Tag Archives: 2013

2013-12 : Synthèse climatique du mois de décembre 2013 dans la Vienne

Analyse générale :

Les conditions anticycloniques prédominent. Le flux est orienté au secteur nord dans la première décade, apportant un temps sec et frais le matin. Le flux s’infléchit au secteur ouest à sud-ouest ensuite, et devient fortement perturbé dans la deuxième quinzaine du mois, apportant pluie et douceur.

Précipitations :

Un mois très irrégulièrement arrosé. Les extrêmes sont Archigny (46 mm), et Benassay (95 mm). Les quantités d’eau se situent le plus souvent vers les 60 ou 70 mm : 68 mm à Poitiers, 66 mm à Loudun, 59 mm à Montmorillon, 76 mm à Civray.

Décembre 2013 se situe plutôt au dessus de la normale dans la moitié nord-ouest de la Vienne (124 % à Martaizé), plutôt en dessous dans la moitié sud-est (73 % à Montmorillon).

Mis à part la journée du 13, qui donne jusqu’à 6 mm à Journet, les précipitations se concentrent du 18 au 31. Les pluies les plus fortes ont lieu le 24 : on relève 21 mm à Journet, 22 mm à Vouillé, 23 mm à Martaizé et 34 mm à Benassay. Le lendemain, on relève encore 15 mm à Brux. Un bon arrosage intervient encore les 27 et 28 : sur ces deux jours, on a 24 mm à Civray, 25 mm à Poitiers et 27 mm à Dangé-Saint-Romain.

Températures :

Décembre 2013 est globalement un peu plus doux que la moyenne. Il fait frais cependant le matin, et les températures minimales perdent environ 1 degré par rapport à la normale. Les maximales sont en revanche d’un bon niveau, plus particulièrement près du Limousin (+2,2 °C à Montmorillon).

Du 1er au 13, les journées ont souvent des fortes amplitudes : les gelées sont fréquentes au petit matin, et le soleil donne des températures assez douces l’après-midi. C’est particulièrement remarquable du 7 au 13 où on observe des amplitudes dépassant les 13 degrés. La valeur la plus forte est mesurée le 10 au Vigeant : la température est passée de –5,7 °C le matin à 15,0 °C l’après-midi.

Ensuite, les gelées sont rares et peu marquées et c’est la douceur qui prédomine.

Le minimum absolu est fourni par Martaizé : -7,1 °C le 11.

Le maximum absolu est à l’actif de Journet qui a mesuré 16,0 °C le 18.

A noter aussi les journées très douces des 23 et 24 où la température ne s’est pas abaissé sous les 7 degrés.

Insolation :

Elle est exceptionnelle : plus de 124 h à Poitiers, alors que la moyenne est de 65 h, soit 191 % de la normale.

Les valeurs les plus fortes se situent dans les deux premières décades. On observe notamment à Poitiers 5 journées consécutives, du 7 au 11, où l’ensoleillement a été total.

Les vents :

Le vent est sensible le 2 et on mesure 58 km/h à Civray. Toutefois, c’est à partir du 18 qu’on trouve les plus fortes valeurs : on relève 73 km/h à Loudun le 18 comme le 23, mais c’est le 24 que le maximum du mois est enregistré : 98 km/h toujours à Loudun. C’est la seule valeur mesurée sur la Vienne dépassant les 80 km/h.

2013 – Les précipitations de l’année

Précipitations de Janvier à Décembre 2013   
image 
Précipitations mois par mois
sur le Poitou pour l’année 2013 en cours.

image

Précipitations du mois de janvier 2013 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de février 2013 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de mars 2013 sur le Poitou

image
Précipitations du mois d’avril 2013 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de mai 2013 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de Juin 2013 sur le Poitou

image

Précipitations du mois de Juillet 2013 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de Août 2013 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de Septembre 2013 sur le Poitou

image
Précipitations du mois d’Octobre 2013 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de novembre 2013 sur le Poitou

image
Précipitations du mois de décembre 2013 sur le Poitou

2013-11 : Synthèse climatique du mois de novembre 2013 dans la Vienne

Analyse générale :

La première décade est marquée par des conditions dépressionnaires, avec un courant de sud à sud-ouest souvent perturbé mais doux voire très doux pour la saison. Pour le reste du mois, ce sont essentiellement les conditions anticycloniques de nord-est qui prédominent, apportant un air continental et froid.

A noter toutefois la période du 18 au 22, qui subit le passage d’une dépression. Celle-ci, en se centrant sur la mer du nord, dirige sur notre région un flux de nord froid et perturbé, donnant trois jours de pluie et occasionnant surtout les premières chutes de neige sur Poitiers le 21.

Précipitations :

Ce mois de novembre s’est montré pluvieux.

Les cumuls de précipitations suivent dans l’ensemble un dégradé nord-sud, ils s’étagent de 78 mm pour Martaizé à 130 mm pour Civray. Partout, l’apport en eau est excédentaire. Sur le tiers central du département, le rapport à la normale s’étage de 115% sur Archigny à 131% sur Thuré. Sur un large Loudunais, il atteint jusqu’à 147%. Le tiers Sud de la Vienne est le plus arrosé, avec un excédent de pluie compris entre 138% sur Montmorillon et 172% sur le Vigeant, avec 150% sur Civray.

