2013-05 : Synthèse climatique du mois de mai 2013 dans la Vienne

Analyse générale :

Il y a eu une forte dominante de flux cycloniques de sud-ouest à ouest, puis nord-ouest en lien avec une goutte froide qui s’est installée durablement sur l’ouest de l’Europe. Ces flux, souvent très perturbés et bien alimentés, ont amené beaucoup de nuages et d’humidité, ils ont contribué à faire de mai, après la mois d’avril, un mois très pluvieux, très frais et très peu ensoleillé. Les journées où des pluies ou des averses se sont produites été nombreuses et se comptent sur les doigts des deux mains. Il est à noter les 3 jours du 18 au 20 mai particulièrement qui ont donné plus de la moitié des cumuls mensuels et délimité les inégalités pluviométriques à l’échelle du département. Du coté des températures, le déficit est généralisé mais ce sont les températures maximales qui ont été particulièrement fraîches. Le soleil a été aux abonnés absents et l’ensoleillement est très déficitaire.

Précipitations :

L’excédent est généralisé et important, il dépasse en de nombreux endroits le double des cumuls mensuels moyens. Les précipitations parfois instables et localisées ont construit la variabilité pluviométrique de ce mois à l’échelle du département. Ainsi les cumuls les plus importants se situent dans la partie sud-ouest du département, du pays des Six Vallées au Civraisien : on relève 129 mm à Benassay, 124.5 à Lusignan. Les cumuls sont aussi importants dans le Montmorillonais : 129.8 mm du coté de Civaux, 119.6 mm à Montmorillon. Un peu moins de pluie sur une moitié nord du Loudunais au Chatelleraudais avec des cumuls compris entre 80 mm et 100 mm. Cependant cette zone qui subit souvent les effets des Gâtines a été aussi particulièrement arrosée par rapport à l’habitude avec des rapports aux normales variant de plus de 200% sur la frontière ouest des Deux Sèvres et Maine et Loire et 150% en allant les frontières est avec l’Indre et Loire. Il est à noter trois journées successives particulièrement pluvieuses du 18 au 20 mai où les cumuls enregistrés ont été compris entre 75 mm et 60 mm sur les trois quart du département, 40 mm à 50 mm par place et seulement 35 mm sur Civray. Ces précipitations ont déclenché une vigilance jaune crue sur le bassin du Clain. Le 30 mai, on a enregistré des cumuls importants sur toute la façade ouest du département, du Loudunais au Civraisien : 15mm à Martaizé et 25 mm à Benassay ce jour là. Les averses ont pris aussi parfois un caractère orageux, cette instabilité orageuse s’est essentiellement développée dans le sud du département, les 8, 17 ou 29 mai. A Poitiers Biard, Mai 2013, avec un cumul mensuel de 105.5mm, est le 10eme mois de Mai le plus pluvieux depuis 1946, bien après 1977 où on avait enregistré alors 153 mm.

Températures :

Ce mois de Mai 2013 est vraiment un mois à oublier tant la combinaison pluies et températures particulièrement fraîches nous a fait remonter dans le temps et retrouver une ambiance d’une fin d’hiver plutôt que celle attendue d’une fin de printemps. Le déficit thermique est généralisé, sur les températures moyennes mensuelles il est de –2 à –3 degrés par rapport aux normales de saison. Ce sont les maximales qui ont été les plus sensibles, avec des valeurs moyennes mensuelles inférieures de –3 à –4.5 degrés par rapport aux valeurs de saison. Les minimales affichent un déficit moindre : -1 à –2 degrés. Quelques journées comme les journées très pluvieuses du 18 au 20 mai et le 30 mai ont été particulièrement maussades avec des valeurs dignes d’un mois de mars. L’amplitude thermique a été très faible ces jours là, les minimales étant comprises entre 7 et 9 degrés et les maximales entre 10 et 12 degrés. A noter aussi des matinées très fraîches avec certainement des températures minimales proches de zéro degré ou même de petites gelées isolées, les 16 et 26 mai. Les journées où le thermomètre a dépassé les 20 degrés ne sont pas légion. Seulement deux jours sur Poitiers, plaçant mai 2013 en 3eme position depuis 1946, à noter il y a peu, un mois de mai 2011 où on avait enregistré 25 jours de températures maximales supérieures à 20 degrés. On remarquera le « petit pic de chaleur » en début de mois le 7 mai avec des valeurs maximales comprises entre 21 et 24 degrés : 23.9 degrés à Martaizé, 23.6 degrés à Dangé St Romain. A Poitiers Biard, pour les températures moyennes mensuelles mai 2013 est le 4eme mois de mai le plus frais depuis 1946, et pour les températures maximales moyennes mensuelles il est le deuxième mois le plus frais

Insolation :

Le soleil a été aux abonnés absents, il manque sur Poitiers Biard plus de 70 heures d’ensoleillement par rapport à la normale. Le déficit s’est étalé sur tout le mois et il a été difficile de trouver une journée où le soleil s’est affirmé du début à la fin de journée.

Les vents :

Ont été de sud-ouest et nord-ouest dominants, le 28 mai on a enregistré des rafales proches de 60km/h.

Comments are closed.