sud-Ouest le 3 et 68 km/h à Loudun de Sud également le 7.

2014-10 : Synthèse climatique du mois d’octobre 2014 sur le Poitou

Analyse générale :

Dans la continuité du mois de septembre, ce mois d’octobre nous a de nouveau offert un mois très doux et bien ensoleillé, avec une pluviométrie contrastée : proche de la normale sur la moitié Sud de la Vienne, en excédent sur la moitié Nord et plutôt déficitaire sur l’ensemble des Deux-Sèvres. Les épisodes perturbés donnant des pluies ont surtout eu lieu entre le 4 et le 16 du mois, les autres périodes étant ensoleillées et douces à la faveur de conditions anticycloniques favorisant aussi parfois de fréquents brouillards matinaux.

Précipitations :

La répartition est une nouvelle fois contrastée mais un peu plus équilibrée qu’en septembre : proche de la normale sur le Sud du Poitou avec des relevés de l’ordre de 78 à 100 mm (78 mm au Vigeant, 98 mm à La Ferrière-Airoux, 90 mm à Niort; en excédent (+10 à +30%) surtout sur le Nord de la Vienne et la frange Est du Thouarsais, l’excédent atteint même 40% au cœur du Loudunais pour des hauteurs d’eau relevées de l’ordre de 85 à 100 mm ( 91,5 mm à Loudun, 97 mm à Thuré ), région où les pluies sont généralement plus faibles que sur le Sud. Cela contraste avec les Deux-Sèvres qui subissent un déficit de 10 à 30% , excepté donc sur une petite frange Est du Thouarsais et des Gâtines (+20%) avec 86 à 90 mm et la région de St-Maixent qui avec 107 mm est proche de la normale.

Il faut noter que les pluies se sont produites seulement entre le 4 et le 16 du mois ; les 3 premiers et les15 derniers jours étant quasiment sans pluies. Des journées bien arrosées généralisées comme le 6 ( 23,5mm à Doussay-86, 24,8mm à St Maixent-79 et 26,8mm à Surin-79), le 8 ( 26,6mm à La Ferrière-Airoux-86, 26,5mm à Niort-79 et 29,2mm à St Maixent-79 ) et aussi le 16 ( 25mm à Dangé-Saint-Romain-86, 26,5mm à Doussay-86, 21,4mm à Parthenay-79 ) ; plus localement arrosées comme le 4 où on relève plus de 10mm sur le Châtelleraudais et le Civraisien et le 10 sur un axe St-Maixent – Loudun à plus de 10mm également.

Températures :

Les températures sont restées très douces ce mois d’automne. Les températures moyennes sont globalement supérieures de 2,1°C à la normale dépassant par endroit 2,5°C.

Les minimales sont supérieures à la normale de 1,5°C à 2°C avec aucune gelée à noter. Mais ce sont surtout les maximales qui ont créé cette bonne douceur ressentie avec un gain de 2,2°C à 3,2°C en général au dessus des normales. La poussée de douceur se faisant par le Sud du Poitou. On note une journée record généralisée le 31 avec des maximales flirtant partout ou dépassant même les 25°C : record à Poitiers-Biard avec 25°C ce 31, pulvérisant les 22,2°C du 31 octobre 1968, de même à Niort qui avec 25,2°C pulvérise aussi les 22,8°C de 1968. Le 18 est une journée chaude également avec là aussi record pour Niort (26,3°C au lieu des 25,2°C de 1997).

Au bilan, octobre 2014 à Poitiers-Biard est le 5ème mois le plus chaud en Températures moyennes et le 4ème plus chaud pour les Températures maximales depuis 90 ans (1924). De même à Niort, c’est le 5ème mois le plus chaud en Températures moyennes mais le 2ème plus chaud pour les Températures maximales depuis 55 ans (1959).

Insolation :

Ce mois a bénéficié d’un bon ensoleillement ce qui a aidé à faire grimper le thermomètre en journée. On dépasse les 150 heures quasiment partout, donnant un excédent de 15% sur le Nord Poitou, pour atteindre 20 à 27% ailleurs. On relève 163h à Poitiers pour une normale de 129h (+34h), 159h à Niort pour une normale de 133h (+26h), 154h à Loudun pour une normale de 134h (+20h).