Par ailleurs, on relève de 12 à 17 journées pluvieuses (c’est-à-dire avec au moins 1 mm), soit entre 2 et 5 de plus qu’à l’habitude.

Le 3 est la journée la plus arrosée, en particulier sur la moitié Sud, où l’on relève de 25 mm sur Journet à 45 mm sur Civray ; plus au nord, les cumulus restent importants : de 7 mm sur Loudun à 27 mm sur Benassay.

Viens ensuite la journée du 9, avec assez généralement entre 15 et 23 mm.

Températures :

Les températures minimales sont très proches des normales, ou légèrement au-dessus (moins d’un demi °C). Seules La Ferrière-Airoux et Archigny présentent un excédent de ¾ de °C.

Les températures maximales sont par contre toutes inférieures aux normales : il manque entre un demi °C et un °C sur la moitié Nord du département, entre un °C et un °C et demi sur la moitié Sud, presque 2°C en Marche Limousine.

Au final, les températures moyennes sont légèrement déficitaires, généralement d’un demi °C.

Nous relevons entre 3 et 6 journées avec gel, des valeurs conformes à un mois de novembre.

Il est également intéressant de noter que durant les 13 premiers jours du mois, les températures sont supérieures aux normales, parfois largement, alors que le reste du mois affiche des températures plus fraîches que les moyennes saisonnières, parfois même franchement plus froides.

La journée du 28 est ainsi la plus froide du mois, avec des gelées généralisées entre –4 et –2°C, même –5.3°C au Vigeant (normales vers 3°C), et des températures l’après-midi qui plafonnent vers 5°C (pour des normales vers 10°C)

La journée la plus douce est celle du 7, avec des températures minimales de l’ordre de 14°C (normales vers 5°C), et des maximales voisines de 18°C, même 18.7°C à Vouillé (pour des normales vers 13°C). Cette matinée du 7 se place d’ailleurs dans le top 5 des matinées les plus douces de novembre depuis l’ouverture des stations.

Insolation :

Le soleil ne s’est vraiment pas montré généreux durant ce mois : l’ensoleillement n’affiche que 80% de la normale, même 70% seulement en Marche Limousine, avec 66h de soleil à Loudun et Poitiers, seulement 50h à Montmorillon.

Nous avons vécu 15 journées très nuageuses à couvertes à Poitiers, 17 à Loudun et 18 à Montmorillon.

Par ailleurs, aucune journée ensoleillée (c’est-à-dire avec plus de 80 % de fraction d’ensoleillement) ne s’est produite à Poitiers et Montmorillon, et une seule à Loudun.

Les vents :

Le vent campe entre sud et sud-ouest durant la première décade. Pour le reste du mois, le courant de nord à nord-est prédomine.

Le vent s’est de plus souvent montré modéré, 22 ou 23 journées présentent des rafales supérieures à 36 km/h, voire assez fort, avec généralement 4 à 6 journées où l’on relève des rafales supérieures à 58 km/h (une seule pour Montmorillon).

La formation de brouillard nécessitant un vent faible, il apparait naturel qu’avec ce vent souvent bien présent, novembre 2013 ne présente que 2 journées avec occurrence de brouillard (5 à la Trimouille).

Les plus fortes rafales de vent sont mesurées au secteur sud-sud-ouest, le 4 à Poitiers (80 km/h) et Montmorillon (67 km/h), le 10 à Civray (62 km/h) ; et de secteur nord-nord-ouest le 14 à Loudun (88 km/h).

2013-10 : Synthèse climatique du mois d’octobre 2013 dans la Vienne

Analyse générale : Grande douceur et arrosage quasi normal mais avec un ensoleillement déficitaire.

Les situations dépressionnaires et les conditions anticycloniques sont presque équitablement réparties dans le mois. Du coup, ce mois est arrosé quasiment dans la normale. Par contre, les courants de Sud-Ouest aussi bien en altitude qu’en basses couches ont dominé apportant de l’air doux qui donne un mois à dominante très douce pour la saison.

Précipitations :

Les précipitations sont légèrement excédentaires sur la moitié Nord-Est de la Vienne soit à l’Est d’un axe Loudun-Montmorillon : cet excédent est d’environ 10 à 20% avec des hauteurs d’eau relevées proches de 75 à 90 mm : citons les 90 mm à Archigny et Thuré, 81 mm à Montmorillon, 73 mm à Loudun. Au Sud de cet axe, on enregistre un léger déficit de 5 à 20% avec des valeurs relevées s’échelonnant entre 60 et 81 mm ; on peut citer les 81 mm à La Ferrière-Airoux, les 74 mm à Poitiers et au Vigeant, les 71 mm à Benassay et les 67 mm à Civray .

Les pluies ont parfois été irrégulières sur une même journée. On le remarque sur la répartition.

