2019-Faits marquants du moi de Juillet

Température en hausse

Juillet chaud et caniculaire
L’excédent thermique est généralisé pour les minimales (entre 1,5 et 2,5 degrés de plus que les normales) et surtout pour les maximales (assez généralement supérieures de 3 à 4,5 degrés par rapport aux normales mensuelles).

Des records absolus de températures maximales sont battus sur une grande moitie est du département de la Vienne : 40.8°C à Thuré (86) et à Montmorillon(86), 40.5°C à Archigny (86)  et 38.2°C à Scillé  (79).

pluvioSPIEA

Juillet, un moi très sec dans l’ensemble
Les cumuls mensuels de précipitations les plus importants ont été enregistrés des Gâtines au Châtelleraudais en passant par la plaine de Neuville. Ainsi sur cette zone, en forme de haricot, on enregistre par endroits un petit excédent par rapport aux valeurs mensuelles de l’ordre de 10 %. Ailleurs sur le département le déficit est généralisé et important. Au voisinage de l’Anjou, le déficit est important de l’ordre de 70 % ainsi que dans l’est du Montmorillonnais, ailleurs celui-ci est plus généralement de 30 à 50 %.

Icone_SoleilCanicule

Un soleil très chaud
Beaucoup de soleil, souvent très chaud et écrasant. L’excédent d’ensoleillement est généralisé entre 35 et 45 % de plus que la moyenne. L’ensoleillement varie à l’échelle du Poitou entre 310 heures au voisinage de l’Anjou, et 320 à 330 heures ailleurs. L’excédent par rapport aux normales est plus marqué au nord qu’au sud où parfois des entrées maritimes ont gagné les contrées sud du Poitou et sont venues contrarier en début de journée l’apparition du soleil. A Poitiers juillet 2019 est parmi les 10 mois les plus ensoleillés depuis 1949.

Icone_Manche_Air

L’essentiel des vents ont soufflé soit du sud-ouest soit de nord-est à est. Ils ont parfois été faible à modérés, voire assez forts comme en fin de mois entre autre sous des orages, mais sans jamais atteindre les 80 km/h.

Comments are closed.