Monthly Archives: octobre 2018

2018–Réunion du réseau d’observateurs météo du Poitou

Le 27 septembre 2018, nous réunissions le réseau d’observateurs météo du Poitou au Château de Périgny sur la comme de Vouillé (86). Cette journée a été l’occasion de faire le point sur l’avenir du réseau dont Météo-France veut automatiser les mesures, D’observateur, les correspondants passeront à un statuts  d’hébergeur d’une station automatique de mesure.

20180927_Réunion RCE Chateau Périgny

Cela a été aussi l’occasion de parlé de la transformation de l’établissement public Météo-France. Là aussi tout n’est pas rose… Le Centre Météorologique de Poitiers sera fermé en 2022, il subsistera plus à Poitiers qu’un pôle de maintenance (Observation) rattaché à un coordinateur situé à Renne. A lire l’excellent article de la Nouvelle République du 28/09/2018.

["Les sombres prévisions de Météo France dans le Poitou"]Les sombres prévisions de Météo France dans le Poitou

2018-Fait marquants du mois de septembre

Température en hausse

Poursuite des températures caniculaires pour le troisième mois consécutif…
Les températures maximales moyennes sont 2 à 3 °C supérieur aux normales pour un mois de septembre. 

La journée la plus chaude a été le 12 septembre, avec des températures maximales comprises entre 29 et 33 degrés, le mercure perdant 7 à 10 degrés le lendemain…

Icone_pluvioSPIEA

 

Le mois de septembre a été le mois le plus sec depuis le début de l’année. Le déficit atteint en effet 80 à 85% sur l’ensemble de Poitou avec une exception sur le Vigeant où le déficit est seulement de 60%.

Avec 8,3 mm à Poitiers, nous enregistrons le mois de septembre le plus sec depuis plus de 70 ans.

Icone_SoleilCanicule

Les conditions anticycloniques ont favorisé l’ensoleillement.
Avec 260 heures d’insolation en moyenne sur le Poitou, c’est 60 heures de plus que la normales, cela représente 2 heures de soleil en plus par jour.

Ce mois de septembre est dans le top 5 des mois de septembre les plus ensoleillé.

Icone_Manche_Air

Le vent de Nord-Est a été dominant ce mois avec quelques passages en secteur Nord-Ouest.
Mais ce vent est resté soutenu avec des vitesses souvent comprises entre 40 et 60 km/h ce qui a asséché encore plus les sols.

2018-09 : Synthèse climatique du mois de septembre sur le Poitou

Analyse générale – Exceptionnellement sec, chaud et ensoleillé !

Les conditions ont été anticycloniques la majeure partie du mois, assurant un temps chaud, sec et largement ensoleillé. Une baisse relative des pressions a malgré tout permis aux nuages de prendre provisoirement le dessus :

– Les 5 et 6, des nuages instables gagnent notre ciel, occasionnant des averses locales, plutôt sur le Nord et le Sud de la région.

– Du 18 au 23, les pressions sont à la baisse. Des petites pluies touchent la moitié Sud-Est de la région le 18, puis, après deux journées brumeuses mais finalement assez bien ensoleillées, une perturbation traverse la région du Nord-Ouest au Sud-Est le 21, apportant 7 à 11 mm d’eau. Après le retour provisoire du soleil le 22, une nouvelle zone très faiblement pluvieuse traverse la région le 23, apportant 1 à 3 mm d’eau.

Précipitations – La sécheresse joue les prolongations.

Avec seulement 8 mm à Thouars (poste le moins arrosé) et 26 mm à Le Vigeant (poste le plus arrosé), ce mois de Septembre s’est avéré exceptionnellement sec. Le déficit atteint en effet 80 à 85 % sur la grande majorité des postes, seul celui de Le Vigeant ayant un déficit de « seulement » 60 %. Septembre 2018 arrive ainsi souvent dans le top 5 des mois de Septembre les plus secs depuis 70 ans, avec même un podium pour Moncoutant et Poitiers, et une deuxième place pour Thouars.

Températures – Encore beaucoup de douceur !

