2016-06 : Synthèse climatique du mois de juin 2016 sur le Poitou

Analyse générale

L’anticyclone des Açores campe au plein milieu de l’océan atlantique Nord et reste quasi stationnaire tout au long du mois. La circulation générale s’organise dans un flux de Sud-Ouest régulier voire temporairement Nord-Ouest lors des quelques poussées épisodiques de l’anticyclone, apportant fraîcheur et perturbations nuageuses parfois pluvieuses et même très pluvieuses notamment au Nord de la Loire. Ce conflit des masses d’air froides au Nord et plus chaudes et humides au Sud, génère de plus, une activité orageuse qui va nous intéresser temporairement durant ce mois et ceci sur l’ensemble de l’hexagone.

Précipitations

Malgré un ciel très souvent gris, les pluies restent déficitaires sur une grande partie du Poitou, un déficit pluviométrique proche de 50 % localement comme sur Civray (Sud Vienne) ou Thouars (Nord Deux Sèvres), généralement autour de 10 à 30%. On mesure cependant quelques légers excédents de l’ordre de 10 à 30 % par rapport aux moyennes sur les hauteurs de la Gâtine du côté de Pougne-hérisson, Parthenay, Thénezay, voire jusqu’à Benassay mais aussi dans le Mellois et le Haut-Poitou-Clain comme à Poitiers. On atteint même un excédent de 50% vers Scillé et Surin en Deux-Sèvres. En hauteurs d’eau, on varie de 18,5 mm à Thouars pour le plus faible à 84 mm à Scillé pour le plus arrosé, sachant que Poitiers a reçu 62,5 mm, Montmorillon 48 mm, Niort 40,6 mm. Les ¾ des pluies se sont produites en seconde décade entre le 10 et le 17 souvent à caractère orageux. S’y ajoute le 1er et les 27 et 28 avec des pluies plutôt faibles en général. Orages locaux le 7 et le 14 puis donc les 15,16 et 17 des journées souvent à caractère orageux.

Gardons en mémoire que le début du mois de Juin 2016 fut pour le Nord-Est de la France et la région parisienne un mois de très fortes précipitations avec des crues historiques.

Températures

Les températures battent des records de médiocrité pour ce mois d’été. Les minimales, sans doute à cause d’une couverture nuageuse persistante la nuit, gardent des valeurs au dessus des normales de l’ordre de +1 à +1,5°C mais, par contre, les températures maximales restent souvent en dessous des normales de saison autour –1 à –1,8°C.

Au final, les moyennes se retrouvent proches des normales de saison.

A noter toutefois, une première période de chaleur entre 25 et 28°C les 6, 7, 8 et 9 puis une seconde période avec des chaleurs plus marquées les 21, 22, 23 et 24. Nous atteignons quand même 33.1°C à Doussay, Le Vigeant et Melle et le record 35,1°C à Prin-Deyrançon à la limite de la Charente-Maritime le 22. L’impact des maximales, un peu en deça se retrouve dans le nombre de jours chauds du mois ( Tx > 25°C ) avec 7 à 8 jours pour une moyenne voisine de 11.

Insolation

Un déficit record avec une durée d’insolation en berne. Le soleil est aux abonnés absents avec un déficit qui va de 38% à Niort pour atteindre 50% sur le Nord du Poitou comme à Loudun, en passant par les 43% à Poitiers. Le déficit est important : 93h à Niort ( 150h au lieu des 243h normales ), de 99h à Poitiers ( 134h au lieu des 233h ), de 132h à Loudun ( 133h au lieu des 265h ). Ces chiffres d’ensoleillement sont quasiment partout des records depuis 1991, on a pas vu un mois de juin aussi terne, peu ensoleillé depuis donc 25 ans.

Les vents

Les vents restent peu soutenus tout au long du mois avec une dominante au secteur Sud-Ouest mais également au secteur Nord-Ouest lors des petites poussées anticycloniques qui apportaient fraîcheur.

La pointe maximale enregistrée sur toute la région du Poitou au cours de ce mois de juin s’est produite à Poitiers avec un vent d’Ouest-Sud-Ouest à 61 km/h le 14.

Comments are closed.