Paradoxe, c’est la dernière décade qui profite du meilleur ensoleillement alors que les journées étaient plus courtes mais a profité de bonnes conditions anticycloniques favorables.

Les vents :

Les vents ont une large prédominance au secteur Sud à Sud-Est, rien d’étonnant, ce qui confirme la grande douceur ressentie pour ce mois avec l’apport d’air chaud. A un degrés moindre, on peut citer aussi quelques vents venant du secteur Nord-Est .

Concernant les pointes maximales relevées : 86 km/h à Scillé (79) de Sud-Sud-Ouest le 12, 79,6 km/h à Niort (79) de Sud-Ouest et 65 km/h à Poitiers-Biard de Sud-Sud-Ouest toujours le 12.

2014-09 : Synthèse climatique du mois de septembre 2014 sur le Poitou

Analyse générale :

Après un mois d’août maussade, septembre nous a offert soleil et douceur. Les conditions anticycloniques ont prédominé, laissant la place à des passages orageux parfois violents le 8 et sur la période du 17 au 21. Les précipitations sont de ce fait très irrégulières, mais se situent majoritairement nettement en dessous de la normale.

Précipitations :

La répartition sur l’ensemble du Poitou est extrêmement contrastée. Les cumuls vont de 4 mm seulement à Niort jusqu’à 97 mm à Thuré. Le secteur le plus arrosé du Poitou, dépassant les 40 mm, s’étend globalement de Châtellerault à Montmorillon.Le mois est marqué par une première vague orageuse le 8.

Les pluies sont localement intenses : 47 mm à Journet, 69 mm à Mirebeau.

Deuxième vague orageuse débutant le 17 et s’achevant le 21. On relève notamment 25 mm le 17 à La Ferrière-Airoux, 36 mm le 18 à La Touche, 51 mm le 20 à Thuré, 43 mm le même jour à Thouars, 28 mm le 21 de nouveau à Thuré.

Le mois se termine par deux passages pluvieux le 29, donnant au total 13 mm à Bressuire.

Températures :

Les températures sont agréables, tant pour les minimales que pour les maximales.

Les températures minimales affichent un gain d’environ 1 degré par rapport à la normale, les maximales environ 2 degrés, avec un effet un peu plus sensible dans les Deux-Sèvres.

On retiendra trois périodes particulièrement chaudes : du 7 au 9 (30,7°C à Chizé, 29,9°C à Thouars, 29,1°C à Doussay, 29,4°C à Melle), du 15 au 20 (30,5°C à Vouillé, 31,7°C à Prin-Deyrançon, 29,9°C à Martaizé, 30,3°C à Saint-Maixent, 30,1°C à Niort, 29,8°C à La Ferrière-Airoux), et du 27 au 30 (fréquentes pointes vers 26°C le 28).

Une période un peu fraîche à retenir également : du 22 au 26 (3,9°C à Pougne-Hérisson, 4,6°C au Vigeant, 5,0°C à Glénay).

Insolation :

Très généreuse, elle excède les moyennes mensuelles de 30%. 251 h au lieu de 194 h à Poitiers, 265 h au lieu de 203 h à Niort.

On ne note pas sur Poitiers et Niort de journée sans ensoleillement. Minimum : 1 h 31 min le 21 à Poitiers.

La première quinzaine est la plus ensoleillée, et on observe sur Poitiers 10 journées dépassant les 10 h de soleil, 9 sur Niort.

Les vents :

Le vent le plus fort a été mesuré à Thénezay : 71 km/h le 20.

Le vent a soufflé très majoritairement du nord-est.

2014-08 : Synthèse climatique du mois d’aout 2014 sur la Vienne

Analyse générale :

Ce mois d’août ne s’est pas montré très estival : il a été très arrosé (2 à 3 fois la norme), frais et pas assez ensoleillé.

