Monthly Archives: avril 2019

2019-Faits marquants du mois de Mars

Température en hausse En mars, l’hivers se termine sur un temps printanier.

Les températures moyennes ont été plus douces de +1.5 degrés par rapport aux normales de saison.

Il y a eu très peu de gelées et elles sont restées faibles (la plus marquante a été mesurée à Poitiers avec -1.2 degrés le 22).

A noter les fortes amplitudes thermiques diurnes du 20 au 31, avec souvent plus de 15 degrés d’écart entre le minimum et le maximum quotidien voire même plus de 20 degrés certains jours.

Icone_pluvioSPIEA Un mois encore relativement sec.

Il est tombé entre 35 et 80 mm d’eau ce mois-ci, ce qui représente un défit de 10 à 35 %. Ces précipitations sont malgré tout localement proches des normales, notamment sur le Nord du Thouarsais et le Loudunais, et même excédentaire de près de 20 % à Melle (à cause des 33 mm tombés le 6).

Le poste le plus arrosé a donc été celui de Melle, avec 80.9 mm, et le moins arrosé celui de Brux, avec 33.3 mm.

Icone_Soleil Une troisième décade exceptionnellement ensoleillée.

Avec 201 heures à Niort et 211 heures à Poitiers, ce mois de Mars est très bien ensoleillé, avec 43 heures de soleil en plus que la normale à Niort, et 57 heures à Poitiers. Mais ce très bon ensoleillement n’est dû qu’à la troisième décade : en effet, après deux premières décades assez peu ensoleillées, il n’y a jamais eu autant de soleil sur une troisième décade de Mars depuis le début des mesures en 1946 !

Manche à Air Mois de mars venteux.

Les vents ont été assez nettement dominants de secteur Sud-Ouest à Ouest et de secteur Nord-Est.

Ils ont souvent été assez forts, dépassant fréquemment les 60 km/h (les 3, 4, 6, 7, 10, 12, 13, 14 et 17). Ils ont même dépassé les 80 km/h le 3 (jusqu’à 93.6 km/h à Scillé), le 4 (101.2 km/h à Poitiers), et le 12 (87.1 km/h à Archigny).

2019-Les précipitations de l’année 2019

Précipitations de Janvier à Décembre 2019

Cumul de l’année en cours

Mise à jour le 3 avril 2019

Mars 2019 : Ce mois de mars est encore déficitaire de 10 à 35 %. Ces précipitations sont malgré tout localement proches des normales, notamment sur le Nord du Thouarsais et le Loudunais, et même excédentaire de près de 20 % à Melle (à cause des 33 mm tombés le 6).

image

Précipitations mois par mois sur le Poitou pour l’année 2019

Janvier 2019 : Les précipitations de ce premier mois de l’année 2019 sont déficitaires. Avec 25 à 55 mm, ce mois de Janvier est très nettement déficitaire, de 35 à 50 %, voire même de 50 à 60 % sur le Nord-Ouest de la région. Le cumul quotidien n’a en effet pas dépassé localement les 10 mm que pour la journée du 29 janvier. Le cumul des 6 derniers jours  du mois représente 50 à 70 % du total mensuel…

image

Février 2019 : Ce mois de février est déficitaire sur l’ensemble du Poitou. Ce déficit est plus marqué sur la Vienne que sur les Deux Sèvres. Il est important sur le Montmorillonnais avec seulement 22 % de la normale. Ailleurs le déficit varie entre 70 % sur la région de Niort et une grande partie Est de la Vienne et un peu moins de 30 % sur les Gâtines. La ville la plus sèche : Montmorillon avec seulement 12,4 mm (68% de déficit), et la plus arrosée est Parthenay avec 47,5 mm seulement (25% de déficit).

image

Mars 2019 : Ce mois de mars est encore déficitaire de 10 à 35 %. Ces précipitations sont malgré tout localement proches des normales, notamment sur le Nord du Thouarsais et le Loudunais, et même excédentaire de près de 20 % à Melle (à cause des 33 mm tombés le 6).

image

2019-03 : Synthèse climatique du mois de mars sur le Poitou

Analyse générale – Un manque d’eau, de la douceur, et un ensoleillement globalement bon.