Septembre 2018 a été plus chaud que la normale de 1 à 2 degrés, avec un écart moindre (0,7 à 1 degré) sur le Nord du Thouarsais, et un écart localement plus important (+2,2 degrés à Montmorillon, +2,5 degrés à Surin). Mais cette douceur est surtout dûe aux températures maximales, plus chaudes de 2 à 3 degrés, et même un peu plus sur le Sud-Est de la Vienne (+3.9 degrés à Montmorillon).

Ces températures maximales sont restées au-dessus des normales presque tout au long du mois, avec juste un petit rafraîchissement du 21 au 25 et en fin de mois.

La journée la plus chaude a été celle du 12, avec 29 à 33 degrés, le mercure perdant 7 à 10 degrés le lendemain…

Insolation – Une très belle fin d’été !

Le soleil s’est montré particulièrement généreux ce mois-ci, avec près de 260 heures de présence, contre autour de 200 heures normalement : l’excédent est donc d’environ 60 heures, soit 2 heures par jour de soleil en plus. Septembre 2018 arrive ainsi respectivement en 4ème position (pour Poitiers) ou en 5ème position (pour Niort) des mois de Septembre les plus ensoleillés depuis 1946 !

Et l’ensoleillement est resté excédentaire tout au long des décades, avec environ 20 heures de plus pour chaque décade.

Les vents – Anticyclonique.

Les vents ont été nettement dominants de secteur Nord-Est, avec également une prédominance des secteurs Nord-Ouest à Nord, en étroite relation avec les conditions anticycloniques qui ont régné sur une bonne partie du mois.

Ils ont souvent été modérés, avec fréquemment des pointes de 40 à 60 km/h, mais n’ont que très rarement dépassé les 60 km/h : 61.2 km/h le 24 à Thénezay, 61.6 km/h le 23 à Scillé, et 64.4 km/h le 25 à Melle.

2018–Les précipitations de l’année

Précipitations de Janvier à Décembre 2018

Cumul de l’année en cours

Mise à jour le 9 octobre 2018

Septembre 2018 : Prolongation de la sècheresse ! Avec seulement 8 mm à Thouars (poste le moins arrosé) et 26 mm à Le Vigeant (poste le plus arrosé), ce mois de Septembre s’est avéré exceptionnellement sec. Le déficit atteint en effet 80 à 85 % sur la grande majorité des postes, seul celui de Le-Vigeant ayant un déficit de « seulement » 60 %. Septembre 2018 arrive ainsi souvent dans le top 5 des mois de Septembre les plus secs depuis 70 ans, avec même un podium pour Moncoutant et Poitiers, et une deuxième place pour Thouars.

image

Précipitations mois par mois sur le Poitou pour l’année 2018 en cours.

Janvier 2018 : Dans le Poitou, le mois de janvier 2018 a été pluvieux mais rien d’exceptionnel avec 1,2 à 2 fois les quantités de pluie normale nous sommes très loin des records.
A Poitiers, avec 119,8 mm les précipitations sont placées au 3ème rang depuis 1921 derrière 1988 (146,6 mm) et 1961 (144 mm) .
A Niort, avec 134 mm, les précipitations sont seulement en 12ème position depuis 1958. Il faudra encore beaucoup de précipitation pour récupérer la sècheresse de 2017.
Dans les Deux-Sèvres, la ville la plus arrosée a été Saint-Maixent-l’école avec 203 mm et la moins arrosée Thouars avec seulement 80,5 mm. Dans la Vienne la ville la plus arrosée, Montmorillon avec 147,4 mm et la moins arrosée, Loudun avec 111,7 mm.

image

Février 2018 : Les précipitations sont proches des normales, voire légèrement excédentaires sur le Thouarsais et le tiers Nord de la Vienne, elles sont partout ailleurs déficitaires (de 20 à 30%), et même assez nettement (de 30 à 55%) sur le Sud de la Vienne. Ces précipitations ont essentiellement eu lieu entre le 13 et le 20, où il est tombé 20 à 40 mm (près de 50 mm sur le Mellois), soit 40 à 60 % du total mensuel, et même 70 à 80 % sur le Sud !