Les quinze premiers jours, une vaste zone dépressionnaire stagne sur les îles britanniques, générant un flux de dominante sud-ouest propice à de fréquentes vagues pluvieuses ou orageuses, qui apportent l’essentiel des précipitations mensuelles. Le courant prend ensuite une tendance ouest, donnant un temps plus calme, assez bien ensoleillé mais frais. Après le passage d’une perturbation la nuit du 25, l’ambiance se fait partagée et plus douce.

Précipitations :

Les précipitations sont très largement excédentaires, avec un rapport à la normale compris entre 157% sur Brux et 325% sur Dangé , le plus souvent entre 220 et 270%  ; faisant de ce mois le 8ième mois d’août le plus arrosé sur Poitiers depuis 1921 (94.7mm). Sur tout les autres postes, il fait partie des 3 mois d’août les plus arrosés depuis leurs ouvertures. C’est même le plus arrosé sur Martaizé (92.5mm, ouvert en 1993), Marigny-Brizay (107.5mm, 1991), Benassay (119.2mm, 1993), Lusignan (123mm, 1965 ! ), et Dangé (144.5mm, 1993).

Plusieurs journées sont particulièrement responsables de cet excès de pluie. Le 3 avec 13mm à Brux, le 6 avec 25.2mm à Montmorillon et plus généralement le 8 (de nombreux orages apportent de 13.1 mm sur Brux à 56mm sur Dangé, en moyenne 25 à 30mm sur le département) et le 12 (une perturbation pluvieuse nocturne donne de 18.3mm sur Brux à 39 mm sur Dangé, 20 à 30mm sur les autres postes).

Températures :

Les températures minimales affichent un déficit compris entre 0.6 et 1.4°C, sauf sur Civray, Marigny-Brizay et Thenezay, où elles sont très proches des normales. La matinée la plus fraîche est celle du 21, avec des températures entre 4.7 et 8.0°C. La plus douce est celle du 7 : entre 17.3 à 18.4°C.

Une tendance fraîche nettement plus marquée pour les maximales, dont le déficit s’étage généralement de 2.6 à 3.4°C !

Du 13 au 24, les maximales sont durablement fraîches, en particulier les 13, 14, 18, 20, 22, 23 et 24 où les températures culminent vers 20 ou 21°C seulement. Les après-midi les plus chauds se produisent en début de mois, les 1, 5, 7, 8 et 10, avec des maximales vers 26 ou 27°C, ce qui correspond aux moyennes saisonnières.

Habituellement un mois d’août comporte de 16 à 20 journées avec des températures maximales supérieures à 25°C, celui-ci n’en a eu qu’entre 4 et 8. Sur Poitiers et Lusignan, c’est le mois d’août le plus frais en journée depuis 1979.

En conséquence, les températures moyennes se placent 1.4 à 2.4°C en-dessous des normales.

Insolation :

L’ensoleillement est en déficit par rapport à la normale, de 11% sur Poitiers, de 18% sur Loudun.

Le soleil a ainsi brillé 192h33 sur Loudun, 200h20 sur Montmorillon, et 214h30 sur Poitiers.

Par contre, on ne relève aucune journée complètement couverte, et seulement 2 à 4 très nuageuses. Au final, il manque surtout des journées très ensoleillées (avec une fraction>80%) : 2 seulement se sont produites durant ce mois, (le 5, le 4 à Poitiers et Montmorillon et le 16 à Loudun), contre 8 à 10 habituellement.

Les vents :

Les vents faibles à modérés prédominent, d’un large secteur sud-ouest sur une grande partie du département, mais des secteurs ouest-nord-ouest et sud sur le Loudunais.

Les plus fortes rafales se produisent le 8 à Montmorillon (59 km/h) et Civray (93 km/h), sous orages, et le 10 à Loudun (56 km/h) et Poitiers (66 km/h), au passage de l’ex tempête Bertha.

2014-07 : Synthèse climatique du mois de juillet 2014 dans la Vienne

Analyse générale :

Un mois marqué par des précipitations importantes, à l’aune du mois (de 140 à 200 % de la normale sur la plus grande partie du département) comme sur certains épisodes locaux journaliers ou à l’échelle horaire d’averses. Les périodes chaudes (températures maximales égales ou supérieures à 30°c) sont relativement brèves et suivies rapidement de situations pluvio-orageuses.