Ainsi le 4, voit des pluies conséquentes sur les 2/3 Sud de la Vienne, 28 mm à Montmorillon et Journet, 17 mm à Poitiers et quasiment rien sur le loudunais. Le 14, cela s’inverse : 12 à 13 mm sur le loudunais et quasiment rien dans le Sud Vienne. Le 15, est une journée bien arrosée partout avec quand même un dégradé Nord-Sud : au moins 20 mm dans le loudunais, 10 à 11 mm dans le civraisien et le montmorillonais. Le 25 est également bien arrosé mais avec aussi des disparités : autour de 5 mm dans le loudunais, 5 à 8 mm dans le Sud Vienne et des valeurs copieuses ailleurs qui s’échelonnent entre 15 et 22 mm.

Températures : .

Ce mois s’est donc déroulé dans une ambiance souvent douce pour la saison.

Les températures moyennes sont supérieures aux normales de 1°5 à 2° en général, faisant d’octobre 2013 à Poitiers-Biard le 6ème mois le plus doux depuis 1921.

Par contre ce sont surtout les températures minimales qui ont contribué à cette douceur, étant elles supérieures de 2° à 2.7° aux normales, les maximales n’étant quand à elles supérieures que de 1° à 1.5°.

Globalement, il a fait plutôt doux du 1er au 9 ; plus frais du 10 au 13 puis de nouveau doux du 14 au 28 avant de finir dans une bonne fraîcheur les 3 derniers jours avec même les premières gelées locales le 30 vers Martaizé et le 31 dans le secteur de Journet ou Le Vigeant mais dans une ambiance rapidement ensoleillée en journée.

Insolation :

L’ensoleillement est partout déficitaire avec 100h de soleil sur Loudun et Montmorillon, 105h à Poitiers-Biard. On est 20 à 25% en dessous des normales, avec 2 premières décades peu ensoleillées et une 3ème meilleure, dû surtout à une fin de mois bien ensoleillée. On peut donc en déduire que les nuages ont eu la main mise dans notre ciel ce mois.

Les vents :

La douceur de ce mois se retrouve dans la dominance des vents qui est bien marquée dans le secteur Sud à Sud-Ouest favorisant l’apport d’air plutôt doux. Quelques rafales significatives pendant la période perturbée du 26 au 28 : on a relevé en effet 71 km/h à Montmorillon et 77 km/h à Poitiers-Biard le 27, 72 km/h à Loudun le 28 pour les plus forts.

2013-09 : Synthèse climatique du mois de septembre 2013 dans la Vienne

Analyse générale : Arrosage irrégulier mais conséquent, temps doux

Les situations dépressionnaires et les conditions anticycloniques sont assez équitablement réparties dans le mois. Au final c’est un mois de septembre plutôt doux, assez bien ensoleillé et bien, voire très bien arrosé. Les précipitations sont en effet largement excédentaires sur une grande partie du département, mais les cumuls quotidiens importants sont généralement concentrés sur deux journées : les 14 et 28.

Précipitations :

Hormis la pointe nord de la Vienne, proche de la normale pour un mois de septembre, les précipitations sont largement excédentaires sur le département. Pour le sud du département et le nord-est du Châtellerauldais l’excédent dépasse les 40%, il reste plus modeste autour de Poitiers.

Nous avons connu à peu près une douzaine de jours de pluies, mais peu significatives sauf pour deux dates, les 14 et 28.

Le 14, il a plus la journée entière et l’abat d’eau est spectaculaire pour certains postes : on a relevé 60 mm à Marigny-Brizay, 57 mm à Thuré. Dans le sud de la Vienne on approche les 50 mm au Vigeant. Si on excepte Loudun – où le cumul de la journée atteint quand même 25 mm – tous nos postes mesurent des valeurs supérieures aux 30 ou 40 mm.

Les valeurs sont plus raisonnables le 28 du mois, mais des averses orageuses marquées ont touché certaines zones, ainsi on a relevé 34.9 mm à La Ferrière Airoux et 34 mm à Montmorillon.

A noter que la région de Mirebeau, de manière isolée, a connu une averse orageuse très intense le 29 avec 36.8 mm mesurés pour un épisode qui a duré à peine une demi-heure.

Températures :

Coup de chaud en début de mois avec des températures maximales proches ou légèrement supérieures à 30 degrés le 3, puis nettement au dessus de ces 30 degrés les 4 et 5 : on atteint les 34.3 degrés à Journet le 4 septembre, on a encore 33.2 le lendemain à Montmorillon. A noter que les températures nocturnes sont restées relativement fraîches sur cette période.

Les maximales sont un peu en dessous des normales durant la seconde décade, et plutôt au dessus dans la dernière décade. Du côté des températures minimales, peu de nuits en dessous des 8 à 10 degrés, et c’est cette douceur nocturne qui nous donne un mois de septembre plutôt doux relativement à la normale.

Insolation :

L’ensoleillement est un peu déficitaire dans une large partie sud de la Vienne, très proche de la normale au nord. Si les journées les plus chaudes se sont produites sous un ciel clair, le reste du mois a été assez bien partagé entre nuages et soleil, que l’alternance se produise dans la journée ou d’une période à l’autre. Légère prédominance des nuages donc sur le mois.

