2018–Les précipitations de l’année

Précipitations de Janvier à Décembre 2018

Cumul de l’année en cours

Mise à jour le 5 novembre 2018

Octobre 2018 : Le déficit est généralisé, il varie cependant de 5 % à 50 % d’ouest en Est. La Gâtine affiche un déficit moindre et recueille presque l’équivalent de la normale soit proche de 100 mm. Ce sont les territoires du Thouarsais et d’un croissant Est de la Vienne, allant de la région de Richelieu, au Chatelleraudais, les Vals de Gartempe et de Creuse, le Chauvinois et le Montmorillonnais qui affichent le déficit le plus marqué avec moins de 50 mm.

image

Précipitations mois par mois sur le Poitou pour l’année 2018 en cours.

Janvier 2018 : Dans le Poitou, le mois de janvier 2018 a été pluvieux mais rien d’exceptionnel avec 1,2 à 2 fois les quantités de pluie normale nous sommes très loin des records.
A Poitiers, avec 119,8 mm les précipitations sont placées au 3ème rang depuis 1921 derrière 1988 (146,6 mm) et 1961 (144 mm) .
A Niort, avec 134 mm, les précipitations sont seulement en 12ème position depuis 1958. Il faudra encore beaucoup de précipitation pour récupérer la sècheresse de 2017.
Dans les Deux-Sèvres, la ville la plus arrosée a été Saint-Maixent-l’école avec 203 mm et la moins arrosée Thouars avec seulement 80,5 mm. Dans la Vienne la ville la plus arrosée, Montmorillon avec 147,4 mm et la moins arrosée, Loudun avec 111,7 mm.

image

Février 2018 : Les précipitations sont proches des normales, voire légèrement excédentaires sur le Thouarsais et le tiers Nord de la Vienne, elles sont partout ailleurs déficitaires (de 20 à 30%), et même assez nettement (de 30 à 55%) sur le Sud de la Vienne. Ces précipitations ont essentiellement eu lieu entre le 13 et le 20, où il est tombé 20 à 40 mm (près de 50 mm sur le Mellois), soit 40 à 60 % du total mensuel, et même 70 à 80 % sur le Sud !

Mais ce qui est remarquable dans ces précipitations, c’est surtout qu’elles ont donné de la neige qui a tenu au sol : si cette couche de neige au sol n’a généralement pas dépassé 2 ou 3 cm, elle a atteint 5 à 10 cm le 6 !

image

Mars 2018 : Un mois très pluvieux et neigeux… Les précipitations vont du simple au double d’Ouest en Est sur le Poitou. Nous enregistrons 140,4 mm sur Scillé et seulement 73 mm sur Montmorillon en passant par 100,4 mm à Niort et 87,9 mm à Poitiers.
Mais partout les précipitations sont largement supérieurs aux normales, 267% à Mauléon, 248% à Surin, 155% à Loudun et à Montmorillon et 126% à Le Vigeant.
Un épisode neigeux atypique pour la saison s’est déroulé le 19 mars avec des hauteurs qui ont atteintes 3 cm sur les Gâtines Deux-Sèvriennes.

image

Avril 2018 :  Il faut en effet distinguer les 2 départements du Poitou :
– avec 30 à 50 mm, le cumul mensuel dans la Vienne est déficitaire de 25 à 50 % (mais de « seulement » 10 % à Poitiers), le Sud et le Nord-Est étant particulièrement touchés par ce déficit ;
– les Deux-Sèvres ont été un peu plus arrosés (45 à 75 mm), avec le plus souvent un déficit de 20 à 35 %, mais aussi des valeurs proches des normales sur l’extrême Nord, Niort faisant office d’exception.
Il faut effectivement isoler le poste Niort-Souché, car, s’il y est tombé un peu plus de 92 mm sur le mois, les pluies orageuses de la journée du 12, avec 55 mm (dont 41.4 mm en 2 heures, et plus de 20 mm en 30 minutes ! ), représentent à elles seules 60 % du total mensuel !

image

Mai 2018 : Les précipitations sont déficitaires sur l’Est de la Vienne (jusqu’à 30%), l’extrême Sud-Ouest des Deux-Sèvres (de 30 % à Prin-Deyrançon), et le Bocage Bressuire (de 50 % à Bressuire, à 65 % à Mauléon). Partout ailleurs, elles sont localement proches des normales, mais le plus souvent excédentaires, de 10 à 30 %, et même de 30 à 50 % localement .

image

Juin 2018 :  Le début du mois de juin a été très orageux avec des orages violents, les précipitations sont tombées les 15 premiers jours de ce mois de juin. elles représentent plus de 4 fois les quantités normales sur un tiers nord des Deux-Sèvres. Les records sont battus avec : 151.1 mm à Mauléon (138.8 en 1955) ; 179 mm à Thouars (116.4 mm en 1958) ; 183.9 mm à Glénay (133.1 mm en 1963) ; 199.6 mm à Bressuire (115,2 en 1997).

image

Juillet 2018 : Comme souvent au mois de juillet, les précipitations sont tombées sous les orages, c’est donc seulement en 4 à 6 jours de précipitations que nous avons obtenu notre cumul mensuel. La moitié nord du Poitou a bien été arrosé avec 150% des pluies normales à Thouars et à Glénay, alors que sur une grande moitié sud du Poitou seulement 50% des pluies sont tombées avec seulement 35% à Prin-Deyrançon.

image

Août 2018 : Encore un mois sec, le déficit est voisin de 70 % sur la moitié est de la Vienne, le nord du Poitou est un peu moins défavorisé avec 30 % de déficit. En moyenne nous mesurons une trentaine de millimètre de précipitation pour une normale de 50 mm en moyenne. Rare sont les communes qui on pu bénéficier d’une quarantaine de millimètre (Thuré, Bressuire, Mauléon).

image

Septembre 2018 : Prolongation de la sècheresse ! Avec seulement 8 mm à Thouars (poste le moins arrosé) et 26 mm à Le Vigeant (poste le plus arrosé), ce mois de Septembre s’est avéré exceptionnellement sec. Le déficit atteint en effet 80 à 85 % sur la grande majorité des postes, seul celui de Le-Vigeant ayant un déficit de « seulement » 60 %. Septembre 2018 arrive ainsi souvent dans le top 5 des mois de Septembre les plus secs depuis 70 ans, avec même un podium pour Moncoutant et Poitiers, et une deuxième place pour Thouars.

image

Octobre 2018 : Le déficit est généralisé, il varie cependant de 5 % à 50 % d’ouest en Est. La Gâtine affiche un déficit moindre et recueille presque l’équivalent de la normale soit proche de 100 mm. Ce sont les territoires du Thouarsais et d’un croissant Est de la Vienne, allant de la région de Richelieu, au Chatelleraudais, les Vals de Gartempe et de Creuse, le Chauvinois et le Montmorillonnais qui affichent le déficit le plus marqué avec moins de 50 mm.

image

Comments are closed.