L’insolation en pâtit mais modérément, tandis que la moyenne des températures minimales est plus élevée que la normale et la moyenne des maximales légèrement plus fraîche. En lien avec ces situation orageuses, les mesures de vent ne donnent pas de très fortes rafales toutefois des coups de vent violents ont été constatés par endroits, provoquant des dégâts.

Précipitations :

Avec des cumuls mensuels supérieurs à 160 % de la normale sur un large arc de cercle du nord au sud en passant par l’est du département, la pluviométrie est très abondante. A noter un record battu pour un mois de juillet à Dangé-Fléau – sur une période de mesure de 1993 à 2014 – avec 112 mm (36.5 mm pour la seule journée du 13, dont 32 mm en 1 heure sous orage).

Hormis un petite zone, autour de Vouillé laissée à l’abri de quelques averses passées au large, toute la Vienne est arrosée au dessus des normales mensuelles (à Poitiers il est tombé 70.5 mm contre 50.5 en moyenne).

Les premières chaleurs du début de juillet, le 3, ont été suivies d’une dégradation pluvio-orageuse, nuages et précipitations ont par la suite affecté le département, avec des épisodes plus ou moins actifs, durant dix jours.

Retour à un temps calme et sec le 14, puis pic de chaleur le 17, suivi le lendemain d’une nouvelle dégradation pluvio-orageuse, qui dure jusqu’au 20 inclus (19.9 mm à Montmorillon ce jour là, 25 mm en 1 heure à Marigny-Brizay), les cumuls sont alors très différentiés (il tombe à peine 5 mm à Poitiers du 18 au 20).

Le 24, c’est une petite zone au nord-est qui est touchée par des débordements orageux (19.5 mm relevés à Dangé-Fléau) tandis que le 25 c’est la moitié sud de la Vienne qui est affectée (26.1 mm à Lusignan et 11.5 à Poitiers mais 0 à Vouillé et toute la partie nord, 31.5 mm au Vigeant) mais là aussi avec de grands écarts (0.4 mm à peine à Brux).

Températures :

Les périodes pluvio-orageuses ont souvent limité le refroidissement nocturne et les températures minimales sont en moyenne supérieures à la normale (autour de 1°c au dessus).

Si nous avons connu quelques journées chaudes, autour des 30 °c pour les maximales (le 3, les 16, 17 et 18, les 23, 24 et 25) les rapides dégradations ont largement limité la durée de ces épisodes. La journée la plus chaude est le 17, on atteint les 35°c à Martaizé et Dangé-Fléau, la valeur la plus basse relevée étant 32.8 °c à Archigny.

Les températures restent quand même d’un niveau correct pour un mois de juillet et la moyenne proche des normales.

Insolation :

Même si le temps a souvent été perturbé et instable, le soleil est bien présent sur le mois avec de belles éclaircies et des journées bien ensoleillées. Du coup le déficit d’ensoleillement est relativement limité (il manque à peu près 17 heures d’ensoleillement sur le mois pour Poitiers), un peu plus accentué sur l’est du département.

Les vents :

Malgré les nombreux épisodes orageux (mais souvent très localisés), les vitesses de vent relevées restent modérées en regard, on a quand même mesuré 90 km/h le 19 à Loudun. A Poitiers quelques rafales ont atteint ou légèrement dépassé les 60 km/h (maximum enregistré 63 km/h le 5). Les vents ont majoritairement soufflé du nord-ouest et sud-ouest.

Des phénomènes violents ont toutefois été signalés, ainsi une « tornade » sur le territoire de Mirebeau le 3 au soir.

2014-06 : Synthèse climatique du mois de juin 2014 dans la Vienne

Analyse générale :

Ce mois de juin s’est montré contrasté, avec de belles périodes estivales entrecoupées de moments plus perturbés, chaotiques, avec averses ou orages. La seconde décade, dans l’ensemble bien ensoleillée et chaude, permet aux températures mensuelles de dépasser les normales, tandis que les vagues pluvio-orageuses des première et troisième décades apportent des précipitations très hétérogènes et localement intenses.