Les vents :

Mois plutôt calme du côté du vent, avec des régimes faiblement perturbés et des situations orageuses qui se sont cantonnées à de fortes averses, sans être accompagnées de rafales de vent vraiment significatives. On a relevé un peu plus de 60 km/h à Loudun le 17.

2013-08 : Synthèse climatique du mois d’ août 2013 dans la Vienne

Analyse générale : Peu de jours de pluie, bien ensoleillé et un peu frais

Mise à part en début et un peu avant la fin de mois, les conditions ont été largement anticycloniques. Jusqu’au 7 août, un flux cyclonique de sud-ouest s’est établi contribuant à un temps parfois bien ensoleillé mais potentiellement orageux par place en fin de journée sur l’ensemble du département. Ensuite, l’anticyclone des Açores s’est installé sur le proche atlantique nous assurant des conditions estivales ensoleillées mais un peu fraîches pour la saison, surtout le matin. Une inflexion du champ des pressions a permis dans un flux de nord-ouest cette fois cyclonique, le passage d’une limite perturbée nous donnant, le 25 août, la journée la plus automnale du mois. Retour d’un temps sec et bien ensoleillé jusqu’au début septembre.

Précipitations :

Le département affiche un déficit pluviométrique sur une moitié ouest et un peu moins sur l’autre moitié est avec un petit excédent du coté d’Archigny. Les cumuls mensuels varient d’un bonne quinzaine de millimètres à la frontière des Deux Sèvres (16.7 mm à Benassay), entre 20 et 25 mm à l’ouest d’un axe allant de Lusignan à la Roche-Posay, à l’Est de cet axe on enregistre entre 40 et 45 mm si on exclut le Chauvinois avec des cumuls plus proches de 60 mm et le Civraisien avec des cumuls plus faibles de l’ordre de 30 à 35 mm. Peu de jours de pluie ont émaillé ce mois d’août, ils se sont concentrés essentiellement du 1 au 8 août et autour du 24 août. Le caractère instable et orageux de ces précipitations a dessiné les disparités locales. Ainsi, on relève les 6 et 7 août jusqu ‘à 42.5 mm à Archigny et 30 mm à Journet, seulement 1 mm à Martaizé et 1.6 mm à Benassay sur la frontière ouest du département. La matinée du 25 août a été particulièrement pluvieuse, il est tombé assez généralement 10 à 15 mm sur le département.

Températures :

Plutôt frais ce mois d’août 2013, avec des valeurs moyennes mensuelles en peu en dessous des valeurs de saison (souvent moins de 1 degré). Le déficit est faible, mais est un peu plus marqué pour les minimales que pour les maximales, il se situe dans une fourchette assez généralement comprise entre 0.5 et 1.5 degrés. La journée du 25 août a été bien maussade avec des amplitudes journalières de 5 à 10 degrés : on a relevé 10.6 degrés de température minimale à Montmorillon et seulement 15.9 degrés pour la maximale. Sur le reste du département c’est assez à l’unisson : 9.6 degrés pour la minimale à Poitiers et 17.8 degrés pour la maximale. A l’opposé la journée la plus chaude s’est produite le 1 août avec des valeurs comprises entre 33 et 36 degrés : 35.5 au Vigean, 35.4 à Montmorillon, 35.3 à Doussay. A la suite, le 6 août, avec les orages on a perdu une petite dizaine de degrés par rapport à la veille. Assez généralement ensuite les températures minimales ont oscillé entre 10 et 15 degrés, les maximales autour de 25 degrés. Un été assez « normal » somme toute sans excès du thermomètre.

Insolation :

A la suite de juillet, le soleil a été bien présent et n’a pas fait de jaloux en cet été 2013 ! Avec plus de 270h sur l’ensemble de la Vienne, l’ensoleillement est excédentaire d’une trentaine d’heures sur Poitiers, Loudun et Montmorillon. Avec l’établissement des conditions anticycloniques stables la deuxième décade a été particulièrement ensoleillée et contribue beaucoup à l’excédent mensuel, la troisième décade est plus en demi teinte sur le nord du département avec quelques débordements nuageux. A Poitiers Biard, pour l’ensoleillement août 2013, se situe à la douzième place des mois ensoleillés depuis 1946, derrière 2003 (5eme), 2005 (9eme) et 2009 (11eme) ou encore août 1953 le plus ensoleillé.

Les vents :

Les vents se sont situés majoritairement du sud-ouest au nord-est, parfois soutenus. C’est le 24 août que l’on a relevé les plus fortes rafales sur le département, en dehors des rafales qui ont pu accompagner certains orages locaux en début de mois. On a relevé 51km/h à Civray et Loudun ce jour là.