Mais ce qui est remarquable dans ces précipitations, c’est surtout qu’elles ont donné de la neige qui a tenu au sol : si cette couche de neige au sol n’a généralement pas dépassé 2 ou 3 cm, elle a atteint 5 à 10 cm le 6 !

image

Mars 2018 : Un mois très pluvieux et neigeux… Les précipitations vont du simple au double d’Ouest en Est sur le Poitou. Nous enregistrons 140,4 mm sur Scillé et seulement 73 mm sur Montmorillon en passant par 100,4 mm à Niort et 87,9 mm à Poitiers.
Mais partout les précipitations sont largement supérieurs aux normales, 267% à Mauléon, 248% à Surin, 155% à Loudun et à Montmorillon et 126% à Le Vigeant.
Un épisode neigeux atypique pour la saison s’est déroulé le 19 mars avec des hauteurs qui ont atteintes 3 cm sur les Gâtines Deux-Sèvriennes.

image

Avril 2018 :  Il faut en effet distinguer les 2 départements du Poitou :
– avec 30 à 50 mm, le cumul mensuel dans la Vienne est déficitaire de 25 à 50 % (mais de « seulement » 10 % à Poitiers), le Sud et le Nord-Est étant particulièrement touchés par ce déficit ;
– les Deux-Sèvres ont été un peu plus arrosés (45 à 75 mm), avec le plus souvent un déficit de 20 à 35 %, mais aussi des valeurs proches des normales sur l’extrême Nord, Niort faisant office d’exception.
Il faut effectivement isoler le poste Niort-Souché, car, s’il y est tombé un peu plus de 92 mm sur le mois, les pluies orageuses de la journée du 12, avec 55 mm (dont 41.4 mm en 2 heures, et plus de 20 mm en 30 minutes ! ), représentent à elles seules 60 % du total mensuel !

image

Mai 2018 : Les précipitations sont déficitaires sur l’Est de la Vienne (jusqu’à 30%), l’extrême Sud-Ouest des Deux-Sèvres (de 30 % à Prin-Deyrançon), et le Bocage Bressuire (de 50 % à Bressuire, à 65 % à Mauléon). Partout ailleurs, elles sont localement proches des normales, mais le plus souvent excédentaires, de 10 à 30 %, et même de 30 à 50 % localement .

image

Juin 2018 :  Le début du mois de juin a été très orageux avec des orages violents, les précipitations sont tombées les 15 premiers jours de ce mois de juin. elles représentent plus de 4 fois les quantités normales sur un tiers nord des Deux-Sèvres. Les records sont battus avec : 151.1 mm à Mauléon (138.8 en 1955) ; 179 mm à Thouars (116.4 mm en 1958) ; 183.9 mm à Glénay (133.1 mm en 1963) ; 199.6 mm à Bressuire (115,2 en 1997).

image

Juillet 2018 : Comme souvent au mois de juillet, les précipitations sont tombées sous les orages, c’est donc seulement en 4 à 6 jours de précipitations que nous avons obtenu notre cumul mensuel. La moitié nord du Poitou a bien été arrosé avec 150% des pluies normales à Thouars et à Glénay, alors que sur une grande moitié sud du Poitou seulement 50% des pluies sont tombées avec seulement 35% à Prin-Deyrançon.

image

Août 2018 : Encore un mois sec, le déficit est voisin de 70 % sur la moitié est de la Vienne, le nord du Poitou est un peu moins défavorisé avec 30 % de déficit. En moyenne nous mesurons une trentaine de millimètre de précipitation pour une normale de 50 mm en moyenne. Rare sont les communes qui on pu bénéficier d’une quarantaine de millimètre (Thuré, Bressuire, Mauléon).

image

Septembre 2018 : Prolongation de la sècheresse ! Avec seulement 8 mm à Thouars (poste le moins arrosé) et 26 mm à Le Vigeant (poste le plus arrosé), ce mois de Septembre s’est avéré exceptionnellement sec. Le déficit atteint en effet 80 à 85 % sur la grande majorité des postes, seul celui de Le-Vigeant ayant un déficit de « seulement » 60 %. Septembre 2018 arrive ainsi souvent dans le top 5 des mois de Septembre les plus secs depuis 70 ans, avec même un podium pour Moncoutant et Poitiers, et une deuxième place pour Thouars.

image