Précipitations :

Les apports en eaux sont très contrastés, car en majorité issus d’averses ou d’orages. Les cumuls mensuels s’étagent ainsi de 30 mm sur Dangé à 114 mm sur Montmorillon, mais sur les trois quarts des postes, on relève entre 40 et 60 mm.

Les rapports à la normale sont également très hétérogènes : en grand déficit sur Le Vigeant (71%) et Dangé (63%), mais en grand excès sur le Montmorillonais et le Chauvinois (210% à Montmorillon et 155% à Journet) et dans une moindre mesure sur le Loudunais (116% à Loudun, 145% à Martaizé), le Haut Poitou (124% à Doussay) et le Civraisien (124%).

A noter que les jours pluvieux (8 à 11) sont plus nombreux qu’habituellement, en particulier sur le Nord et l’Est de la Vienne.

La journée la plus arrosée est généralement celle du 28, avec le passage d’une ligne de grain qui apporte de 7 à 23mm. Pour Montmorillon, c’est le 26 juin, durant laquelle les orages ont donné 31mm. Par ailleurs, de violents orages se sont produits dans la nuit du 8 au 9, accompagnés de chutes de grêlons d’un diamètre compris entre 1 cm et très localement 4 cm ! (Lussac).

Températures :

Les températures minimales moyennes mensuelles, qui se situent entre 11.6 et 13.5°C, dépassent les normales : de moins d’un demi degré sur le tiers nord du département, d’un demi à un degré ailleurs, même d’un degré et demi localement, comme à Archigny ou la Ferrière Airoux.

La matinée la plus froide (6.5 à 8.5°C) est généralement celle du 5 juin, celle du 20 pour Martaizé et Dangé. Les matinées les plus douces (16 à 18°C) sont celles des 7, 9, 12 et 23.

Les températures maximales moyennes mensuelles suivent à peu près la même tendance, comprises entre 23.6°C et 25.1°C, elles sont dans l’ensemble assez proches et légèrement au-dessus des normales, de moins d’un demi degré sur la plupart des postes. Cet excédent est toutefois plus marqué du Civraisien au Montmorillonnais, allant de +1.1°C à +1.3°C.

En lien direct avec la nébulosité, les après-midi les plus frais (17 à 19°C) se produisent les 3,4,23 et 28 juin, tandis que les plus chauds sont remarqués les 8,9 et 22 juin (29 à 31°C).

Enfin, à l’échelle du mois, deux périodes « chaudes pour la saison » apparaissent, du 6 au 14, et du 19 au 22.

Insolation :

Poitiers et Montmorillon n’ont vécu qu’une seule journée complètement couverte, celle du 23 juin, Loudun aucune. Par ailleurs, on dénombre 3 journées très nuageuses (les 3, 23 et 28, et le 4 pour Loudun). Montmorillon a bénéficié de 3 journées très ensoleillées, 7 pour Poitiers et Loudun.

Au final, la durée d’ensoleillement est plutôt en excédent, affichant un rapport à la normale de 105 à 115%, avec 263h à Montmorillon, 266h à Poitiers et 279h à Loudun.

Les vents :

Les vents de dominante nord-est, faibles à modérés, ont largement prédominé durant ce mois de juin ; une tendance liée à la présence durable d’un anticyclone sur les îles britanniques. Sur une large moitié sud du département, un autre secteur ressort des roses de vent, ouest-sud-ouest, plutôt associé cette fois aux vagues orageuses, et avec des valeurs parfois assez fortes à fortes. Ainsi, les plus fortes rafales de vent se produisent le 6 à Loudun avec 74 km/h, le 9 à Civray et Poitiers avec 76 km/h et le 28 à Montmorillon avec 66 km/h.

2014-05 : Synthèse climatique du mois de mai 2014 dans la Vienne

Analyse générale

La caractère printanier du mois d’avril ne s’est pas prolongé en mai. Nous avons en effet vécu un mois frais et fortement pluvieux. Seule l’insolation est voisine de la normale.