2013-07 : Synthèse climatique du mois de juillet 2013 dans la Vienne

Analyse générale :

Un mois d’excès : très chaud, très ensoleillé, des pluies orageuse fortes et irrégulières et un coup de vent

L’anticyclone des Açores, paresseux les mois précédents, s’est finalement décalé vers nos contrées, orientant un flux de nord-ouest à nord anticyclonique durant les deux premières décades. Ces conditions anticycloniques de surface ont perduré du 5 au 18 juillet avec un temps généralement très ensoleillé, chaud. L’été était de retour pour le plaisir de tous ! A compter du 19 juillet, le flux s’oriente au sud-ouest cyclonique avec une goutte froide qui vient camper au large du Portugal. C’est un temps très chaud, lourd puis orageux qui s’établit jusqu’au 28 juillet, avec deux épisodes d’orages forts les nuits 25 au 26 et particulièrement celui du 26 au 27 juillet qui a fait beaucoup de dégâts en raison des violentes rafales de vent et de fortes pluies. Le flux d’altitude devient plus zonal et un peu plus frais, le dernier jour les températures sont à la hausse avec un bel ensoleillement.

Précipitations :

L’excédent est presque généralisé, excepté l’extrême nord-ouest et l’extrême sud-est. Sur un axe allant de Ménigoute à Dangé St Romain, les rapports aux cumuls moyens mensuels sont supérieurs à 160%, voire jusqu’à 200% à la frontière des Gatines. Ailleurs de part et d’autre de cet axe, il y a un dégradé allant de 140 à 100% des valeurs normales. L’essentiel des pluies s’est produit sur la dernière décade, exceptés 5 à 10 mm qui sont tombés en tout début de mois (le 2 juillet). A compter du 19 juillet, les épisodes pluvio-orageux plus ou moins actifs et marqués se sont succédés entre-coupés de périodes courtes de temps chaud, voire très chaud avant l’avènement orageux. Ces précipitations convectives ont été fortement irrégulières et ont délimité la variabilité des cumuls mensuels à l’échelle du département. Ainsi des orages, le 23 juillet ont donné 23 à 25mn sur un axe Benassay à Marigny Brizay et seulement 3.5mn au Vigeant, 0.6mm à Loudun. Le 25 juillet, il est tombé 41.4mn encore sur Benassay et 25 mm à Dangé St Romain. Lors du passage dans la nuit du 26 au 27 juillet d’une zone pluvio-orageuse qui est remontée du Golfe de Gascogne, très active accompagnée d’une forte activité électrique et de violentes rafales de vent, on a enregistré des cumuls importants et en quelques dizaine de minutes. Sur cette épisode il est tombé : 50 mm à Doussay, 30mm à Poitiers Biard et encore 29.3 à Benassay, est assez généralement sur le département entre 10 et 20mn. Des averses orageuses, le 28 juillet ont encore donné 10 à 15 mm sur le quart nord-est du département. Avec 96mm en 4 jours ( du 23 au 26 juillet) et 108.6 mm sur le mois de juillet Benassay est point de mesure automatique le plus pluvieux sur la Vienne, il est suivi par Vouillé avec plus de 85mn et Poitiers avec 83.9 mm, et 83.5 à Doussay.

Températures :

La rupture thermique avec juin a été sensible dés le début de mois si on enlève l’indépendant day (4 juillet) où les maximales ont été en deçà des normales de saison. Juillet 2013 a été un mois chaud, même très chaud par moment, tant pour les minimales que pour les maximales, l’excèdent se situe assez généralement autour de 2 degrés pour les températures moyennes. A compter du 5 juillet, les températures maximales ont pris une vitesse de croisière et se sont quasiment installées au-dessus de 25 degrés : à Poitiers on a relève 26 jours de Tmax supérieures à 25 degrés Celsius contre 17 habituellement. Les minimales sont rarement descendues en dessous de 15 degrés. Un court épisode très chaud avant l’arrivée des orages nous a concerné du 20 au 22 juillet avec des températures maximales supérieures à trente degrés : 37 degrés à Vouillé, 36.2 à Martaizay, 35.7 degrés à Benassay ou encore 35.6 degrés à Civray le 20 juillet. On a relevé de nouveau des maximales élevées sur l’ensemble de la Vienne le 25 juillet jusqu’à 31.7 degrés au Vigeant. A Poitiers Biard, juillet 2013 avec une température moyenne mensuelle de 21.8 degrés, juillet 2013 est le 4eme mois de juillet le plus chaud derrière 2006, le mois le plus chaud où on avait alors enregistré 23.7 degrés de température moyenne mensuelle.

Insolation :

Très excédentaire. Ce sont les deux premières décades qui ont fait la différence et ont été très ensoleillées, la dernière affiche un ensoleillement assez proche de la normale. A Poitiers Biard on relève un peu plus de 300h d’ensoleillement. Depuis 1980, à Poitiers, c’est le 4eme mois de juillet le plus ensoleillé après la triennale 1984/1985/1986 où le mois de juillet avait été particulièrement ensoleillé.

Les vents :

Les vents de Nord-Est puis ceux de sud-ouest ont dominé au cours de ce mois en y ajoutant des flux de Nord-Ouest. Notons une rafale à 130 km/h à Poitiers lors de l’épisode orageux dans la nuit du 26 au 27 juillet. A Poitiers Biard, on avait enregistré dans l’ordre décroissant : 140km/h le 27 décembre 1999, 133 km/h le 13 février 1972 et 130 km/h le 27 juillet 2013.

