2020-05 : Synthèse climatique du mois de mai sur le Poitou

Mois assez chaud et très bien ensoleillé, mais très irrégulièrement arrosé

Précipitations:

Dans la foulée d’une fin Avril arrosée, le temps reste perturbé jusqu’au 4 Mai avec des passages pluvieux qui se succèdent, donnant des pluies conséquentes sur le Nord-Est de la Vienne le 2 (26 mm à Châtellerault et Archigny). Après quelques jours de répit, un nouvel épisode pluvieux affecte la région du 8 au 13, avec des pluies souvent remarquables le 10. S’en suit une longue période anticyclonique, seulement entrecoupée par un petit passage pluvieux précédé d’averses le 22 en fin de nuit/début de matinée.

On ne compte donc en moyenne que 9 jours de précipitation, et 2 longues périodes sèches, du 14 au 21 et du 23 au 31.

Sur le mois, le cumul est étroitement lié aux précipitations du 10. Ce jour-là, en effet, les fortes pluies ont épargné la Charente, l’extrême Est de la Charente Maritime et le Sud-Est de la Vienne. Ce sont justement ces régions qui présentent un déficit de précipitation atteignant généralement 25 à 45 %, et même 55 % à La Couronne (16). A noter également des déficits locaux de 20 à 30 % dans les Deux-Sèvres, vers la Gâtine et le Nord-Ouest du Bocage. Ailleurs, les précipitations sont soit proches des normales, soit 10 à 30 %, l’excédent atteignant 40 à 50 % sur le Nord-Ouest de la Charente Maritime.

Faits marquants :

Les fortes pluies du 10 : Sous l’influence d’une dépression sur le sud de la région, des pluies abondantes affectent notre région, avec une activité moindre sur la Charente et le Sud de la Vienne. Il tombe souvent + de 30 ou 40 mm, avec un maximum de 68 mm à Saint-Maixent-l’Ecole, soit presque autant qu’un mois de Mai normal : c’est même un record en 24H depuis 1948 !

Températures:

Si le mois commence dans la fraîcheur, les températures deviennent estivales le 4 puis restent assez chaudes jusqu’au 10. Après une chute de 10 à 13 degrés le 11 (!), la fraîcheur persiste jusqu’au 13 puis les température remontent peu à peu, repassant au-dessus des normales à partir du 16. Le temps reste alors assez chaud jusqu’à la fin du mois, avec juste un petit coup de frais le 23.

Du côté des températures, elles sont globalement plus chaudes de 1 à 2 degrés. Cela fait maintenant 1 an que l’on relève des températures + chaudes que la normale : du jamais vu ! Cette douceur est caractérisée par quelques journées chaudes : le 4 (26 à 28 degrés, un peu moins sur le Nord du Poitou), les 20 et 21 (27 à 31 degrés), et du 27 au 31 (27 à 30 degrés). Il s’en suit un nombre de jours exceptionnellement élevé où la température maximale a atteint ou dépassé 25°C : il va de 10 à 15, contre 4 à 7 normalement. A noter qu’à Barbezieux, il y a eu 5 jours où le mercure a atteint ou dépassé 30°C : c’est un record depuis le début des mesures en 1959 !

Du côté des minimales, l’écart aux normales est de +0.5 à +2 degrés, alors que pour les maximales, il varie entre +1.5 et +2.5 degrés.

Insolation:

Avec 288 heures à Cognac, 290 heures à Niort et Poitiers, et 298 heures à La Rochelle, l’ensoleillement est très largement supérieur à la normale (+30 à 40 %). Cela fait de ce mois de Mai 2020 un des plus ensoleillé de ces 65 dernières années : Mai 2020 arrive ainsi au 4ème rang des mois de Mai les + ensoleillés à La Rochelle (après 1960, 1989 et 2011) et Poitiers (après 1952, 1989 et 2011), au 3ème rang à Cognac (après 1989 et 2011), et au 2ème rang à Niort (après 2011).

En fait, la 1ère quinzaine a été plutôt grise malgré quelques belles journées, du 4 au 7 et le 15. Il n’y a ainsi eu que 76 à 78 heures (presque 89 à La Rochelle) de soleil, dont + de 55 heures (+ de 60 à La Rochelle) sur ces seules 5 belles journée, les nuages dominant nettement sur les 10 autres journée.

A Contrario, la 2ème quinzaine a été exceptionnellement ensoleillée, avec 209 à 215 heures de soleil, soit + ou autant que la normale qui est de 206 à 216 (231 heures à La Rochelle). Et là, c’est du jamais vu depuis l’après guerre sur l’ensemble des stations !

Vent:

Les vents ont été très nettement dominants de secteur Nord-Est, avec 40 à 50 % des cas observés. Ils ont été le plus souvent modérés, avec juste quelques petits coups de vent, et n’ont que rarement dépassé les 70 km/h : le 4 à La Rochelle et Chassiron avec respectivement 73 et 71 km/h ; le 11 La Rochelle et Melle (73 km/h), Scillé (78 km/h) et Chassiron (83 km/h).

Comments are closed.