Du 1er au 18, nous avons une situation anticyclonique, d’où un temps majoritairement sec, mais avec toutefois une parenthèse instable du 11 au 13 donnant localement des giboulées. Les températures sont variables, globalement proches des moyennes saisonnières. A partir du 19, un temps dépressionnaire et instable prend le relais, et nous donne fraîcheur marquée et passages fortement pluvieux.

Précipitations

Elles sont abondantes. Sur le mois, nous pouvons grossièrement découper la Vienne en deux : une moitié nord-ouest qui a reçu environ 200% de la quantité normale d’un mois de mai (214% à Poitiers), et une moitié sud-est qui en a reçu environ 150% (155% à Montmorillon).

Mai commence par une journée arrosée : on relève 9 mm à Marigny-Brizay comme à Journet. Amélioration le 2 avec l’établissement d’une zone de hautes pressions qui domine jusqu’au 18. Cependant du 11 au 13, la masse d’air est instable et donne localement de bonnes averses : 5 mm le 11 à Journet, 9 mm le 12 à Montmorillon, 7 mm le 13 à Archigny. Une franche dégradation intervient par l’ouest dans la soirée du 19. Les quantités d’eau tombées du 19 au 21 inclus sont impressionnantes et se situent presque partout au dessus des 50 mm : 67 mm à Montmorillon, 81 mm à Martaizé, 85 mm à Poitiers, 93 mm à Benassay. Dans l’après-midi du 21, on a relevé à Poitiers une quantité diluvienne de 19,1 mm en 12 minutes ; en comparaison, 40 minutes à cette intensité suffirait pour donner tout le mois de mai ! A partir du 22, un temps très changeant et fréquemment pluvieux s’établit : on relève notamment 8 mm le 24 à Brux, 10 mm le 25 à Journet, 20 mm le 26 à Poitiers, 10 mm le 29 à Journet, 19 mm le 30 à Brux.

Températures

Elles sont déficitaires. Les minimales se situent vers 0,5 à 1°C en dessous de la moyenne. Les maximales sont encore plus fraîches : il manque environ 1 à 1,5°C.

L’évolution des températures au cours du mois est en dents de scie. On peut toutefois dégager quelques journées ou périodes marquantes. Le 6, douceur avec des températures dépassant partout les 20 degrés. Du 11 au 16, fraîcheur, notamment le 12 où les maximales plafonnent à 12,7°C à Journet, et le 14 où les minimales s’abaissent à 2,7°C au Vigeant. Les 18 et 19, les températures s’envolent vers 26 ou 27°C. Le 20, sous les pluies, elles perdent plus de 10 degrés : 14,5°C seulement à Poitiers au plus chaud. Les températures maximales restent basses jusqu’au 27 : 13,0°C le 21 à Vouillé, 13,2°C le 23 à Archigny, 14,7°C le 26 à Montmorillon. Les températures remontent tout doucement en fin de mois.

Insolation :

Globalement proche de la normale (104% à Poitiers), mais avec une répartition très irrégulière. Le soleil a brillé 214h à Poitiers, 212h à Loudun.

Les journées les plus ensoleillées sont les 4 et 5, et surtout la période du 15 au 19 avec un ensoleillement total du 15 au 18. Aucune journée sans soleil n’est à déplorer sur Poitiers.

Les vents :

Le vent est très variable en direction. La composante océanique domine, mais alterne avec des rotations au nord-est à est, passagèrement sud-est.

Le vent le plus fort du mois est relevé à Montmorillon : 75 km/h le 21, dans une situation orageuse marquée.

2014-04 : Synthèse climatique du mois d’avril 2014 dans la Vienne

Analyse générale :

Dans la continuité, c’est un mois de nouveau doux et donc printanier qui a régné avec des précipitations contrastées légèrement déficitaires en général mais localement excédentaires comme dans le Châtelleraudais. L’ensoleillement est plutôt bon malgré un léger déficit sur le Loudunais, marqué par une seconde décade très ensoleillée contrastant avec la 3ème en manque de soleil.

Précipitations :

Le contraste est net avec les 38 mm relevés à Loudun et les 90 mm relevés à La Ferrière-Airoux.