2013-06 : Synthèse climatique du mois de juin 2013 dans la Vienne

Analyse générale :

Ce mois de juin qui aurait dû apporter enfin de belles journées à l’approche de l’été, est resté dans la lignée des mois précédents, c’est à dire très pluvieux et frais avec un soleil une nouvelle fois déficient malgré des jours plus longs. Les poussées anticycloniques de l’anticyclone des Açores apportant beau temps et stabilité sont restées plutôt faiblardes pour empêcher l’incursion de petites dépressions apportant leurs lots de forte instabilité et donc de situations orageuses. Le fait marquant de ce mois est donc une pluviométrie très excédentaire avec des cumuls sur seulement quelques jours très importants en certains points du département occasionnant des dégâts sous forme d’inondations ou de coulées de boues, les sols étant bien saturés. Le 2ème fait, moins dramatique est la fraîcheur qui a marqué ce mois et aussi un faible ensoleillement .

Précipitations :

L’excédent est généralisé une nouvelle fois mais très contrasté du fait de précipitations souvent à caractère d’averse ou pluie orageuse. Globalement il est de 50 à 60% sur le chatelleraudais, de 60 à 70% sur le civraisien et le montmorillonais avec une exception sur la pointe Est de cette zone ( région de La Trimouille ) où il dépasse 100% à cause d’un orage localisé le 6. L’excédent atteint 80 à 90% sur le centre Vienne et la région de Poitiers pour atteindre 250 à 350% sur certains endroits du loudunais. La cause principale de ces disparités est dû aux nombreuses pluies à caractère orageux qui ont apporté parfois de forts cumuls en certains points.

Concernant les chiffres, cela donne des hauteurs de pluie mensuelles entre 80 et 105 mm sur le chatelleraudais : on a relevé 84mm à Thuré, 93mm à Dangé et 105mm à Chatellerault ; 90 à 120 mm sur le civraisien, le montmorillonais et le centre Vienne : exemple avec les 93mm relevés à Montmorillon, les 96mm à Poitiers-Biard et Civray, les 99mm à Benassay , les 104mm au Vigeant et les 120mm à Journet ; 100 à 150 mm sur le loudunais : avec 145mm relevés à Loudun, 120mm à Doussay et 102mm à Martaizé. Le côté remarquable étant que ces hauteurs conséquentes se sont produites sur quelques jours seulement, souvent 3 ou 5 jours copieusement arrosés par des averses ou pluies orageuses : les 7 et 9 sous des orages pour certains, le 13 une journée très pluvieuse et du 17 au 19 avec là aussi de nombreux orages accompagnés de pluies importantes localement. A Loudun, on a constaté qu’il était tombé 125mm rien qu’entre le 17 et le 20 juin pour 145mm sur l’ensemble du mois..assez remarquable. !! avec en plus des chutes de grêle localisées ayant entrainé de gros dégâts.

Notons aussi qu’à Poitiers-Biard c’est le 5ème mois de juin le plus arrosé depuis 1946 et le plus arrosé depuis 1991.

Températures :

Ce mois de juin 2013, tant attendu pour retrouver de la douceur voire un peu de chaleur après un printemps quasi inexistant à quelques exceptions prêts n’a pas été au rendez vous…Il s’aligne dans les mois précédents sous une certaine fraîcheur. Concernant les moyennes, il est autour de –1.1 dg à –1.5 dg en dessous des normales. Mais ce sont surtout les maximales qui ont contribué à cette baisse : elles sont autour de –2.0 dg à –2.5 dg en dessous des normales alors que la baisse est moins marquée pour les minimales, plus limitée vers –0.2 dg à –0.5 en dessous.

Pourtant on a eu quelques débuts de matinée bien frais, principalement les 3 et 4, les 14 et 16 ainsi que le 26 en fin de mois : on a relevé par exemple au plus bas 5.7 dg à Vouillé le 4, 6.2 dg à Dangé et Le Vigeant le 26.

Mais quelques journées chaudes et agréables malgré tout on agrémenté ce mois comme les 5, 6 et 7 puis les 16 et 17, et enfin le 30 où les maximales ont flirté avec les 26 voire 28 degrés parfois.

Insolation :

Le soleil a une nouvelle fois montré ses lacunes en ne s’imposant que par épisodes. Globalement ce mois est bien déficitaire avec 185h à Poitiers-Biard pour une normale de 233h soit un manque de 48h. Le Sud de la Vienne n’est pas mieux loti. Pour le Nord, c’est à dire le loudunais ce déficit est énorme avec un manque de plus de 110h, 155h au lieu des 265h en moyenne. Ce déficit est surtout remarqué en 2ème et à un degrés moindre en 3ème décade alors que les journées s’avéraient les plus longues.

