Monthly Archives: décembre 2020

2020-Fait marquant du mois de Novembre

Température en hausse

Encore un mois chaud

Les températures moyennes sont plus chaudes que la normale de +2 à +3 degrés. La douceur est donc au rendez-vous, même si on reste assez loin du mois de Novembre 2011 record.

C’est bien avec les maximales que les températures se sont montrées élevées. L’écart varie en effet le plus souvent entre +3 et +4 degrés.

Icone_pluvioSPIEA

Un mois sec

Elles sont très largement déficitaires, de 55 à 80 % ! Il faut dire qu’avec seulement 15 à 35 mm (autour de 40 mm sur l’Ouest de la Gâtine et la frontière Ouest du Bocage bressuirais), Novembre 2020 a été particulièrement peu arrosé. C’est même un des mois de Novembre les plus secs pour certains postes : Cognac (3éme depuis 1930), Matha (4ème depuis 1953), Châtellerault (4ème depuis 1932), Lusignan (4ème depuis 1943), La Trimouille (3ème depuis 1943) !

Icone_Soleil

Un soleil généreux

C’est un ensoleillement exceptionnelle qu’a connu ce mois de Novembre. D’ailleurs, si à Niort, Novembre 2020 n’est dépassé (depuis 1964) que par ceux de 1989 et 1978, c’est un record pour tous les autres postes : depuis 1954 pour Cognac, 1955 pour La Rochelle, et 1945 pour Poitiers !

Manche à Air

Vent de SUD dominant

Les vents sont restés généralement modérés, temporairement assez forts avec alors quelques rafales entre 50 et 70 km/h (les 1, 2, 5, 15 et 29).

2020-11 : Synthèse climatique du mois de novembre sur le Poitou

Mois exceptionnellement sec, doux et bien ensoleillé

Les conditions sont restées anticycloniques quasiment tout au long du mois, avec juste 2 petites baisses relatives des pressions le 7 et le 15.

– Du 1er au 3 : les nuages dominent, les éclaircies ne reprenant le dessus que dans l’après-midi du 3. Ces nuages ont donné quelques précipitations : le 1er, 1 à 5 mm sur une large zone couvrant les Deux-Sèvres, la moitié Nord de la Charente Maritime, le Nord-Ouest de la Charente et le Sud-Est de la Vienne, avec des pluies plus conséquentes (7 à 19 mm) en Deux-Sèvres entre Ménigoute, Surin et Mauléon ; le 2, une nouvelle perturbation traverse la région du Nord-Ouest au Sud-Est, donnant 1 à 7 mm d’eau, localement un peu plus (8 à 10 mm) sur le Nord-Ouest des Deux-Sèvres ; le 3, les petites pluies éparses du matin donnent autour de 1 mm. La douceur domine durant ces 3 jours, notamment du côté des minimales où des records sont localement battus (St-Clément-des-Baleines, Marans, Lezay, Thouars et Loudun). Petit rafraîchissement le 3.

– Du 4 au 6 : le soleil domine, avec des températures qui remontent, atteignant 16 à 21 degrés le 6.

– Du 7 au 15 : le soleil doit cette fois composer avec des nuages parfois assez nombreux et donnant des petites pluies passagères jusqu’au 13. Puis, après une belle journée ensoleillée le 14, une perturbation active traverse notre région le 15, apportant 10 à 17 mm (un peu moins sur le Nord de la Vienne et le Thouarsais), accompagné d’un vent de Sud parfois assez fort (rafales de 50 à 70 km/h, localement près de 100 km/h dans les îles), le tout dans une atmosphère toujours douce.

– Du 16 au 30 : l’anticyclone ne laisse cette fois passer aucune perturbation, le soleil dominant assez nettement, parfois dérangé par un peu grisaille voire quelques nuages passagers. La douceur persiste malgré quelques gelées, les températures retrouvant des valeurs de saison en toute fin de mois.

Précipitations :

Elles sont très largement déficitaires, de 55 à 80 % ! Il faut dire qu’avec seulement 15 à 35 mm (autour de 40 mm sur l’Ouest de la Gâtine et la frontière Ouest du Bocage bressuirais), Novembre 2020 a été particulièrement peu arrosé. C’est même un des mois de Novembre les plus secs pour certains postes : Cognac (3éme depuis 1930), Matha (4ème depuis 1953), Châtellerault (4ème depuis 1932), Lusignan (4ème depuis 1943), La Trimouille (3ème depuis 1943) !

Seule la journée du 15 a été uniformément bien arrosée. A telle point que les précipitations de cette journée représentent 30 à 50 % du cumul mensuel.

C’est en Deux-Sèvres qu’on retrouve les extrêmes en précipitations mensuelles : de 14.5 mm à Thouars (26 % de la normale), à 61.8 mm à Secondigny (53 % de la normale).

Températures :

Les températures sont plus chaudes que la normale de +2 à +3 degrés. La douceur est donc au rendez-vous, même si on reste assez loin du mois de Novembre 2011 record.

Du côté des minimales, l’écart aux normales est moins important puisqu’il varie généralement de +1 à +2 degrés. Et, si on avoisine localement les +3 degrés, on se rapproche des valeurs de saison sur le Sud-Est de la Vienne et la frontière Sud-Est des Deux-Sèvres. D’ailleurs, cette douceur n’empêche pas le retour des gelées : faibles et très locales les 4 et 20, elles sont plus fréquentes les 21 et 22 et parfois assez fortes (-2°7C le 21 à Saulgond (16), -2.5°C à Mauprévoir (79) le 22), puis persistent localement les 2 jours suivant, avant de faire leur retour à partir du 28, mais en restant très faibles et locales.

C’est bien avec les maximales que les températures se sont montrées élevées. L’écart varie en effet le plus souvent entre +3 et +4 degrés.

Insolation :

Avec 150 à 170 heures dans les terres, et autour de 180 heures sur la côte, c’est un ensoleillement exceptionnelle qu’a connu ce mois de Novembre. D’ailleurs, si à Niort, Novembre 2020 n’est dépassé (depuis 1964) que par ceux de 1989 et 1978, c’est un record pour tous les autres postes : depuis 1954 pour Cognac, 1955 pour La Rochelle, et 1945 pour Poitiers ! Au niveau décadaire, durée d’insolation n’a été que légèrement excédentaire sur la 1ère décade, puis assez nettement en 2ème décade, avant une 3ème décade record, avec 67 à 77 heures d’ensoleillement, soit 74 à 88 % de la normale mensuelle !

Vent :

Les vents sont assez nettement dominants de secteur Sud à Niort, avec aussi quelques vents de Nord-Est ; à Poitiers et à Royan, ils sont dominants de Sud-Est à Sud et de Nord-Est ; à Saintes, ils sont très nettement dominant de Sud-Sud-Est ; à Cognac, comme à La Rochelle (et dans les îles), ils sont dominants d’un large secteur Nord-Est à Sud-Est : ce sont des vents continentaux qui ont très majoritairement soufflé sur l’ensemble de la région, conséquence des conditions anticyclonique dominantes.

Les vents sont restés généralement modérés, temporairement assez forts avec alors quelques rafales entre 50 et 70 km/h (les 1, 2, 5, 15 et 29). Même dans les îles, ils n’ont pas atteint les 80 km/h…