Les précipitations se sont concentrées le 3 puis en fin de mois entre le 22 et le 30 plus ou moins régulièrement. On a bénéficié un peu comme en mars d’une bonne période quasiment sèche entre le 5 et le 21 grâce à un anticyclone qui nous a protégé des perturbations, excepté le 11 sur la moitié Sud de la Vienne.

Quelques journées bien arrosées comme le 3 où on a relevé 37,5 mm à La Ferrière-Airoux, 33,8 mm Châtellerault et 29,4 mm à Civray ; le 27 localement, 18,7 mm à Brux, 15,3 mm encore à La Ferrière-Airoux et le 29 surtout dans le châtelleraudais, avec 33,2 mm à Châtellerault, 27,8 mm à Thuré et 25,5 mm à Dangé-Fléau.

Le contraste apporte du coup un déficit de 10 à 30% sur le Loudunais et le Montmorillonnais, de 5 à 15% ailleurs en Vienne mais un excédent notable sur le châtelleraudais de +10 à +30%, également marqué dans le secteur de La Ferrières-Airoux. Au final assez peu de jours de pluie, 7 à 8 jours pour une normale de l’ordre de 10 ou 11 jours.

Températures :

L’impression de mois doux, quasiment printanier se confirme. Les températures moyennes sont excédentaires d’environ 1,1° à 1,6°C par rapport aux normales. C’est le 5ème mois d’avril le plus doux depuis 1950 à Poitiers-Biard. C’est une nouvelle fois les maximales qui font grimper l’excédent car ces dernières sont de 1,5° à 2°C au dessus des normales de saison. Les minimales se limitant autour de +1°C à +1,5°C. Il faut dire que les maximales ont une nouvelle fois bénéficié d’un bon ensoleillement entre le 7 et le 17 ce qui a fait grimper le thermomètre les après-midi. On a quelques journées très douces voire chaudes avec des maximales au delà des 20°C à 21°C comme les 1er et 2, le 7 et le 10 : la journée la plus chaude étant le 7 où on a relevé, 23,5°C à Journet, 23,2°C au Vigeant et à Vouillé.

Une remarque peut être faite sur la fluctuation des maximales en dents de scie parfois avec des chutes importantes d’une journée sur l’autre ; la plus remarquable, du 2 au 3, on perd 8 à 10°C voire plus comme au Vigeant, 23°C le 2 puis 12,8°C le 3.

Pour les minimales, on est 1° à 1,5°C au dessus des normales mais on a eu quelques fins de nuits fraîches comme le 5, le 9 localement, les 16 , 17 et 19 ainsi que le 20, matinée pascale où on a relevé quelques faibles gelées par endroit :

-1,6°C à Martaizé, -1,4°C à Dangé Fléau, -0,6°C à Neuville de Poitou et Vouillé.

Insolation :

L’ensoleillement peut-être qualifié de globalement bon malgré un léger déficit sur le Nord Vienne. On note un léger excédent sur Poitiers-Biard de 9%, le soleil a brillé 189h pour une normale de 174h alors qu’à Loudun le soleil n’a brillé qu’autour de 168h. Pour la répartition, la 1ère décade a été légèrement déficitaire, le seconde très ensoleillée grâce à une belle période anticyclonique donnant des journées bien ensoleillées. La 3ème décade se démarque par contre avec un ensoleillement très déficitaire alors que les journées se faisaient plus longues, le retour des perturbations et donc des nuages y est pour beaucoup.

Les vents :

Ils ont été plutôt faibles dans l’ensemble ce mois d’avril. Pas de vents forts notables, les vents les plus forts sont restés inférieurs à 60 km/h : au pire on relève 2 ou 3 jours avec des vents supérieures à 50 km/h, les 15, 26 et 27 du mois. Les pointes maximales ont d’ailleurs été relevées ces jours là : 53 km/h à Loudun le 15 par vent d’Est ; 56 km/h à Poitiers-Biard le 26 par vent d’Ouest, 59 km/h à Civray le 27 par vent d’Ouest-Sud-Ouest.

La répartition est nette sur les directions privilégiées : dominante de vents de Nord-Est et de Sud-Ouest pour ce mois.