Les vents :

Les vents de Sud-Ouest puis ceux de Nord-Est ont dominé au cours de ce mois en y ajoutant des flux de Nord-Ouest sur la moitié Nord de la Vienne surtout. Les rafales maximales se sont produites sous des orages : notons une rafale à 80 km/h à Loudun lors de l’épisode orageux avec grêle le 17 dans la nuit.

2013-05 : Synthèse climatique du mois de mai 2013 dans la Vienne

Analyse générale :

Il y a eu une forte dominante de flux cycloniques de sud-ouest à ouest, puis nord-ouest en lien avec une goutte froide qui s’est installée durablement sur l’ouest de l’Europe. Ces flux, souvent très perturbés et bien alimentés, ont amené beaucoup de nuages et d’humidité, ils ont contribué à faire de mai, après la mois d’avril, un mois très pluvieux, très frais et très peu ensoleillé. Les journées où des pluies ou des averses se sont produites été nombreuses et se comptent sur les doigts des deux mains. Il est à noter les 3 jours du 18 au 20 mai particulièrement qui ont donné plus de la moitié des cumuls mensuels et délimité les inégalités pluviométriques à l’échelle du département. Du coté des températures, le déficit est généralisé mais ce sont les températures maximales qui ont été particulièrement fraîches. Le soleil a été aux abonnés absents et l’ensoleillement est très déficitaire.

Précipitations :

L’excédent est généralisé et important, il dépasse en de nombreux endroits le double des cumuls mensuels moyens. Les précipitations parfois instables et localisées ont construit la variabilité pluviométrique de ce mois à l’échelle du département. Ainsi les cumuls les plus importants se situent dans la partie sud-ouest du département, du pays des Six Vallées au Civraisien : on relève 129 mm à Benassay, 124.5 à Lusignan. Les cumuls sont aussi importants dans le Montmorillonais : 129.8 mm du coté de Civaux, 119.6 mm à Montmorillon. Un peu moins de pluie sur une moitié nord du Loudunais au Chatelleraudais avec des cumuls compris entre 80 mm et 100 mm. Cependant cette zone qui subit souvent les effets des Gâtines a été aussi particulièrement arrosée par rapport à l’habitude avec des rapports aux normales variant de plus de 200% sur la frontière ouest des Deux Sèvres et Maine et Loire et 150% en allant les frontières est avec l’Indre et Loire. Il est à noter trois journées successives particulièrement pluvieuses du 18 au 20 mai où les cumuls enregistrés ont été compris entre 75 mm et 60 mm sur les trois quart du département, 40 mm à 50 mm par place et seulement 35 mm sur Civray. Ces précipitations ont déclenché une vigilance jaune crue sur le bassin du Clain. Le 30 mai, on a enregistré des cumuls importants sur toute la façade ouest du département, du Loudunais au Civraisien : 15mm à Martaizé et 25 mm à Benassay ce jour là. Les averses ont pris aussi parfois un caractère orageux, cette instabilité orageuse s’est essentiellement développée dans le sud du département, les 8, 17 ou 29 mai. A Poitiers Biard, Mai 2013, avec un cumul mensuel de 105.5mm, est le 10eme mois de Mai le plus pluvieux depuis 1946, bien après 1977 où on avait enregistré alors 153 mm.

Températures :

Ce mois de Mai 2013 est vraiment un mois à oublier tant la combinaison pluies et températures particulièrement fraîches nous a fait remonter dans le temps et retrouver une ambiance d’une fin d’hiver plutôt que celle attendue d’une fin de printemps. Le déficit thermique est généralisé, sur les températures moyennes mensuelles il est de –2 à –3 degrés par rapport aux normales de saison. Ce sont les maximales qui ont été les plus sensibles, avec des valeurs moyennes mensuelles inférieures de –3 à –4.5 degrés par rapport aux valeurs de saison. Les minimales affichent un déficit moindre : -1 à –2 degrés. Quelques journées comme les journées très pluvieuses du 18 au 20 mai et le 30 mai ont été particulièrement maussades avec des valeurs dignes d’un mois de mars. L’amplitude thermique a été très faible ces jours là, les minimales étant comprises entre 7 et 9 degrés et les maximales entre 10 et 12 degrés. A noter aussi des matinées très fraîches avec certainement des températures minimales proches de zéro degré ou même de petites gelées isolées, les 16 et 26 mai. Les journées où le thermomètre a dépassé les 20 degrés ne sont pas légion. Seulement deux jours sur Poitiers, plaçant mai 2013 en 3eme position depuis 1946, à noter il y a peu, un mois de mai 2011 où on avait enregistré 25 jours de températures maximales supérieures à 20 degrés. On remarquera le « petit pic de chaleur » en début de mois le 7 mai avec des valeurs maximales comprises entre 21 et 24 degrés : 23.9 degrés à Martaizé, 23.6 degrés à Dangé St Romain. A Poitiers Biard, pour les températures moyennes mensuelles mai 2013 est le 4eme mois de mai le plus frais depuis 1946, et pour les températures maximales moyennes mensuelles il est le deuxième mois le plus frais

Insolation :

Le soleil a été aux abonnés absents, il manque sur Poitiers Biard plus de 70 heures d’ensoleillement par rapport à la normale. Le déficit s’est étalé sur tout le mois et il a été difficile de trouver une journée où le soleil s’est affirmé du début à la fin de journée.