Du 1er au 5 : faiblement perturbé d’Ouest. A la suite de la dernière décade de Février anticyclonique, les pressions baissent lentement pour devenir dépressionnaires à partir du 4. Dans un flux assez rapide d’Ouest, des perturbations peu actives se succèdent jusqu’au 3, entrecoupées de temps instable avec des averses. En marge de la tempête “Freya” qui passe plus au Nord dans la nuit du 3 au 4, les pluies sont un peu plus importantes (6 à 12 mm, jusqu’à 18 mm localement) sur un gros tiers Nord-Ouest du Poitou. A l’arrière, une traîne active s’établit le 4, avec averses et fortes rafales de vent (80 à 100 km/h), le tout en atténuation le 5. Sur la période, les températures sont douces, mais le soleil n’est pas à son avantage.

Du 6 au 10 : perturbé de Sud-Ouest. Une perturbation active (10 à 20 mm, jusqu’à 30 mm localement) affecte notre région le 6, avec pluie et vent au programme, suivie d’une traîne active le 7 avec encore un peu de vent. Les jours suivant, les nuages restent les plus nombreux mais ne donnent que de faibles précipitations. Les températures restent douces mais le soleil a peu de place pour s’exprimer.

Du 11 au 18 : légèrement anticyclonique. Dans un flux de Sud-Ouest à Ouest assez rapide, les relatives hautes pressions n’empêchent pas le passage de perturbations atténuées. Après une belle journée ensoleillée le 11, le soleil doit ensuite faire face à de nombreux passages nuageux ne donnant toutefois que de faibles précipitations. Le vent, parfois assez fort, dépassent tous les jours à partir du 12, au moins localement, les 50 km/h en pointes. Les températures n’évoluent guère, même si les minimales se rapprochent de zéro degré les 12 et 18.

Du 19 au 31 : c’est le printemps ! Les hautes pressions s’installent durablement, permettant au soleil de régner en maître sur toute la période, même s’il doit attendre la dissipation de la grisaille matinale le 19, puis s’il doit composer ensuite parfois avec encore des brouillards locaux ou quelques nuages inactifs l’après-midi. Dans un flux de Nord-Est parfois modéré, les températures grimpent jusqu’au 23, avoisinant alors les 20 degrés, puis fraichissent jusqu’au 27 à cause d’une invasion d’air froid, avant de repartir ensuite à la hausse, avoisinant à nouveau les 20 degrés à partir du 29 grâce au vent qui s’oriente Sud-Est à Sud.

Précipitations – Le manque d’eau se fait encore ressentir.

Il est tombé entre 35 et 80 mm d’eau ce mois-ci, ce qui représente un défit de 10 à 35 %. Ces précipitations sont malgré tout localement proches des normales, notamment sur le Nord du Thouarsais et le Loudunais, et même excédentaire de près de 20 % à Melle (à cause des 33 mm tombés le 6).

Le poste le plus arrosé a donc été celui de Melle, avec 80.9 mm, et le moins arrosé celui de Brux, avec 33.3 mm.

A noter que les pluies instables du 6 ont localement été orageuses.

Températures – Encore une bonne douceur.

Les températures moyennes ont été plus douces de +1.5 degrés environ. Cette douceur est plus due aux maximales (+ 1 à +2.2 degrés d’écart) qu’aux minimales (+0.2 à +1.7 degrés d’écart).

Il y a eu très peu de gelées et elles sont restées faibles (le plus froid à Poitiers avec -1.2 degrés le 22).

A noter les fortes amplitudes thermiques diurnes du 20 au 31, avec souvent plus de 15 degrés d’écart entre le minimum et le maximum quotidien voire même plus de 20 degrés certains jours.

Insolation – Une troisième décade record !

Avec 201 heures à Niort et 211 heures à Poitiers, ce mois de Mars est très bien ensoleillé, avec 43 heures de soleil en plus que la normale à Niort, et 57 heures à Poitiers. Mais ce très bon ensoleillement n’est dû qu’à la troisième décade : en effet, après deux premières décades assez peu ensoleillées, il n’y a jamais eu autant de soleil sur une troisième décade de Mars depuis le début des mesures en 1946 ! Ainsi, avec 120 heures d’insolation, cette troisième décade fait mieux que le précédent record, datant de 2012, avec 11 heures de plus à Poitiers, et 17 heures de plus à Niort.

Les vents – Un mois assez venteux.

Les vents ont été assez nettement dominants de secteur Sud-Ouest à Ouest et de secteur Nord-Est.

Ils ont souvent été assez forts, dépassant fréquemment les 60 km/h (les 3, 4, 6, 7, 10, 12, 13, 14 et 17). Ils ont même dépassé les 80 km/h le 3 (jusqu’à 93.6 km/h à Scillé), le 4 (101.2 km/h à Poitiers), et le 12 (87.1 km/h à Archigny).