2020-01 : Synthèse climatique du mois de janvier sur le Poitou

Analyse générale – Très ensoleillé, doux et irrégulièrement pluvieux

Du 1er au 8 janvier : conditions anticycloniques

Un anticyclone sur l’Europe de l’Est atténue la perturbation le 1er. Le temps est faiblement pluvieux sur le Poitou et le vent faible de sud amène de la douceur. Le 2, les nuages persistent. Le 3, une perturbation peu active circule du nord au sud, suivie d’éclaircies sur le Poitou où se forment des brouillards la nuit suivante. Peu d’évolution le 4, avec des éclaircies. Le vent faible s’oriente au nord. Il gèle souvent la nuit du 5 au 6 sous un ciel dégagé. Le 7 est gris et humide dans de l’air doux arrivé la nuit précédente. La perturbation s’éloigne le lendemain et les éclaircies reviennent par l’ouest. Le vent de sud-est se lève et les températures maximales adoptent des valeurs 4 à 6 degrés au-dessus des normales.

Du 9 au 17 janvier : partiellement perturbé

Une dépression s’approche de la Bretagne en se creusant le 9. Les nuages deviennent de plus en plus denses par le nord-ouest. Un vent assez fort à fort accompagne les pluies et les averses nocturnes. Elles s’éloignent le lendemain et le vent s’apaise lentement. Le ciel se dégage la nuit suivante, favorisant les gelées qui épargnent la vallée de la Garonne. Après une journée humide le 10, le 11 après la dissipation des bancs de brouillard avec de nombreuses gelées matinales, la journée est assez ensoleillée. Le 12, les nuages amènent de petites pluies localement dans l’après-midi et la nuit suivante. Les nuages et les quelques pluies se maintiennent le 13. Le 14, en marge d’un régime perturbé, il pleut faiblement ainsi que les jours suivants. Une nouvelle perturbation traverse la région en fin de nuit suivante et matinée du 17.

Du 18 au 22 janvier : temps sec et anticyclonique

Le soleil devient de plus en plus généreux mais la bise assez forte, refroidit l’atmosphère. Le Poitou reste en marge d’une dépression active « Gloria » qui concerne l’Espagne et le sud de la France,

Du 23 au 31 janvier : régime d’ouest très doux et perturbé

Le vent s’oriente à l’ouest et souffle en bourrasques les 27 et 28 janvier. Il amène quotidiennement des pluies ou des averses jusqu’en fin de mois. Le 31, les dernières pluies quittent progressivement le nord de la région pendant que le ciel se dégage au sud. Au fil des jours, la douceur matinale s’est accentuée et le 31, il fait 5 à 10 degrés au-dessus des normales.

Précipitations – une certaine variabilité spatiale

Les cumuls varient entre 160 mm sur les Gâtines et à peine 30 mm sur le Thouarsais et le Loudunais à la frontières de l’Anjou. Ces cumuls sont irréguliers à l’échelle du Poitou et ont été dessiné par quelques journées de pluies plus intenses.

L’excédent est généralisé sur la moitié sud des Deux Sèvres, ce sont sur les Gâtines qu’il est le plus marqué avec 30 % localement de plus que la normale mensuelle. C’est sur le Thouarsais que le déficit est le plus fort avec 40 % de moins qu’habituellement. Sur la Vienne, les précipitations dessinent un glacis allant du Montmorillonais avec des valeurs proches des normales, au Loudunais où il manque environ 40 % de pluies par rapport au cumul moyen pour un mois de janvier. Les précipitations ont été fréquentes avec une bonne dizaine de jours où celles-ci ont dépassé les 1 mm. Les jours les plus pluviogéniques se sont situés en fin de première décade, comme le 9 janvier, sur les Deux Sèvres où on a relevé jusqu’à 14,7 mm à St Maixent l’Ecole ce jour là. Ensuite c’est à partir du 27 janvier que les cumuls ont été importants déclenchant des crues de différentes rivières du Poitou. On a enregistré, ce jour là, assez généralement sur le Poitou 15 à 25 mm  et même plus : 37, 2 mm à Ménigoute (79), 34,3 mm à Secondigny (79) ou encore 30,9 mm à Lezay (79), la Vienne a été moins touchée : 25,4 mm à la Trimouille (86), 23,3 mm à Benassay (86) et seulement 8,6 mm à Loudun (86). Le 30 janvier , le centre des Deux Sèvres a été encore bien arrosé : 26,3 mm à Secondigny alors que l’on ne relevait que 1 mm à Thouars (79), et une bonne dizaine de millimètres sur le Civraisien. On a entendu des coups de tonnerre sur les Deux Sèvres les 17, 27 et 28 janvier.

Températures – Douceur

De la douceur, les températures minimales et maximales sont largement au-dessus des normales, assez généralement de 2 à 3 degrés ! Les températures ont cependant fait un peu le yoyo avec des périodes certes courtes comme à compter du 19 et jusqu’au 25 janvier où les minimales sont descendues par moment et localement en dessous de zéro degré et les maximales ont eu du mal à dépassé les 7 degrés jusqu’au 23 janvier, le tout a été renforcé par moment par un vent de noroit parfois soutenu. Les matinées les plus « froides » ont été les 22 et 23 janvier : -2,2°C à Thénezay (79), -2,1°C à Thouars (79), -2 C à la Trimouille (86) et assez généralement entre 1°C et -1°C aux premières heures du jour. Le reste du mois c’est la douceur qui a largement prédominé avec des minimales et maximales toujours au-dessus des normales. En fin de mois cette douceur s’est accentuée surtout pour les minimales où les valeurs affichées ont dépassé de 10 degrés les normales, les maximales dépassant les 15 °C comme le 16 janvier où on a enregistré jusqu’à 16,5°C à la Trimouille (86) ! A Poitiers, la température moyenne maximale de janvier 2020 se situe en 5ème position des valeurs les plus chaudes depuis 75 ans , janvier 2018 avec 11,2°C étant la plus chaude.

Les vents – Sud et Nord dominants

L’épisode anticyclonique hivernal a contribué à alimenté les vents de nord, le reste du mois la dominant à été de sud contribuant au niveau élevé des températures pour un mois de janvier. Les plus fortes rafales se sont faites sentir en fin de mois avec le retour du temps perturbé, en particulier les 27 et 28 janvier où ont été relevées les plus fortes rafales : 83,5 km/h à Scillé (79) le 28, ou encore 80,6 km/h le 27 à Niort (79).

Insolation – Un soleil très présent

L’ensoleillement a été exceptionnel pour un mois de janvier sur la Vienne, et l’excédent d’ensoleillement est généralisé. A Poitiers, janvier 2020, avec 105h47mn, est le deuxième mois de janvier le plus ensoleillé depuis plus de 60 ans derrière 2018 qui aussi l’avait été particulièrement. Cet ensoleillement a été moins fort sur les Deux Sèvres qui ont été plus exposées aux intempéries. Ainsi à Niort avec 88h46, l’ensoleillement du moins se situe « seulement » en 12ème position

Comments are closed.