Les vents :

Ont été de sud-ouest et nord-ouest dominants, le 28 mai on a enregistré des rafales proches de 60km/h.

2013-04 : Synthèse climatique du mois de avril 2013 dans la Vienne

Analyse générale :

Il y a eu une forte dominante de flux cycloniques de sud-ouest à ouest, ces flux souvent perturbés ont amené beaucoup de nuages et d’humidité, ils ont contribué à faire d’avril, un mois très pluvieux. Parmi ces journées pluvieuses, il est à noter quelques jours de pluies particulièrement abondantes qui ont délimité les inégalités pluviométriques à l’échelle du département. Du coté des températures, avril est un peu erratique et proche des normales ou un peu frais à l’échelle du mois. Le soleil a finalement trouvé sa place malgré des nuages souvent présents, et l’ensoleillement est finalement un peu excédentaire avec une dizaine d’heures de plus que la normale.

Précipitations :

L’excédent est généralisé à l’ensemble du département, ils sont plus marqués sur le nord-est du Chatelleraudais, au voisinage des Gâtines et en allant vers le Limousin. Les rapports aux normales varient de 110% à plus de 170%. Les cumuls les plus importants sont supérieurs à 100mm : 108 mm à Lusignan, 106.9 mm à Montmorillon, alors que l’on ne relève que 56.5 mm à Martaizé ou 58.4 à Loudun. Les 10 et 11 avril ont été marquées par des pluies abondantes, les cumuls des deux journées donnant par place presque ou plus de la moitié du cumul mensuel : 56 mm à Lusignan, 44.8 mm à Benassay ou encore 36.8 mm à Brux. Ces précipitations ont déclenché des crues sur les rivières de la Vienne. Ensuite les journées de 29 avril et 30 avril où c’est sur une moitie sud ( en deçà d’une ligne allant de Lusignan à Archigny) que l’on a enregistré sur les deux jours, les plus importantes quantités de pluie : 38.5 mm à Montmorillon, 35 mm au Vigeant alors que l’on noté 12 mm à Martaizé et 13 mm à Loudun sur la même période. Parfois instables ces précipitations se sont accompagnées localement d’un coup de tonnerre comme le 8, 9, 12 ou encore 27. A Poitiers avec 88.3 mm, avril 2013 est le 10ème mois d’avril le plus pluvieux depuis 1946, bien après 1998, le plus pluvieux, avec 156.2 mm ou même 2012 le 3ème mois le plus pluvieux avec 143.1 mm. Deux années de suite, le mois d’avril s’est caractérisé par des pluies abondantes sur la Vienne.

Températures :

Le mois est un peu frais à très localement conforme à la saison selon les secteurs, un mois aussi où les températures ont fait du yoyo. Ce sont les températures maximales moyennes qui affichent le déficit le plus important. Celui-ci peut aller jusqu’à plus de 1 degré sur une moitié nord du département, alors qu’il est d’un demi degré ou moins sur le sud. Les minimales sont aussi en peu en-dessous des normales ou très proches. Ces moyennes mensuelles témoignent assez mal des variations importantes qui se sont opérées durant ce mois d’avril 2013. En effet, après un début de mois très frais pour la saison, voire presque hivernal avec encore des gelées matinales : -4.3 degrés à Dangé-St-Romain et –3.5 degrés à Doussay le 2 avril, le thermomètre s’est envolé compter du 14 jusqu’au 17 avril. Les journées du 14 et 17 avril ont été estivales avec des valeurs dépassant facilement les 25 degrés . Le 14 avril on enregistré 27.1 degrés à Journet, 26.6 degrés au Vigeant, et seulement 25 degrés à Loudun avec frange ouest du département où les maximales sont restées inférieures à 25 degrés. Le 17 avril, ce sont les 26 degrés qui ont été partout dépassés : 28 degrés du coté de Civaux, 27.7 degrés à Civray. Après une petite dizaine de jours avec des valeurs un peu en-dessous des normales de saison, le mercure a de nouveau pris un coup de chaud, les 24 et 25 avril avec encore des valeurs assez généralement supérieures à 25 degrés. Le lendemain, le 26 avril, nous avons perdu plus de 10 à 15 degrés avec des maximales qui se sont produites en début de journée ou fin de nuit.

Insolation :

Avec 185h17 à Poitiers Biard, le mois d’avril affiche une dizaine d’heures de plus que la normale. Le soleil a été plus présent sur le Loudunais d’à peine 8 heures et un peu moins présent sur le sud-est, avec « seulement » 177h51 relevées à Montmorillon. Au final une petite quinzaine de soleil sépare le nord du sud du département et ceci au détriment du sud.

Les vents :

Les vents ont été majoritairement du nord à nord-est ou du sud à sud-ouest, somme toute assez longitudinaux, avec des renforcements marqués sous des perturbations actives, les averses ou les orages. On a relevé jusqu’à 91.8 km/h à Poitiers Biard le 9 avril.